Entre Méditerranée et Atlantique, cette petite ville de plus de 18 000 habitants, agréable et cosmopolite, appartient à l'un des secteurs les plus ventés d'Europe. Le Poniente, venant du couchant donc d'ouest, et le Levante, de l'est, se la partagent. Depuis de très nombreuses années, la ville la plus méridionale de l'Europe continentale reçoit des contingents sans frontières de surfeurs et de véliplanchistes chevronnés qui s'éparpillent, en fonction de la météo mais tout au long de l'année, sur ses longues plages de sable blanc. La ville accueille d'ailleurs des championnats mondiaux de planche à voile. Aujourd'hui paradis pour de gigantesques éoliennes, elle fut jadis un port romain ainsi qu'un pôle stratégique tout au cours de l'histoire. En 711, ce fut le point de débarquement des troupes de Târiq ibn Zyâd qui lui donna son nom ainsi que la tête de pont de l'invasion musulmane. Reprise par Sancho IV en 1292, elle joua un rôle important dans la lutte entre Maures et chrétiens. Alonso Pérez de Guzmán, connu comme Guzmán le Bon, préféra voir son fils de neuf ans sacrifié plutôt que de livrer la ville aux Arabes. Dans l'actualité, Tarifa et sa côte recueillent, régulièrement et tant bien que mal, des clandestins venus du Maroc et surtout dorénavant des pays d'Afrique noire. Mais 2018 a marqué une forte recrudescence des arrivées de pateras, avec un chiffre provisoire (juillet) de 6 000 rescapés accueillis sur l'année équivalent une moyenne de 30 par jour pour l'année, soit le triple des arrivées de l'année passée. Sachant qu'en 2018, tout le détroit a fait l'objet d'une forte pression migratoire.

À voir / À faire à TARIFA

Comment partir à TARIFA ? Nos conseils & astuces

    Organiser son voyage à TARIFA

    Photos de TARIFA

    Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

    13.95 €
    2019-01-30
    528 pages
    Avis