Guide de la République centrafricaine : Fiche technique

Argent

La devise nationale est le franc CFA (FCFA), dont la monnaie est émise par la Banque des Etats de l'Afrique centrale (vos FCFA émis en Afrique de l'Ouest ne sont donc pas utilisables ici). Les espèces se répartissent en billets de 500 FCFA, 1 000 FCFA, 2 000 FCFA, 5 000 FCFA et 10 000 FCFA.

Le taux de change officiel s'établit comme suit : 1 € = 655 FCFA, ou 100 FCFA = 0,15 €. La monnaie de référence est l'euro, puis le dollar américain.

Idées de budget

Paradoxalement, le coût de la vie à Bangui se révèle relativement élevé, alors qu'en province les dépenses peuvent être mieux maîtrisées (sauf dans les réserves, où la participation aux activités est coûteuse, mais reste loin derrière les tarifs kenyans ou tanzaniens pour le même produit, le formatage en moins).

Petit budget : compter 10 000 FCFA en moyenne à Bangui pour un hôtel modeste, 3 000 FCFA en province. Ajouter environ 2 500 FCFA pour les trois repas de la journée, pris dans des gargotes locales ou des restaurants populaires servant du foie et du méchoui.

Budget moyen : compter entre 20 000 et 30 000 FCFA pour un hôtel confortable à Bangui, 5 000 FCFA en province. Ajouter environ 10 000 FCFA pour les trois repas pris dans des restaurants de bonne facture, à base de poissons frits et de copieuses brochettes.

Budget de luxe : compter de 45 000 à 80 000 FCFA pour un hôtel de standing dans la capitale. Ces derniers n'existant pas en province, mis à part trois lodges compris dans cet ordre de prix, les chambres les plus chères se situent entre 4 000 et 6 000 FCFA. Ajouter environ 28 000 FCFA pour trois repas à une table raffinée et souvent étrangère.

Le Centrafrique en bref
Le pays

Nom officiel : République centrafricaine (RCA). La Centrafrique est une dénomination également utilisée.

Statut : République.

Président de la République : François Bozizé, depuis 2005, et réélu en 2011 dès le premier tour avec 66 % des voix.

Devise nationale : Unité, Dignité, Travail.

Capitale : Bangui.

Superficie : 622 984 km², soit la France et la Belgique réunies.

Point culminant : mont Ngaoui (nord-ouest), 1 410 m.

Les villes les plus importantes (estimations de 2003, date du dernier recensement) : Bangui (702 000 habitants, soit 42,2 % de la population), Bimbo (124 176, soit 8,4 %), Berbérati (76 918 habitants, soit 5,2 %), Carnot (45 421 habitants, soit 3,1 %), Bambari (41 356 habitants, soit 2,8 %) et Bouar (40 353 habitants, soit 2,7 %).

La population

Population : 5 millions d'habitants (estimations 2012).

Densité : 6,3 hab./km².

Population urbaine : 37,9 %.

Croissance démographique : 1,5 % (2006).

Population de moins de 18 ans : 49,4 % (2006).

Population de 60 ans et plus : 4,2 % (2003).

Espérance de vie : 50 ans (2011).

Nombre moyen d'enfants par femme : 5,1.

Mortalité infantile : 97,7 ‰ (2011).

Alphabétisation des adultes : 56 % (2010).

IDH : 179e rang sur 187 (en 2011).

Ethnies : 90 groupes culturels.

Langues officielles : le français est la langue administrative, tandis que le sängö est la langue nationale. Venant du ngbandi, parlé vers Mobaye, il s'est enrichi en se métissant avec d'autres dialectes centrafricains, congolais et avec le français.

Religions : l'animisme est la religion traditionnelle, pratiquée dans le secret par la population. Officiellement, il y a 51,4 % de protestants, contre 28,9 % de catholiques et 10,1 % de musulmans.

L’économie

PIB : 2 milliards US$ (Banque mondiale, 2010).

Taux de croissance : 3,9 % (2011).

PIB par habitant : 477 US$ (2010).

Inflation : 3% en 2011.

Dette extérieure : 65 % du PIB en 2008.

Exportations : bois, diamants, coton, café, tabac.

Importations : achat de produits pétroliers, véhicules et équipements automobiles, produits pharmaceutiques, farine et blé.

Principales productions : bois (grumes et sciages), diamants bruts, or, manioc, mil/sorgho, maïs, arachides, café, coton (graines et fibres).

Téléphone

Pour téléphoner depuis la France vers la RCA : + 236, et les 8 chiffres du numéro centrafricain.

Pour téléphoner de la RCA vers la France : + 33, et le numéro en France sans le premier 0.

Code Internet de la RCA : cf

Décalage horaire

En été, le décalage est d'une heure en moins par rapport à Paris (TU +1). En hiver, il n'y a pas de décalage.

Formalités

Pour venir en Centrafrique, plusieurs conditions sont à remplir :

Le visa, qui coûte 50 € pour une durée d'un mois, peut être obtenu auprès de l'ambassade de la République centrafricaine à Paris. Comptez environ 5 jours de délai. Partir sans visa vous exposerait à des soucis à votre arrivée à Bangui : l'ambassade de France en Centrafrique nous a évoqué des cas où le montant du visa touristique s'est élevé à 300 € !

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire (avec le carnet de vaccination international) pour séjourner en République centrafricaine. Il est par ailleurs conseillé de mettre à jour les vaccins DT Polio, contre les hépatites A et B, la typhoïde, la rage (pour les longs séjours) et les méningites A et C (dans certains cas). Prévoir également de la lotion anti-moustiques, ainsi qu'un traitement anti-paludéen (classification en zone 3).

Le permis de conduire international est nécessaire pour circuler.

Climat

Tropical, le climat est humide au sud et sec au nord. Deux saisons se succèdent : la saison des pluies, qui dure de mai à octobre, et la saison sèche, qui s'étend de novembre à avril. Mais les trois zones climatiques qui s'échelonnent dans le pays sont si différentes qu'il n'existe pas de climat uniforme pour toute la RCA. Au sud se trouve la zone équatoriale, domaine de la forêt dense. Au centre, la zone intertropicale abrite la savane arborée, tandis qu'au nord la zone subsahélienne regroupe la région des épineux.

Saisonnalité

Saison des pluies ou pas, il fait chaud à très chaud toute l'année. Certes, les nuits sont plus fraîches en saison humide, et le nord est plus sec que le sud.

A Bangui, les températures oscillent entre 32 °C et 19 °C (souvent diurne), avec une moyenne de 25 °C.

Sur l'année, les températures moyennes varient de 23 °C (dans l'ouest) à 27 °C (dans le nord-est). Les écarts sont peu importants selon les saisons, sauf dans le nord notamment, comme à Birao où les températures passent de 4 °C en janvier à 44 °C en mars.

La plupart des régions connaissent un régime thermique à 2 maxima (le plus fort en mars, l'autre en novembre) et à 2 minima (le principal en juillet-août, l'autre en décembre).

Qu'est-ce que l'esprit de Genève ?

L'esprit ou le mythe de Genève trouve son origine dans l'histoire de Genève :

Tolérance et sens de la dignité humaine :

Genève a plusieurs fois dans son histoire accueilli les opprimés d'Europe chassés par la Réforme.

Symbole de neutralité et de paix internationale :

Cinq Genevois (dont l'humaniste et homme d'affaires Henry Dunant) fondent en 1863 un Comité international de secours aux blessés de guerre, bientôt CICR (Comité International de la Croix-Rouge). La ville prend alors une part active au service de la neutralité et devient le siège d'organisations et d'arbitrages internationaux. A l'issue de la Première Guerre mondiale, le président américain Woodrow Wilson impose Genève comme siège de la Société des Nations (SdN), dont le Pacte a été adopté le 28 avril 1919 par la Conférence de la paix de Paris. La SdN a suscité en son temps une foi et une espérance dont peu d'organisations internationales ont bénéficié par la suite. Mais après la Deuxième Guerre mondiale, la ligue ayant échoué à maintenir la paix, il fut décidé à la conférence de Yalta, de créer une nouvelle organisation : l'ONU (Organisation des Nations Unies). Beaucoup des organes de la SdN, par exemple l'Organisation internationale du travail, continuèrent à fonctionner pour finalement être rattachées à l'ONU. Lors d'une réunion de l'Assemblée en 1946, la SdN est dissoute et ses services, mandats, et propriétés sont transférés à l'ONU.

La SdN a attiré vers elle des apôtres dévoués qui ont consacré une grande partie de leur vie à la défendre et à la servir. L'esprit de Genève est devenu un mythe, au moment où l'élite cultivée ayant épousé les idées humanitaires, a pu faire entrer une sensibilité internationale dans la culture politique locale, auparavant caractérisée par une gestion autoritaire et des émeutes populaires. Aujourd'hui, ce symbole est bien vivant, et présent dans nombre d'événements qui ont pour but de valoriser Genève, son histoire et son patrimoine. Genève est internationale, solidaire et humanitaire. A savoir que 190 nationalités se côtoient à Genève.

A découvrir aussi : L'Esprit de Genève par Robert de Traz qui est à l'origine de l'expression.

Chronologie

4000 av. J.-C. > Les premiers habitants s'installent sur les rives du lac Léman.

58 av. J.-C. > Jules César arrête la marche des Helvètes vers la Gaule.

443 > Genève est la première capitale du royaume burgonde.

1032 > Genève est rattachée au Saint Empire romain germanique.

1260 > Construction des halles et essor des foires à Genève.

1526 > Combourgeoisie entre Genève, Berne et Fribourg.

1536 > Adoption de la Réforme par le Conseil général.

1559 > Fondation de l'Académie de Genève.

1584 > Combourgeoisie entre Genève, Berne et Zurich.

1602 > Échec de l'Escalade tentée par Charles-Emmanuel Ier contre Genève.

1603 > Reconnaissance de l'indépendance de la République.

1616 > Épidémie de peste.

1652 > La dernière " sorcière ", Michée Chauderon, est brûlée à Genève.

1685 > Révocation de l'édit de Nantes.

1712 > Naissance de Jean-Jacques Rousseau.

1754 > Traité de Turin.

1755 > Voltaire s'installe aux Délices, un domaine situé dans le quartier de Saint-Jean.

1757 > Article Genève de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

1782 > Révolution. Intervention de Berne, de la France et de la Sardaigne.

1789 > Mort de Jean-Étienne Liotard, peintre genevois connu pour ses pastels.

1792 > Installation de comités provisoires.

1798 > Genève est annexée à la France.

1814 > La Diète vote l'entrée de Genève dans la Confédération suisse.

1857 > Création de la Bourse de Genève.

1864 > Fondation de la Croix-Rouge.

1891 > Inauguration du jet d'eau.

1901 > Premier prix Nobel de la paix décerné à Henri Dunant.

1907 > Séparation de l'Église et de l'État.

1919 > Genève est choisie comme siège de la Société des Nations.

1932 > Manifestation et fusillade à Plainpalais.

1946 > Genève devient le siège européen des Nations unies.

1960 > Adoption du suffrage féminin.

2012 > Rémy Pagani, formation Ensemble à Gauche, est élu maire de Genève.

2013 > Ueli Maurer est élu nouveau président de la Confédération.

2014 > La Suisse s'engage à pratiquer l'échange automatique d'informations bancaires.

2015 > Bicentenaire de l'entrée de Genève dans la Confédération.

2016 > 500e anniversaire de la Réforme de Luther

2017 > Bicentenaire de la création du Jardin botanique de Genève

Adresses Futées de la République centrafricaine

Où ?
Quoi ?
Avis