Patrie d'Emmanuel Chabrier, de l'historien Pierre de Nolhac et du romancier Henri Pourrat, cette petite sous-préfecture du département a longtemps été reconnue pour ses papeteries. Il existait plus de trois cents moulins dans la région entre le XVe et le XVIIe siècle. Seuls les enfants de quelques familles obtenaient le privilège d'être formés pour garder plus efficacement le précieux secret de la fabrication du papier. Réputée tout autant pour la fabrication de ses chapelets, elle fut également l'un des principaux centres de développement des nouvelles idées au moment de la Réforme. Cet épisode s'est terminé par une terrible répression et a fait naître le paradoxe ambertois : une bonne dose de catholicisme conservateur mêlé à un soupçon d'esprit révolté anticlérical. La dentelle, ayant eu son heure de gloire jusqu'au début du XXe siècle, sera remplacée par les chapelets, vendus en Europe et surtout en Amérique du Sud. Les villes de pèlerinage restent toujours demandeuses. L'activité actuelle de la ville tourne autour de soixante-dix entreprises, dont Joubert, spécialiste du Sandow, qui se tourne de plus en plus vers la sous-traitance automobile, Omerin, qui est passé de la passementerie au tressage de câbles et gaines, et Beraudy Vaure, fabricant en bijoux fantaisie. Nous pouvons citer également Weinberg pour le textile. La papeterie de luxe est toujours un secteur en activité. N'oublions pas non plus - surtout pas ! - la fourme d'Ambert, produite à raison de milliers de tonnes par an. La ville, elle-même, mérite que l'on s'y attarde, en particulier la vieille ville et ses maisons à colombages.

À voir / À faire à Ambert

Comment partir à Ambert ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Ambert

Photos d'Ambert

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CLERMONT-FERRAND

Guide CLERMONT-FERRAND

CLERMONT-FERRAND 2019

5.95 €
2018-11-30
240 pages

Reportages & actualités d'Ambert

Ailleurs sur le web
xiti
Avis