Guide de la République centrafricaine : Électricité, poids et mesures

Les installations, comme les prises de courant (220 volts), répondent aux normes européennes. Toutefois, l'alimentation électrique est LE gros soucis du Centrafrique, qui possède pourtant suffisamment de cours d'eau pour alimenter n'importe quelle usine hydroélectrique. Bangui connaît des coupures quotidiennes pendant la saison des pluies (3 à 4 fois par semaine en saison sèche, selon un roulement de quartiers) ou des sautes de tension dangereuses pour les appareils. En province, seule Mobaye dispose de l'électricité 24h/24. Les grosses villes doivent se contenter de 2 ou 3 heures d'alimentation par jour, et encore... Bouar n'est pas alimenté, Mbaïki non plus, Carnot n'en parlons pas, quant à Bambari et Sibut, elles sont dans le noir. Le Centrafrique est le pays du groupe électrogène, pour ceux qui en ont les moyens. Les mètres et les kilogrammes sont utilisés comme en France.

Adresses Futées de la République centrafricaine

Où ?
Quoi ?
Avis