Belle cité médiévale de 4 000 habitants, située sur l'axe nord-sud qui longe la rive droite du Rhône, Viviers mérite une escale. Il faut découvrir les trésors cachés de cette ville qui fut l'une des capitales ardéchoises. Cette cité médiévale sortit de l'ombre lorsque les Romains décidèrent d'y installer le centre d'approvisionnement - vivarium - de la cité d'Alba. De simple grenier à grains, Viviers devint capitale, lorsque, vers 475, le siège épiscopal de l'Helvie fut transféré d'Alba à Viviers signant la naissance du Vivarais. Conséquence du partage de l'empire carolingien, du XIe au XIVe siècle, Viviers fit partie du Saint Empire romain germanique. La ville adopta ainsi très tôt son tracé actuel avec une double enceinte séparant la ville haute - terre réservée de l'évêque et ses gens - et la ville basse rassemblant les laïcs au premier rang desquels les notables et les commerçants.

La Renaissance voit une période de faste s'installer alors que l'évêque Claude de Tournon est aumônier de la reine Anne de Bretagne. Le choeur de la cathédrale est reconstruit dans le style gothique flamboyant. Dans le même temps, Noël Albert, un gabelou enrichi par le détournement des impôts fait édifier sa superbe maison dite des Chevaliers. Pour échapper à la justice il prend le parti huguenot au cours des guerres de Religion, pille la résidence de l'évêque et la cathédrale mais sera finalement décapité une fois la guerre terminée. Le XVIIe siècle voit le départ des évêques de Viviers à Bourg-Saint-Andéol et une épidémie de peste décimer sa population. Au XVIIIe siècle, le retour des évêques dans la cité sera suivi d'importants travaux. Le palais épiscopal, actuel hôtel de ville, et quelques autres hôtels particuliers témoignent de cette période. Vous découvrez dans la ville basse commerçante, ses maisons typiques, ses hôtels particuliers et l'ancien palais épiscopal, alors que la ville haute révèle le Viviers religieux : tour Saint-Michel (du XIe au XIVe siècle), cathédrale Saint-Vincent (intérieur) et ses tapisseries des Gobelins, belvédère de Châteauvieux, place de l'Ormeau, chemin de ronde, porte de l'Abri... On peut aussi aller découvrir à proximité le pont romain sur l'Escoutay (IIIe siècle).

À voir / À faire à Viviers

Organiser son voyage à Viviers

Photos de Viviers

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

DRÔME - ARDÈCHE

Guide DRÔME - ARDÈCHE

DRÔME - ARDÈCHE 2019

9.95 €
2019-08-21
432 pages
Avis