Quel rôle les femmes artistes ont-elles joué dans l'Italie de la fin de la Renaissance et du Baroque ? Quelle voie ont-elles empruntée dans un monde régi par les hommes ? Telles sont les questions que le Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK) étudie dans l'exposition présentée jusqu'au 20 janvier. À travers une cinquantaine de tableaux fameux, le musée met en lumière le rôle déterminant de la femme dans la pratique picturale italienne de 1550 à 1680. Au centre de l'exposition, il y a la figure d'Artemisia Gentileschi (1593-1652), sans conteste la femme peintre la plus connue du XVIIe siècle italien. Le MSK rapproche son oeuvre de celle de ses contemporaines, et s'intéresse aussi aux arts appliqués de l'époque pour évoquer le cadre dans lequel évoluaient ces artistes.

Plus d'infos