Digne-les-Bains, capitale de la lavande

Depuis la chapelle Saint-Pancrace, la cité de Digne-les-Bains se niche dans un écrin de verdure préservée, entourée de massifs montagneux, les Préalpes, et se situe sur la route Napoléon. Située aux confluents des vallées de la Bléone, des Eaux-Chaudes et du Mardaric, cette ville animée et fleurie coule des jours heureux dans un environnement clément où ses curistes séduits par ses eaux bienfaisantes se refont une santé. Réputée pour la culture de la lavande dans les environs proches de la ville, le Corso de la lavande au mois d'août est une fête à ne pas manquer.

 

Un site majeur en Europe

Située à 600 m d'altitude, Digne-les-Bains est au coeur de la plus grande réserve géologique d'Europe, la Réserve géologique de Haute-Provence qui vous permettra d'admirer un fossile d'ichtyosaure et la surprenante dalle aux ammonites. Avec une population d'environ 17 000 habitants, cette ville touristique dispose de plus de 300 km de sentiers de randonnée pédestre ou VTT balisés, d'une via ferrata sur la commune, d'un plan d'eau et d'un complexe aquatique. Dès l'Antiquité, ses sources d'eaux chaudes attirèrent les Romains. Plus tard le christianisme s'y implanta, à l'emplacement de l'actuelle cathédrale Notre-Dame-du-Bourg sous laquelle se trouve aujourd'hui la crypte archéologique (900 m2). C'est en 1180 que l'on retrouve pour la première fois cette cathédrale mentionnée dans des écrits. Elle est aujourd'hui considérée comme l'une des plus belles églises romanes de Provence de par son architecture particulière, une nef unique et des travées immenses. Elle est en réalité le résultat d'une construction bien plus ancienne : une basilique primitive de l'Antiquité qui deviendra à partir du XVIe siècle une nécropole. A la fin de ce siècle, Notre-Dame-du-Bourg, moins protégée, est abandonnée par la population et subit des pillages. C'est la cathédrale Saint-Jérôme qui devient la cathédrale de Digne. La crypte archéologique elle est un site majeur en Europe. C'est lors des fouilles menées par le professeur Démians d'Archimbaud sous la cathédrale que furent mis au jour des murs antiques datant du Ier siècle après J-C. Ces derniers ont donné naissance à des édifices religieux du Ve au XIe siècle. Après trente années de travaux et de recherches, l'édifice du XIIIe siècle est consolidé et la crypte a ouvert ses portes au public au début de la décennie. Sur 870 m², elle est la preuve des différentes strates de construction pendant 15 siècles qui remontent aux origines de Digne-les-Bains.

 

Une ville d'art

Côté musées, il ne faut pas manquer le Musée Gassendi. Situé au coeur de la ville dans un ancien hospice du XVIe siècle, ce musée rénové en 2003 se présente comme un cabinet de curiosité. D'une remarquable diversité, il propose cinq siècles d'art, d'histoire et de sciences, et possède des collections naturalistes et artistiques très riches. Il laisse aussi la part belle aux artistes contemporains venus d'ici et d'ailleurs et qui souvent s'inspirent de l'environnement local pour créer des ponts in situ. Le musée est organisé en quatre grands espaces : le XIXe siècle, le fonds d'art ancien, les salles de sciences et l'art contemporain. La salle des paysages, particulièrement intéressante, propose des peintures provençales du XIXe siècle et une paroi de terre construite par le maître du land-art, l'artiste anglais Andy Goldsworthy. Nouveauté 2017, le musée propose désormais son application numérique Gassendi Curiosity qui vous permet de choisir un parcours découverte parmi une quinzaine aux noms alléchants : " La tête dans les étoiles " ou " Contes et légendes animales ", et de déambuler ensuite de façon personnalisée dans le musée, de créer votre propre collection et de partager vos coups de coeur et commentaires sur les réseaux sociaux. Pour les détectives en herbe, dès 7 ans, l'application Museotopia vous permet de mener l'enquête. Le petit coup de pouce idéal pour rendre la visite ludique mais aussi pour créer l'échange avec toute la famille et les autres visiteurs. Ultime particularité de ce musée pas comme les autres : il sort de ses murs grâce au CAIRN, le Centre d'art informel de recherche sur la nature, étendu sur plus de 200 000 hectares. Vous pourrez ainsi admirer des oeuvres d'art permanentes tout en marchant en pleine nature. L'occasion de réconcilier art et ruralité, mais aussi art et nature. Inédit et à voir !

La Maison de l'écrivaine Alexandra David-Néel est également un des lieux de visite incontournables. Elle fut la première exploratrice européenne à pénétrer dans la cité interdite de Lhassa au Tibet en 1924. Reporter, écrivaine, anarchiste, féministe et journaliste, cette Dignoise d'adoption née à Saint-Mandé en 1868 a marqué le monde très viril de l'aventure et de l'exploration. En 1911, elle entreprend seule un voyage qui va durer presque 14 ans à travers l'Extrême-Orient et l'Asie centrale. Elle adoptera sur place un jeune moine de 14 ans qui deviendra son fils spirituel. Déguisés en pèlerins, ils traversent tous deux le Tibet et parviennent à séjourner deux mois à Lhassa. C'est ainsi qu'elle fit découvrir aux Occidentaux ce haut pays des neiges appelé Himalaya. De retour en France, Alexandra David-Néel s'installe à Digne en 1928 et baptise sa maison " Samten Dzong ", " résidence de la réflexion " qui comprend sa pièce tibétaine : elle y écrit ses aventures. Elle y meurt âgée de presque 101 ans. Sa maison, transformée désormais en musée abrite une boutique d'artisanat tibétain et une association. Une salle présente les photos d'Alexandra David-Néel pendant ses expéditions, ses correspondances, ses carnets de voyages ; une autre projette un film chronologique sur sa vie. Humble et passionnant, comme le destin de cette femme exceptionnelle !

Enfin, il ne faudra pas oublier les refuges d'art d'Andy Goldsworthy qui allient au cours d'une balade, art contemporain et patrimoine rural sur le territoire de la Réserve Géologique, le musée de la lavande, qui propose des sons et lumières relatant l'histoire du travail de la lavande dans les alentours de Digne-les-Bains, les Clues de Barles et leurs paysages grandioses ou le charmant train des pignes qui permet de rejoindre Nice dans un antique train à vapeur tous les jours.

 

Le Corso de la lavande, hommage à l'emblème de la ville

Le Corso de la lavande, c'est l'événement le plus festif de l'année durant lequel la commune se transforme pour célébrer la lavande, cette petite fleur bleue emblème de la ville. Pour l'occasion, entre 10 000 et 15 000 personnes assistent chaque année à l'événement. Au menu : défilés de jour comme de nuit de chars fleuris, décorés et illuminés, démonstrations musicales, costumées et culturelles de groupes internationaux, feux d'artifice, fête foraine, concours de boules, braderie, bals populaire... Mise à l'honneur depuis 1900, la lavande fait de Digne les Bains et des Alpes-de-Haute-Provence le premier producteur de lavande et de lavandin de la Région. Durant la fête, assistez également à des démonstrations de distillation de cette plante odorante et repartez avec quelques brins de lavande dont le doux parfum embaumera pendant longtemps vos tiroirs et armoires.

 

Infos futées

 

Quand ? On peut évidemment se rendre à Digne-les-Bains pour visiter la ville.Pour assister à l'édition 2017 du Corso de la lavande, rendez-vous dans la cité provençale du 4 au 8 août.

 

S'y rendre. Digne-les-Bains se situe en Haute Provence à 1h15 de Gap, 1h20 d'Aix-en-Provence, 2h d'Avignon et 2h30 de Nice.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

OFFICE DE TOURISME DE DIGNE-LES-BAINS - Plus d'informations sur le site

COMITE DES FÊTES DE DIGNE-LES-BAINS - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

ligatus
Ailleurs sur le Web

Les dernières Actus

Digne-les-Bains, capitale de ...

Depuis la chapelle Saint-Pancrace, la cité de Digne-les-Bains se niche dans un écrin de verdure préservée, entourée ...
Lire l'article

Artiste-explorateur à Digne

Le Centre d'art Cairn de Digne-les-Bains expose le travail de Till Roekens jusqu'au 15 février. Amateur de géographie ...
Lire l'article
Vidéo de voyage
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Guide CÔTE D'AZUR - MONACO

Mariage de la montagne et de la mer, la Côte d'Azur a la particularité d'offrir une variété de paysages : l'arrière pays niçois, le pays de Vence, la côte de Nice à Menton, la côte varoise jusqu'à Saint-Tropez, la riviera italienne, sans oublier la principauté de Monaco, à la ...