Cette ancienne ville frontière entre la Savoie et la France est marquée, comme de nombreuses villes ou villages des Alpes - Chambéry, Sisteron, Gap... - par son architecture militaire. Des murailles puissantes qui ceignaient la ville depuis le XIIIe siècle, il ne reste presque rien aujourd'hui. Au contraire, les fortifications menées par les architectes délégués par Vauban à la fin du XVIIe siècle sont demeurées intactes. On remarquera le fort de Savoie - à l'est - et le fort de France - à l'ouest -, ce dernier, contrairement aux plans habituellement dressés par le célèbre ingénieur, n'est pas bâti en étoile. La promenade dans ce petit village de 400 habitants à peine, est très agréable. Les maisons sont hautes et pourvues de greniers ouverts, les " soleïados ", conçus pour dépasser des remparts et permettre ainsi au linge et à la paille pour les bêtes de sécher plus rapidement. Colmars-les-Alpes frappe par la majesté de ses fortifications. Le fort Saint-Martin et le fort du Calvaire furent édifiés en 1693 et reliés à la ville par des " caponnières ". Vauban, qui avait envisagé des travaux bien avant, reprend le plan et le corrige vers 1700 : deux demi-bastions encadrent la coursive à laquelle aboutit le pont qui franchit le fossé mais aucune modification ne sera apportée faute de moyens financiers. Après cette date, Colmars ne fut plus jamais attaquée.

À voir / À faire à Colmars

Comment partir à Colmars ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Colmars

Photos de Colmars

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

6.95 €
2018-03-26
360 pages
Ailleurs sur le web
Avis