Guide du Tibet : Idées de séjour

Envisager un séjour en Chine de l'Ouest et/ou au Tibet demande un minimum d'organisation et surtout un temps minimum. Ainsi, nous vous conseillons de compter au moins deux semaines pour envisager un séjour, avec plus ou moins cinq jours de battement à passer à Pékin.

Pékin en un week-end
Découverte du " Pékin traditionnel "

Jour 1 : les vols depuis Paris arrivent en début ou en milieu de matinée à Pékin. L'après-midi peut donc être consacré au coeur de Pékin : la place Tian'anmen et l'incontournable Cité interdite, avec ses 72 hectares de salles, d'appartements et de cours intérieures. On peut ensuite admirer le coucher du soleil sur les toits vernissés de la Cité interdite depuis la colline de charbon. Un spectacle d'opéra de Pékin, ou un condensé d'opéra, acrobaties et magie dans la maison de thé de Lao She finiront de recréer l'ambiance de la Chine impériale.

Jour 2 : le temple du Ciel, l'un des symboles de la capitale chinoise, se situe au sud de la ville, dans un immense parc de 27 hectares. Datant de la dynastie des Ming, cet ensemble propose des formes architecturales référant directement aux thèmes du ciel (cercle) et de la Terre (carré). C'est également le seul temple de la capitale à être coiffé de tuiles bleues. Le parc en lui-même permet de s'initier au mode de vie des Pékinois : taiqi matinal, promenade des oiseaux, joueurs d'erhu (une sorte de violon chinois) et chanteurs d'opéra. L'après-midi peut être consacré, au choix, au Palais d'été, ses temples et son étonnant bateau de pierre, ou au shopping à Hongqiao, qui permet de dénicher des vêtements et accessoires à des prix défiant toute concurrence. Le soir, dîner dans un restaurant de canard laqué et, éventuellement, verre du départ autour du lac de Houhai.

Découverte du " Pékin moderne "

Jour 1 : Les vols depuis Paris arrivent en début ou en milieu de matinée à Pékin. On consacrera l'après-midi à déambuler à Chaoyang, dans le grand quartier est, celui des financiers, des diplomates et des bobos. Arrêt obligatoire pour un rafraîchissement à Sanlitun, au coeur du coloré Village où les plus grandes marques internationales et nationales s'exposent. Puis, on ira, au choix, déguster un succulent plat thaï au Purpple Haze ou un plat vietnamien (mondialisation oblige) au restaurant Serve the People. Le soir, si le sommeil ne vient pas, on peut se laisser tenter par une courte balade vers la grande tour illuminée de la CCTV ou une folle soirée au Mix (ou au Vics, les deux clubs étant semblables par bien des côtés).

Jour 2 : Un lever tout doux avec un solide brunch pâtisseries/café à Comptoir de France pour un départ sur les chapeaux de roues, direction le nord et le parc olympique. Au programme, visite du " nid d'oiseau " - fierté de l'activiste Ai Weiwei (il a été consultant artistique sur ce projet) - et visite du " cube d'eau " qui résonne encore des exploits de M. Phelps. Un petit détour sur le olympic green à la recherche des derniers souvenirs des JO et, pour finir la matinée, un déjeuner coréen tout doux au coeur du quartier des étudiants coréens (au nord de Wudaokou). L'après-midi, une rapide visite au coeur du quartier étudiant de Wudaokou vous mettra aux prises avec la nouvelle intelligentsia étudiante. Enfin, finissez votre week-end par un verre au Lan Club, bar lounge des célébrités.

A noter

Que vous désiriez partir à l'assaut de l'Everest ou à la découverte du Xinjiang, un seul point de départ : Pékin. C'est en effet d'ici que démarre le train pour le toit du monde (pour le Tibet) et que les connexions (notamment aériennes) sont les plus fréquentes pour le Xinjiang.

Pékin en une semaine

Jour 1 : Les vols depuis Paris arrivent en début de matinée ou en tout début d'après-midi à Pékin. L'après-midi peut donc être consacré au coeur de Pékin : la place Tian'anmen et l'incontournable Cité interdite, avec ses 72 hectares de salles, d'appartements et de cours intérieures. On peut ensuite admirer le coucher du soleil sur les toits vernissés de la Cité interdite depuis la colline de charbon. Un spectacle d'opéra de Pékin, ou un condensé d'opéra, acrobaties et magie dans la maison de thé de Lao She finiront de recréer l'ambiance de la Chine impériale. "

Jour 2 : On poursuivra la découverte de la Chine impériale par une visite aux tombeaux Ming, au nord de Pékin. Ces derniers offrent une belle destination de balade hors de la ville. Eparpillés sur une superficie d'une quarantaine de km², les tombeaux sont ceux des treize empereurs de la dynastie des Ming. On y accède par l'allée des esprits : bordée de statues d'animaux et de hauts personnages de l'histoire de Chine, elle est le début d'un parcours initiatique menant aux tombeaux. Cette visite est généralement couplée avec celle de la Grande Muraille de Chine, que l'on peut arpenter sur le site de Badaling (le plus connu) ou sur celui de Mutianyu (le plus couru). Pour se remettre de sa " bravitude ", pourquoi ne pas rester loger sur place ? "

Jour 3 : Rendez-vous dans le coeur historique de la ville pour une matinée spirituelle au temple des Lamas. Lieu de pèlerinage incontournable pour les pratiquants bouddhistes, ses cours successives, ses multiples pavillons, ses salles de prière et d'étude donnent un aperçu des activités des moines qui vivent dans le temple, et qui appartiennent à la secte des " bonnets jaunes " (celle qui est représentée au Tibet). A quelques pas de là se trouvent le paisible temple de Confucius et le musée du Collège impérial qui vous éclairera sur le système des examens impériaux de la Chine classique. Une très jolie maison de thé, située juste en face du temple de Confucius, peut constituer une étape agréable avant d'enchaîner sur un après-midi de shopping. Le marché de la soie, ou son équivalent du quartier chic de Sanlitun, offre son lot de vêtements et d'accessoires à des tarifs défiant toute concurrence. Mais attention, privilégier les marques des créateurs chinois, et non les contrefaçons ! Le soir, dîner dans un restaurant pour goûter au véritable canard laqué pékinois (par exemple à Li Qun). "

Jour 4 : Dans la matinée, visite du Palais d'été, résidence d'été des empereurs mandchous Qing, au nord du lac Kunming. Patinage sur le lac gelé l'hiver, canotage sur les eaux bleutées l'été : le Palais d'été est un lieu de détente privilégié des Pékinois tout au long de l'année. L'après-midi peut être consacré à une promenade dans le coeur du vieux Pékin, entre le parc de Beihai et son île de Jade, et les rives animées du quartier de Shishahai. L'entrebâillement des portes permet encore de découvrir de splendides siheyuans, ces cours carrées traditionnelles résistant vaillamment à l'invasion des bars et restaurants qui ont investi le quartier. La soirée peut se finir en beauté, dans une gargote typique de ce calme centre-ville ou dans une artère noire de jeunes (sur Guloudong Dajie par exemple) à la recherche d'un verre. "

Jour 5 : Pour en finir avec la découverte des joyaux architecturaux de la ville, rendez-vous au temple du Ciel - le symbole de la capitale chinoise depuis la tenue des JO - qui se situe au sud de la ville, dans un immense parc de 27 hectares. Datant de la dynastie des Ming, cet ensemble propose des formes architecturales faisant directement référence aux thèmes du ciel (cercle) et de la Terre (carré). C'est également le seul temple de la capitale à être coiffé de tuiles bleues. Le parc en lui-même permet de s'initier au mode de vie des Pékinois (essayez de privilégier cette visite un jour de week-end) : taiqi matinal, promenade des oiseaux, joueurs d'erhu (une sorte de violon chinois) et chanteurs d'opéra. Le quartier des antiquaires de Liulichang ravira les chineurs, qui y trouveront des objets anciens, des pinceaux et des papiers à calligraphie. A quelques pas de là, une balade entre tradition et modernité entre les ruelles traditionnelles du célèbre quartier de Dazhalan et la nouvelle rue piétonne du quartier de Qianmen vous plongera dans les questions propres à la capitale. A ne pas manquer : la pharmacie de Tongrentang, à la façade impressionnante, et qui propose toutes sortes de produits tous plus énigmatiques les uns que les autres. Dans la soirée, les équilibristes jongleurs et acrobates du cirque de Pékin raviront les enfants... et les adultes. "

Jour 6 : Dernière journée pékinoise pour découvrir la facette moderne de la ville. Wangfujing, les Champs-Elysées de la capitale, sont un témoignage très animé de la modernisation galopante du pays. L'agitation perpétuelle du quartier de Xidan ou de la rue Dongsi, extrêmement commerçants mais moins luxueux que Wangfujing, peut permettre de boucler les derniers achats avant le départ. Les amateurs d'art contemporain abandonneront le shopping pour explorer les galeries d'art du quartier de Dashanzi, gigantesque centre d'art contemporain sur la route de l'aéroport (notamment une visite à la galerie Paris-Beijing et au centre Ullens).

A noter

Dans le cadre d'un séjour au Tibet, les agences ne peuvent demander le permis au gouvernement central et provincial que 15 jours avant le départ effectif. Cela peut donc vous amener à prolonger de quelques jours votre séjour dans la capitale, raison pour laquelle nous avons inclus ici des séjours à Pékin.

Le Tibet en une semaine

Une semaine, c'est le minimum à consacrer pour une petite visite du Tibet...

Jour 1 : Arrivée à Lhassa (matin). Repos et acclimatation obligatoires pour le reste de la journée, avant de sortir pour se promener dans la vieille ville de Lhassa, aux alentours du temple du Johkang.

Jour 2 : Visite du temple du Johkang et déjeuner autour de la place, au New Mandala restaurant par exemple. L'après-midi peut être consacré à une visite du monastère de Sera, notamment pour assister aux fameuses "discussions".

Jour 3 : Visite du palais du Potala et du jardin du Norbulingka.

Jour 4 : Aller-retour au lac Namtso.

Jour 5 : Dans les environs de Lhassa, visite du monastère de Drepung, puis visite du monastère de Ganden.

Jour 6 : Jour des emplettes diverses au marché du Barkhor.

A noter

Dans le cadre de votre séjour au Tibet, l'agence qui se chargera de votre voyage vous proposera généralement deux formules distinctes :

une pour Lhassa et ses environs plus ou moins immédiats (et notamment le Lac Namsuo) et

une incorporant visite de Lhassa et découverte du plateau tibétain, notamment les villes de Gyantse et Shigatse.

Sachez que la deuxième option incluant des transports privatifs en 4x4 est forcément plus onéreuse (il faut en général compter entre 100 et 150 US$/jour de location de véhicule, sans compter le salaire du guide et les logements le long de la route). Des formules à la carte sont bien évidement possibles.

Le Xinjiang en une semaine

Au vu de la distance à parcourir depuis Pékin, une semaine c'est le minimum à consacrer à une visite du Xinjiang.

Jour 1 : Arrivée à Urumqi. Visite du musée provincial du Xinjiang et balade dans la ville. Dîner au marché de nuit de la rue Wuyi.

Jour 2 : Excursion au parc naturel des Tianshan, à la découverte du magnifique lac du Paradis.

Jour 3 : Départ pour Turpan en train. Arrivée, installation et visite de la vieille ville autour du minaret.

Jour 4 : Visite des alentours de l'oasis de Turpan et notamment des villes antiques - aujourd'hui en ruines - de Gaochang et de Jiaohe.

Jour 5 : Retour sur Urumqi et départ pour Kashgar (avion).

Jour 6 : Visite de la vieille ville de Kashgar.

Jour 7 : Marché du dimanche et grand bazar à Kashgar. Départ.

A noter

A l'heure de notre enquête, il était très difficile (pour ne pas dire impossible) de réserver ses connexions aériennes depuis l'intérieur de la province du Xinjiang. Il est donc primordial, si vous voyagez sans le concours d'une agence réceptive, que vous réserviez tous vos billets d'avion à Pékin.

Le Tibet en deux semaines

Jour 1 : Arrivée à Lhassa (matin). Repos et acclimatation obligatoires pour le reste de la journée, avant de sortir pour se promener dans la vieille ville de Lhassa, aux alentours du temple du Johkang.

Jour 2 : Visite du temple du Johkang et déjeuner autour de la place, au New Mandala restaurant par exemple. L'après-midi peut être consacré à une visite du monastère de Sera, notamment pour assister aux fameuses " discussions ".

Jour 3 : Visite du palais du Potala et du jardin du Norbulingka.

Jour 4 : Aller-retour au lac Namtso.

Jour 5 : Dans les environs de Lhassa, visite du monastère de Drepung, puis visite du monastère de Ganden.

Jour 6 : Jour des emplettes diverses au marché du Barkhor.

Jour 7 : Départ pour Gyantse. Visite du monastère et de la citadelle.

Jour 8 : Shigatse. Visite du monastère.

Jour 9 : Shigatse. Visite des alentours immédiats, et notamment du monastère de Sakya.

Jour 10 : Retour sur Lhassa, en passant près du glacier Karo La.

Jour 11 : Lhassa. Repos et visite du monastère de Samye.

Jour 12 : Lhassa. Visite du palais du Potala. En effet, chaque visite est différente puisque limitée dans la durée. Essayez de faire deux visites, une le matin et l'autre l'après-midi pour vraiment découvrir ce joyau de l'humanité.

Jour 13 : Départ.

Le Xinjiang en deux semaines

Pour visiter le Xinjiang en deux semaines, on se déplacera tout autour du désert du Taklamakan, en empruntant tout d'abord la route Nord puis la route Sud :

Jour 1 : Arrivée à Urumqi. Visite du musée provincial du Xinjiang et balade dans la ville. Dîner au marché de nuit de la rue Wuyi.

Jour 2 : Excursion au parc naturel des Tianshan à la découverte du magnifique lac du Paradis.

Jour 3 : Départ pour Turpan en train. Arrivée, installation et visite de la vieille ville autour du minaret.

Jour 4 : Visite des alentours de l'oasis de Turpan et notamment des villes antiques - aujourd'hui en ruines - de Gaochang et de Jiaohe.

Jour 5 : Déplacement vers Kashgar en train (24 heures) le long de la route de la soie du Nord.

Jour 6 : Visite de la vieille ville de Kashgar.

Jour 7 : Marché du dimanche et grand bazar à Kashgar.

Jour 8 : Excursion au lac de Karakul, vers la frontière du Pakistan. Nuit sur place.

Jour 9 : Kashgar, visite de la mosquée et dernier tour dans la vieille ville.

Jour 10 : Arrêt à Yarkand (Shache). Visite de la ville.

Jour 11 : Déplacement à Yecheng (Karghilik) et visite de sa grande mosquée.

Jour 12 : Arrivée à Hotan (Hetian). Passage au musée et surtout visite dans la ville pour découvrir des morceaux de jade de toute beauté.

Jour 13 : Empruntez l'autoroute du désert pour regagner Urumqi (26 heures).

Jour 14 : Urumqi.

Le Tibet et la Chine de l'Ouest en trois semaines

Si vous avez le temps, le dos et les reins solides, vous pourriez essayer de partir à la découverte de ces deux ensembles lors d'un seul et unique voyage (éprouvant quand même, le voyage) avec Pékin pour destination finale.

Jour 1 : Arrivée à Lhassa (matin). Repos et acclimatation obligatoires pour le reste de la journée, avant de sortir pour se promener dans la vieille ville de Lhassa, aux alentours du temple du Johkang.

Jour 2 : Visite du temple du Johkang et déjeuner autour de la place, au New Mandala restaurant par exemple. L'après-midi peut être consacré à une visite du monastère de Sera, notamment pour assister aux fameuses discussions.

Jour 3 : Visite du palais du Potala et du jardin du Norbulingka.

Jour 4 : Jour des emplettes diverses au marché du Barkhor.

Jour 5 : Départ pour Golmud (train).

Jour 6 : De Golmud, direction Dunhuang (bus).

Jour 7 : Visite de Dunhuang, et surtout des grottes de Mogao et du lac du Croissant de lune.

Jour 8 : Départ pour Turpan (bus).

Jour 9 : Turpan. Visite de la ville.

Jour 10 : Turpan, visite des sites alentour. Départ pour Kashgar (train).

Jour 11 : Kasghar. Visite de la vieille ville.

Jour 12 : Kasghar. Excursion au lac Karakul.

Jour 13 : Départ à Urumqi (avion).

Jour 14 : Urumqi. Visite du musée provincial.

Jour 15 : Excursion au parc national Tianshan.

jour 16 : Départ pour Xi'an (train).

Jour 17 : Xi'an. Visite de la ville, de l'armée des soldats enterrés du premier empereur.

Jour 18 : Xi'an. Visite des sites excentrés. Départ pour Pékin avec le train de nuit (15 heures).

Jour 19 : Pékin. Visite de la Cité interdite.

Jour 20 : Pékin. Excursion à la grande muraille.

Jour 21 : Départ.

A noter

Ce voyage est tout à fait possible à réaliser, même si du fait des formalités administratives comme l'obtention du permis pour le Tibet et à cause des restrictions pour le déplacement des étrangers, tant au Xinjiang qu'au Tibet, il relève de plus en plus de la théorie, du moins à l'heure de notre dernière enquête.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Organiser son voyage au Tibet

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Tibet

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 4 personnes dans la Marne !

Un séjour exceptionnel pour 4 personnes dans la Marne, en Champagne avec l'Agence de Développement Touristique de la Marne .