Roubaix est citée pour la première fois en 863, sur une carte. La ville appartenait alors à l'évêché de Tournai. La tradition textile est solidement ancrée à Roubaix. Dès 1469, Pierre de Roubaix obtient le droit de " faire draps de toutes laines ". De simple commune de tisserands, Roubaix devient très vite une ville puissante, où les usines éclosent. Fleuron des industries du textile, poussée par les avancées technologiques, la ville possède jusqu'à 300 usines. La démographie explose sur la même période (multiplication par quinze au XIXe siècle). La bourgeoisie s'installe et les patrons construisent alors de nombreux châteaux industriels emblématiques, qui contrastent avec les logements ouvriers. Mais ces heures de prospérité ne durent que jusqu'au milieu du XXe siècle. La crise du textile frappe violemment et la ville doit faire face à de très nombreuses difficultés qu'elle tente aujourd'hui d'oublier. Riche de sa centaine de nationalités, Roubaix rivalise aujourd'hui d'imagination pour se donner une nouvelle image. Comptant sur une vie associative débordante, sur un magnifique patrimoine industriel réhabilité, la ville se visite pour ses 36 cheminées protégées, son Vélodrome, arrivée du mythique Paris-Roubaix, ou pour sa sublime Piscine devenue musée. Loin des clichés, Roubaix a également su redonner sa place au textile. Si l'Usine ou McArthur Glen proposent des tarifs intéressants sur des grandes marques, de nouveaux créateurs de mode ont élu refuge en plein centre ville... tout près de la plus grande école de textile en France : l'ENSAIT. Cette ville a un potentiel énorme : la moitié de sa population est âgée de moins de 25 ans !

À voir / À faire à Roubaix

Comment partir à Roubaix ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Roubaix

Photos de Roubaix

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LILLE MÉTROPOLE

Guide LILLE MÉTROPOLE

LILLE MÉTROPOLE 2019

5.95 €
2019-03-06
224 pages

Reportages & actualités de Roubaix

Ailleurs sur le web
Avis