Le village de Saint-Gildas-de-Rhuys, doit son nom au moine écossais saint Gildas, renommé pour avoir débarrassé la région d'un dragon qui gîtait au Trou du Serpent et dévorait la jeunesse. Il lui fit avaler une quenouille et le traîna par le fil de laine jusqu'à la pointe du Grand-Mont, d'où son cheval s'élança d'un bond prodigieux jusqu'à Houat. On voit encore la marque du sabot dans la roche. Le dragon fut lâché au-dessus des flots où il s'engloutit. Saint Gildas fonda un monastère au VIe siècle. Grâce à ce monastère, Saint-Gildas fut, pendant des siècles, le pôle spirituel et intellectuel de la presqu'île. En 1125, Pierre Abélard, épris de la belle Héloïse (de 22 ans sa cadette), après avoir été exilé dans les ordres, rétablit l'ordre dans la communauté de Saint-Gildas, dont les moeurs s'étaient nettement relâchées. Une partie du monastère est devenue un centre privé de vacances, tandis que l'église paroissiale peut être visitée.

À voir / À faire à Saint-Gildas-de-Rhuys

Organiser son voyage à Saint-Gildas-de-Rhuys

Photos de Saint-Gildas-de-Rhuys

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MORBIHAN

Guide MORBIHAN

MORBIHAN 2019/2020

9.95 €
2019-06-12
312 pages
Avis