Le village s'est refait une beauté pour accueillir un peuple miniature et ses visiteurs à Micropolis. Du coup, le nom de l'entomologiste du XIXe siècle Jean-Henri Fabre revient dans les mémoires et le personnage apparaît comme l'inspirateur de ce qui fait maintenant la renommée du village. Une statue en bronze, échappée de justesse de la fonte pendant la Seconde Guerre mondiale, le représente. Au fond de leur vallon, les ruelles ont été restaurées et conduisent jusqu'à la maison du grand homme, transformée en musée, et au château, étroit et haut, qui domine l'ensemble. Saint-Léons fut d'abord une abbaye, fondée semble-t-il par saint Léonce, évêque de Bordeaux, à la fin du Ve siècle, puis un village fortifié s'est développé autour d'elle. Sa situation est privilégiée, en amphithéâtre exposé au sud. Comme en témoignent les nombreux sarcophages et dolmens, l'occupation de ce site est ancienne, à une époque où il s'appelait Nobilacum. Le château date du XVe siècle, il fut érigé par la fondation des prieurs disciples de Léonce. Les guerres de Religion troublèrent le village lorsqu'un prieur décida de devenir protestant. Il transforma le couvent en forteresse. Ce geste conduisit les catholiques à assiéger le village et les combats firent de nombreux dégâts. Le village ayant retrouvé une vie paisible, l'activité des meuniers se développa le long de la Muse. À travers ruelles et escaliers, on peut rencontrer de belles fontaines et de nombreuses enseignes d'auberges sur les vieilles façades. Mais écoutons les souvenirs de Jean-Henri Fabre, ils font naître en deux mots une image enchantée  : " Au couchant, mon village croule en cascade de jardinets où mûrissent la prune et la pomme. De petits murs ventrus, noircis par la lèpre, des lichens et des mousses, soutiennent les terres étagées. Au bas de la pente est le ruisseau. Presque partout, d'un élan, on peut le franchir. Aux endroits étalés en nappe, des pierres plates à demi exondées servent de passerelle [... ]. Cher ruisselet, si frais, si limpide, si tranquille, j'ai vu depuis des fleuves majestueux, j'ai vu la mer immense. Rien dans mes souvenirs ne vaut tes humbles cascatelles. Ton mérite est la sainte poésie des premières impressions. "

À voir / À faire à Saint-Léons

Organiser son voyage à Saint-Léons

Photos de Saint-Léons

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2019-08-28
312 pages
Avis