Les incontournables des Pouilles

Pays aux mille visages, l'Italie est un patchwork de paysages changeants, du nord au sud. C'est précisément au sud-est de la péninsule, dans le talon de la botte, que se trouvent les Pouilles. Baignée par la mer Ionienne et l'Adriatique, la région compte parmi les plus belles plages du pays face auxquelles se dressent champs d'oliviers et vignobles, dans une nature caressée par le soleil tout au long de l'année. Mais résumer les Pouilles à ses plages serait réducteur : la région est un véritable joyau d'histoire qui compte trois sites classés au patrimoine de l'Unesco et de multiples trésors d'architecture. Du Gargano au Salento, voici nos 10 coups de coeur - parmi tant d'autres - dans les Pouilles.

Parc national du Gargano© Leoks-Shutterstock

Castel del Monte, demeure de Frédéric II

 

Bâti au XIIIe siècle sous la demande de Frédéric II, l'imposant Castel del Monte se situe entre Andria et Corato. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, il s'agit d'un exemple unique d'architecture militaire médiévale, marqué par la rigueur mathématique de ses plans. Situé sur un plateau aride recouvert d'oliviers, le Castel del Monte offre un très beau panorama sur la côte Adriatique qu'il surplombe.

Vue sur le Castel del Monte© Canadastock - Shutterstock.com

Lecce, un joyau baroque

 

Capitale du Salento, le sud de la région, Lecce enchante les visiteurs à chaque coin de rue. Surnommée la "Florence du sud", elle est, au même titre que la capitale toscane, une véritable ville-musée. L'architecture de ses monuments médiévaux est unique puisque ceux-ci ont été, au XVIIe siècle, imprégnés du style baroque leccese marquant l'âge d'or de la ville. Avec plus de 40 palais et églises à visiter, l'élégante Lecce est une étape immanquable lors d'un séjour dans les Pouilles. 

La basilique Santa Croce - Lecce© Delta OFF - iStockphoto

Les grottes de Castellana, aux origines des Pouilles

 

L'origine des grottes de Castellana est liée à l'histoire de la région : il y a environ 90 millions d'années, lorsque les Pouilles étaient encore entièrement sous les eaux, ces pierres étaient l'unique partie émergée du territoire. Aujourd'hui, modelées au fil des années, elles forment le complexe spéléologique le plus réputé d'Italie. On y découvre un monde sous-terrain peuplé de stalactites, de stalagmites et d'impressionnants gouffres aux noms mythologiques. 

Les grottes de Castellana© Giovanni G

Les gravine, d'incroyables gorges méditerranéennes

 

Dans les Pouilles, la variété des paysages est telle que l'on trouve même des canyons ! Entre les Murge et la mer Ionienne, le territoire se disloque et donne naissance aux gravine, d'impressionnantes gorges creusées dans la roche, profondes de plus de 100m. À Gravina in Puglia, aux confins de la Basilicate, on observe ce phénomène dans une gravina criblée d'habitations rupestres. Au centre du canyon, l'église de San Michele est un véritable joyau.

Gravina in Puglia© Nicola Pulham - shutterstock.com

Les cathédrales romanes, des chefs-d'oeuvre monumentaux

 

L'architecture des Pouilles est marquée par ses caractéristiques cathédrales romanes qui semblent veiller sur les villes portuaires. L'art roman apulien a vu son essor entre le XI et le XIIe siècle, après le débarquement des chevaliers normands en Italie du Sud. Achevée en 1143, la cathédrale de Trani, dédiée à San Nicola Pellegrino, est l'un des exemples les plus représentatifs de ce style. La sobriété de sa façade en marbre blanc-rose tranche avec le bleu de la mer qu'elle surplombe. 

La cathédrale de Trani© Sabino.Parente - stock.adobe.com

Le Salento, plongée en eaux turquoise 

 

Plages splendides, criques intimistes ou piscines naturelles bordées d'oliviers, le Salento est à lui seul la quintessence des beautés méditerranéennes. À Rocca Vecchia, la mer a creusé au fil des siècles celle que l'on nomme aujourd'hui la "grotta della poesia", une cavité naturelle qui invite à la baignade dans une eau  turquoise. Elle devrait son nom aux différents poètes qui vinrent y composer des rimes pour séduire une jeune princesse qui aimait y nager. 

La grotta della poesia© kvika - shutterstock.com

Les villages du massif sub-apennin Dauno, entre collines et vallées

 

Lorsque l'on s'éloigne des côtes, on découvre d'autres paysages : monts et vallées s'étendent à perte de vue dans les villages du massif sub-apennin Dauno. Cette zone située au nord des Pouilles, en province de Foggia, est peu connue des visiteurs, pourtant elle concentre parmi les villages les plus pittoresques de la région. Parmi nos coups de coeur, Pietramontecorvino, l'un des borghi più belli d'Italia, soit les plus beaux villages d'Italie. 

 

 

Pietramontecorvino© Mi. Ti. - Shutterstock.com

Le parc national du Gargano, poumon vert des Pouilles

 

Dans le nord des Pouilles, en province de Foggia, le parc national du Gargano est un concentré de beautés de 118 000ha. Sa mer transparente, son épaisse foresta umbra et sa biodiversité remarquable témoignent d'une nature encore préservée. Les trois îles Tremiti font partie du site, il est préférable de les découvrir hors-saison pour découvrir leur côté sauvage et leurs plages désertes. Monte Sant'Angelo et son sanctuaire dédié à l'archange saint Michel, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, valent aussi le détour. 

Parc national du Gargano© Leoks-Shutterstock

La savoureuse cuisine des Pouilles

 

L'Italie fait saliver le monde entier grâce à sa cuisine, une visite dans les Pouilles ne serait donc pas complète sans avoir goûté à ses spécialités culinaires ! Pour le petit-déjeuner, on succombe au pasticiotto, un joyau de crème pâtissière typique du Salento. À Bari, on dévore la fameuse focaccia parsemée de goûteuses tomates. Il faut aussi goûter au panzerotto, au taralli, aux orecchiette alle cime di rapa... et la liste est encore longue ! 

Panzerotti© FP WIng - Shutterstock.com

La vallée d'Itria et ses trulli

 

Dans la vallée d'Itria,  entre les provinces de Bari, Tarente et Brindisi, le paysage est marqué par des habitations au toit conique construites pour la plupart au XVIe siècle : les trulli. Ces maisons témoignent d'une technique préhistorique de construction, sans mortier et en pierre sèche. Elles sont particulièrement concentrées dans le village d'Alberobello, classé au patrimoine de l'Unesco, qui en compte plus de 1500. 

Des trulli à Alberobello© manx_in_the_world

Les dernières Actus

Les incontournables des Pouil...

Pays aux mille visages, l'Italie est un patchwork de paysages changeants, du nord au sud. C'est précisément au sud-est ...
Lire l'article

Où partir en novembre ? Le to...

Alors que l'hiver approche à grands pas et que vous avez ressorti les manteaux, vous rêvez d'ailleurs ? Rien de tel ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis