Turbulente et attachante, irrévérencieuse et religieuse, belle terrienne au bras de mer : Naples ne cesse de surprendre et tout autant éblouir. Elle se vit plus qu'elle ne se visite bien qu'elle préserve un patrimoine historique et religieux exceptionnel. Des églises, des musées, des jardins, des ruelles au charme fou et des îles offertes au plaisir balnéaire : un séjour à Naples réserve une expérience unique et une belle tranche de vie. Dominée par le Vésuve, il est difficile de saisir l'identité de la ville tant elle possède de multiples formes dues à son histoire. Territoire conquis par de multiples pays, Naples est le carrefour des cultures latines ayant été bercées par le bassin méditerranéen. Grecs, Romains, Barbares, Normands, Angevins et Espagnols, chacun a vu en Naples la cité idéale pour asseoir son royaume. Laissez-vous porter, attablez-vous dans les gargotes familiales, souriez du folklore un brin bruyant des Napolitains, participez au rituel de la promenade du soir et appréciez comme la vie s'improvise dans le sud de l'Italie ! voici nos incontournables de Naples. 

© zodebala

Chartreuse de San Martino

La Chartreuse de San Martino est un vaste complexe monumental, érigé au sommet de la colline du Vomero par la famille d'Anjou au XIVe siècle. Cosimo Fanzago, architecte et sculpteur italien considéré comme l'un des plus grands artistes de son époque, en supervisa la construction. Cet édifice remarquable est une parfaite illustration du baroque napolitain. Son enceinte abrite une somptueuse église baroque, un cloître jalonné de colonnes en marbre et de citronniers ainsi qu'un musée en partie consacré aux crèches napolitaines. Il dispose d'ailleurs de la plus grande collection de crèches au monde dont la pièce maîtresse est l'impressionnante crèche Cucciniello. Depuis les hauteurs de la Chartreuse, la vue embrasse la vieille ville et s'étend au loin jusqu'au Golfe de Naples. N'oubliez pas d'emprunter le pedamentina, l'un des passages les plus anciens de Naples, qui est constitué de 414 marches !

© Alfredo VENTURI - Iconotec

La basilique Santa Chiara

Située sur la Piazza del Gesù Nuovo, en plein coeur de la Spaccanapoli, Santa Chiara est en réalité un ensemble monastique qui fut édifié entre 1310 et 1340 par Robert Ier d'Anjou. Parfait exemple et plus grande construction de style gothique en ville, le monastère a été cependant restauré dans un style baroque. Il abrite la plus grande église gothique de la ville et un monastère de clarisses et de franciscains. Ce dernier se distingue par la beauté de son cloître décoré de majoliques, les faïences typiquement napolitaines. Ainsi les murs, les colonnades et les bancs sont entièrement carrelés, composant de multiples tableaux de paysages et des scènes champêtres. En outre, vous découvrirez un petit musée qui présente les oeuvres originales des lieux.

© Inu - Shutterstock.com

Musée de l'archéologie 

Le musée de l'archéologie est le plus grand musée au monde consacré à l'Antiquité grecque et romaine. Il est situé dans un magnifique palais datant du XVIe siècle. Il préserve des collections d'oeuvres d'art ayant appartenu aux Farnèse ainsi que des sculptures, des mosaïques et des fresques trouvées à Pompéi et Herculanum.

Le Doryphore y côtoie le monumental Taureau Farnèse, une sculpture mesurant 5 mètres de hauteur et pesant 24 tonnes. Celle-ci est composée de plusieurs personnages tirés d'une scène mythique. Au fil des étages, vous découvrirez de magnifiques mosaïques antiques, dont le Cabinet Secret (il vous faudra une autorisation disponible à l'accueil pour y accéder). Cette salle discrète consacrée aux oeuvres érotiques est seulement visible par les adultes. En effet, les Romains n'étaient pas connus pour leur pudeur, ainsi certaines fresques pourraient faire rougir les plus sensibles d'entre vous ! 

© Stephan SZEREMETA

Castel dell'Ovo

Le Castel dell'Ovo - comprenez le château de l'oeuf - est situé sur l'îlot de Megaride depuis le XIe siècle, date de la première version de l'édifice. Selon la légende, le corps de la sirène Parthénope y échoua. Moult remaniements et siècles plus tard, il prendra cet air si imposant et austère, renforcé par des tours de défense et des chemins de ronde. Il loge aujourd'hui le Musée de la Préhistoire qui dévoile les vêtements, céramiques et objets du quotidien des anciennes populations locales. Le mystère règne toujours quant au nom du château, la légende raconte que le poète Virgile aurait placé un oeuf magique dans le château : le jour où il se brisera, le château et la ville subiront une terrible catastrophe...

© HUANG Zheng - Shutterstock.com

La cathédrale de Naples

Bâtie entre la fin du XIIIe et le début du XIVe siècle, la cathédrale de Naples est appelée par les Napolitains " Duomo San Gennaro ", car elle abrite les reliques du saint patron de la ville. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, rares sont les édifices religieux qui ont connu autant de remaniements, aujourd'hui visibles sur la façade où se juxtaposent différents styles. La pièce la plus importante du Duomo est la chapelle de San Gennaro où est exposée une partie de son trésor composé de pierres précieuses, d'or, de statues en argent massif, de tiares serties d'or et de rubis... C'est aussi rutilant qu'impressionnant. Celle-ci abrite des fioles contenant le sang solidifié du saint patron de la ville. Deux fois par an, au mois de mai et de septembre, un miracle rassemblant un nombre important de fidèles se produit : le sang contenu dans les fioles se liquéfie. Si malheureusement le contenu ne se liquéfie pas, cela annonce de mauvais présages pour la ville de Naples. 

© Zyankarlo - Shutterstock.com

La Galleria Umberto I

Galerie marchande de la ville, la Galleria Umberto I est avant tout un trésor d'architecture coiffé d'un dôme de verre lui-même soutenu par 16 arcs métalliques qui a participé à en faire l'un des incontournables de Naples. La lumière s'invite donc dans les lieux, révélant les détails d'une superbe mosaïque au sol qui représente les signes du zodiaque. La galerie est ainsi baignée d'une atmosphère agréable qui accompagne les badauds durant leur shopping et à la table des cafés et restaurants. Si vous voyez la queue devant une modeste pâtisserie, vous saurez que c'est là que l'on déguste les meilleures sfogliatelle de la ville !

© Giorgiogalano - iStockphoto

Castel Nuovo

Une impression de déjà-vu ? Normal, le Castel Nuovo a été construit au XIIIe siècle, sur le modèle du château d'Angers. Bâti face à la mer, il arbore une puissante stature soutenue par cinq tours de défense et coiffée de hauts remparts. Composé de tours massives et couvert de roche volcanique grise, il est immanquable depuis le port. Parfait exemple de l'architecture défensive, il révèle néanmoins quelques surprises comme ce magnifique arc de triomphe qui vous accueille à l'entrée. À présent, le château abrite le Musée de la Préhistoire, il sert également à de multiples événements comme des représentations de théâtre en été.

© Luciano Fochi - Shutterstock.com

Le théâtre San Carlo

Construit sous le règne des Bourbons, le théâtre San Carlo est certainement la plus réputée des scènes lyriques mais surtout une des plus belles salles de théâtre d'Italie. Vous serez ébloui par le faste de sa décoration intérieure, entièrement drapée d'or et de velours rouge. Les six étages de loges disposées en fer à cheval s'élèvent jusqu'au plafond où figure une très belle fresque peinte par Giuseppe Cammarano. Tout ce décor a été entièrement refait comme à son origine après un terrible incendie en 1816.

© Alfredo VENTURI - Iconotec

Les îles environnantes

Aux visites culturelles se rajoutent les plaisirs balnéaires sur les îles qui rayonnent dans le Golfe de Naples. Capri, la plus célèbre à nos oreilles, dévoile une beauté sauvage sculptée par des criques, des calanques, des grottes et une côte escarpée. Ischia, la plus grande île de Campanie, est connue pour ses sources et centres thermaux qui attirent de nombreux curistes. Et enfin Procida, la plus discrète, cultive un charme authentique et préservé : il est bon de flâner sur ses sentiers, de paresser sur ses criques et d'observer le retour des pêcheurs... Cela participe également à faire de Naples une destination incontournable. 

© Zodebala

Mangiare ! 

S'il y a bien un souvenir qui ne vous quittera jamais, c'est celui de la cuisine napolitaine ! L'ambassadrice de ses délices est évidemment la pizza qui est née dans les rues de Naples et qui est aujourd'hui protégée par un label " spécialité traditionnelle garantie ". Les pâtes et les antipasti sont également à l'honneur mais évidemment, ici, ils sont meilleurs qu'ailleurs ! Vous dégusterez de nombreux plats à base de poisson et fruits de mer, une grande variété de charcuterie, des fritures, de la mozzarella di bufala produite en Campanie, des babas au rhum et des sfogliatelle - deux spécialités sucrées -, d'onctueuses glaces, du vin et de la liqueur de la région... Bref, vous ne ferez que manger et vous en redemanderez !

© CatherinaUnger

Piazza del Plebiscito

Cette place mesure 25 000 m2, ce qui fait d'elle la plus spacieuse de Naples. De 1963 à 1994, ce lieu n'avait rien de resplendissant. En effet, c'était un parking... C'est suite au sommet du G7 que la place fut réhabilitée. Aujourd'hui, c'est un lieu convoité par les Napolitains et est riche en événements culturels grâce à des manifestations et à des concerts. De plus, sa position en fait un lieu idéal pour le tourisme. Elle est entourée de quatre monuments : la basilique de Saint-François-de-Paule, le Palais royal, la préfecture et le palais de Salerne. Vous serez obligé de flâner à cet endroit ! En quittant la piazza, vous apercevrez l'un des plus anciens théâtres lyriques d'Europe à votre droite, le Théâtre San Carlo. Il fait partie des plus beaux opéras du monde et est considéré en Italie comme une référence dans son domaine. Si l'opportunité de voir un opéra s'offre à vous, ne la loupez pas !

Piazza del Plebiscito© Hugo Canabi - Iconotec