L'origine de son nom vient de Vienna, mot celte signifiant " bourgade au bord de l'eau ". Installée au bord du Rhône, la capitale des celtes Allobroges sera fidèle à César pendant la guerre des Gaules. Fidélité qui lui accorde la promotion de colonie latine en 50 avant J.-C. avant de passer colonie romaine sous Auguste en 16 avant J.-C. Elle connaît alors une expansion fulgurante : de magnifiques monuments voient le jour à l'intérieur de ses 7 km de remparts. Avec 30 000 habitants, elle est alors l'une des plus grandes villes de la Gaule. Capitale d'un diocèse de sept provinces au IVe siècle, Vienne tombe en 468 aux mains des Burgondes et les rois en feront une de leurs résidences vers 475. C'est à cette époque que la vie religieuse s'y développe intensément au point que la ville gagne le surnom de " Vienne la Sainte ". Au XIe siècle, l'empereur d'Allemagne hérite du royaume de Bourgogne. Vienne devient ville d'Empire avant d'être rattachée à la France en 1450. La cité va alors peu à peu décliner au profit de sa grande rivale : Lyon. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que l'activité économique de la ville repart avec l'installation de fabriques de draps. Au XIXe siècle, cette industrie emploie plus d'un tiers de la population, mais durant la première moitié du XXe siècle, la concurrence accrue fait disparaître peu à peu cette activité. Aujourd'hui, Vienne abrite 30 000 habitants, comme dans l'Antiquité.

Malgré quelques industries de pointe, l'activité est essentiellement tertiaire avec un restaurant de prestige (La Pyramide) et un marché, le samedi matin, réputé comme l'un des plus importants de France. Très dynamique culturellement, la ville organise chaque année plusieurs festivals dont le plus célèbre, Jazz à Vienne, depuis 1981.

À voir / À faire à Vienne

Organiser son voyage à Vienne

Photos de Vienne

5.95 €
2019-01-21
192 pages

Reportages & actualités de Vienne

Avis