Français
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • 中国人

Guide de voyage
Lipari

  • Trouver un hébergement

" Une île flottante, un mur de bronze et de splendides falaises lisses et abruptes. " C'est ainsi qu'Homère décrivait Lipari, l'ancienne Meligunis à l'époque grecque, la plus grande et la plus peuplée des îles Eoliennes (37,6 km2 et 11 500 hab.). Peuplée dès le Néolithique (4000 av. J.-C.), elle fut autrefois le principal centre du commerce de l'obsidienne jusqu'aux temps de la Rome antique. Des centaines d'artefacts en obsidienne de Lipari ont été retrouvés sur 25 sites archéologiques en Italie, en Sardaigne et même dans le sud de la France, à Malte et en Croatie. Pendant la guerre, elle accueillait les prisonniers ennemis du régime fasciste. Si l'obsidienne faisait sa richesse d'hier, c'est la pierre ponce, réclamée aujourd'hui par toutes les industries de pointe (pour les écrans de télévision et d'ordinateur), qui fait désormais sa fortune. Les gisements de pierre ponce recouvrent plus de 22 % du territoire de l'île. On les trouve entre Canneto et Acquacalda, sur les monts Pelato et Chirica et une partie sur le mont Sant Angelo. 

Une autre tradition encore bien présente à Lipari est la pêche à l'espadon, pratiquée sur de curieux bateaux dont les mâts peuvent atteindre parfois jusqu'à 30 m de hauteur. Quant à son volcan, rassurez-vous, il reste sage depuis des années, et ce sont plutôt les naufrages qui sont ici redoutés (on s'adresse alors à Santa Maria di Porto Salvo). Il n'empêche que Lipari est, avec Stromboli et Vulcano, une des îles les plus marquées par le phénomène volcanique, avec ses fumerolles inoffensives et ses sources thermales. Un centre de recherche en vulcanologie a d'ailleurs élu domicile sur le mont Falcone. L'île, avec ses côtes découpées et accidentées et ses parfums de garrigue, possède un charme certain. 
La capitale éponyme, Lipari, compte 7 000 habitants contre 16 000 pour toute l'île. Ce n'est guère plus grande qu'un village sur la côte est de l'île, entre l'adorable petit port de Marina Corta, où arrivent les hydroglisseurs, et celui de Marina Lunga, où débarquent les ferrys. Du bateau, on aperçoit son imposant rocher de lave, enserré de murailles sous Charles Quint. C'est la " cittade " ou le " castello ", où se trouvent les vestiges de la ville. On découvre ensuite ses bateaux de pêche, ses maisons colorées et ses ruelles piétonnes. Le 24 août, Lipari fête son saint patron, saint Barthélemy : procession et feux d'artifice de rigueur.

Que visiter à LIPARI ?

Adresses Futées de LIPARI

Organiser son voyage à LIPARI
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Location en montagne
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Assurance Voyage
Apprendre une langue étrangère

Photos de LIPARI

Lipari. - Efesenko - iStockphoto
Port de Lipari. - Vcarollo - Fotolia
Citadelle de Lipari et sa cathédrale. - Caprasilana - Fotolia
12.95 €
2021-06-30
408 pages

Autres destinations à proximité de LIPARI

  • Costa Rica
    Découvrir le
    Costa Rica
  • Voyages ResponsablesDéposer un avisJeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour pour 4 personnes à Lacanau !

    Direction le Sud-Ouest ! Profitez d'une escapade en famille avec Camping & Spa L'Océan Airotel