Si l'activité humaine ravage souvent les écosystèmes, certains endroits sur la planète sont fort heureusement encore protégés afin de conserver leur aspect naturel, interdisant toute intervention pouvant altérer leur côté primaire. Le premier parc national a vu le jour en 1872 aux États-Unis, à Yellowstone. Depuis, ce modèle s'est étendu au monde entier et ces lieux où la biodiversité est préservée se multiplient autour du globe. Pour se mettre au vert, nous avons ici sélectionné vingt parcs naturels à visiter dans le monde. 

©

Le Parc national de Kruger en Afrique du Sud, le royaume des animaux

En Afrique du Sud, proche de la frontière du Mozambique, le Kruger est assurément l'une des plus belles réserves du monde. Ses 885 km de routes et 1 739 km de pistes traversent différents écosystèmes, la faune et la flore évoluent au fil des kilomètres. Près des cours d'eau, les rhinocéros se baignent à l'ombre des acacias tandis que plus à l'ouest, les éléphants évoluent dans la région sèche. Un parc unique. 

©

Le Parc national des Galápagos, un sanctuaire naturel 

Né il y a plus de dix millions d'années lors d'une éruption volcanique, l'archipel des Galápagos était considéré par Jacques-Yves Cousteau comme le «dernier sanctuaire de la vie naturelle» : c'est ici que Charles Darwin aurait été inspiré pour sa théorie de l'évolution des espèces. Au large de l'Équateur, cet archipel de 127 îles a été déclaré parc national à 97 %. En 1984, l'Unesco l'a aussi classé en tant que réserve de biosphère tant sa faune et sa flore sont exceptionnelles. 

©

Le Parc national Huascarán au Pérou, en altitude

Au nord de Lima, dans la cordillère Blanche, le Parc national Huascarán doit son nom au sommet qu'il abrite, le point culminant du Pérou s'élevant à 6 768 m. Ses lacs de haute montagne, ses glaciers et ses grands canyons forment un paysage grandiose, un paradis pour les amateurs de trek. Sa faune est, elle aussi, unique : vous y verrez notamment le fameux condor des Andes planant au-dessus de vos têtes. 

©

Le pParc national du Grand Canyon aux États-Unis, un site mythique

Le vaste territoire des États-Unis abrite de nombreux parcs nationaux (nous vous en avions déjà dévoilé 15 immanquables), celui du Grand Canyon, en Arizona, est si époustouflant que nous nous devions de le citer de nouveau dans cet article ! Sculpté par le Colorado, les dimensions du Grand Canyon sont vertigineuses : 450 km de long pour une profondeur de 1 300 m et une largeur allant jusqu'à 30 km !

©

Le Parc national des lacs de Plitvice en Croatie, un spectacle aquatique

Entre Zagreb et Zadar, le Parc national des lacs de Plitvice est l'un des sites les plus visités en Croatie. Il abrite 16 lacs reliés entre eux par 92 rivières formant un spectacle naturel exceptionnel et vierge. Sa faune et sa flore sont privilégiées, ours bruns, loutres, loups et lynx y évoluent et plus de 1 400 espèces de plantes y ont été recensées, soit 30 % de la flore croate. 

©

Le Parc national de Vatnajökull en Islande, de feu et de glace

Plus grand parc national européen, le Parc national Vatnajökull a été classé héritage naturel majeur pour l'humanité par l'Unesco en juillet 2019. Une reconnaissance bien méritée pour ce site unique où les volcans côtoient les glaciers. Parmi ces derniers, le Vatnajökull, plus grande calotte glacière d'Europe, ou bien le Jokulsarlon, une lagune glaciaire aux eaux bleu turquoise. Pour les amateurs, sachez que le Vatnajökull a servi de toile de fond à plusieurs épisodes des saisons 2 et 3 de Game of Thrones. 

©

Le Parc national de Chobe au Botswana, à l'état sauvage

À deux heures des chutes Victoria, au nord du Botswana, le parc national de Chobe abrite la plus grande concentration d'éléphants d'Afrique mais aussi des lions, des zèbres, des hippopotames et plus de 450 espèces d'oiseaux. Ce territoire de 11 700 km2 est reconnu pour sa faune unique, c'est un véritable sanctuaire naturel où se rencontrent plusieurs écosystèmes. Un véritable concentré des beautés du Botswana !

©

Le Parc national de Banff, joyau du Canada

Le Parc national de Banff, au cœur des Rocheuses canadiennes, est le premier parc national du pays. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, il s'agit de l'un des sites les plus visités du Canada et pour cause : ses forêts, ses rivières, ses glaciers et ses lacs forment un paysage d'exception. Parmi les sites les plus prisés du parc, le lac Louise ourlé de montagnes et le lac Moraine aux eaux bleu turquoise valent le détour. 

©

Le Parc national d'Iguazù, entre Argentine et Brésil

Le Parc national d'Iguazù se situe au nord-est de l'Argentine, à la frontière du Brésil. Le parc se divise d'ailleurs en deux : la partie argentine et la partie brésilienne. On ne saurait vous conseiller laquelle privilégier tant le spectacle est spectaculaire des deux côtés ! Ces gigantesques cascades, dont la plus impressionnante est assurément la Garganta del Diablo qui dépasse 80 m de haut, se découvrent le long de sentiers peuplés de coatis. 

©

Le Parc national Khao Sok en Thaïlande, une escapade incontournable

Ce site naturel du Sud de la Thaïlande s'étend sur 3 500 km2 au total, dévoilant une faune et une flore d'exception. Côté flore, la reine des fleurs est la rafflesia, une  fleur géante impressionnante qui peut atteindre 90 cm de diamètre ! Côté faune, le parc jouit d'une diversité incroyable : gibbons, éléphants, tapirs mais aussi écureuils volants et tigres y sont présents. Le Cheow Larn Lake, un lac aux eaux couleur émeraude, est le site le plus prisé du parc pour une visite en bateau inoubliable. 

©

Le Parc national de Göreme et sites rupestres de Cappadoce, émerveillement en Turquie

Modelé par l'érosion, le paysage du Parc national de Göreme est marqué par ses cheminées de fées – des pics d'un intérêt géomorphologique certain – et par ses vestiges d'habitations troglodytes, dont plusieurs remontent au IVe siècle. Ses sanctuaires et églises rupestres sont de précieux témoins de l'art et de l'architecture byzantine. Un paysage féerique à découvrir sur le plateau central d'Anatolie, en Turquie. 

©

Les Cinque Terre, aux couleurs de l'Italie

Entre Gênes et La Spezia en Ligurie, les Cinque Terre sont cinq villages logés le long de la Riviera italienne. Caractérisés par leurs maisons colorées ainsi que leur vue splendide sur la mer, ils se découvrent le long du Sentiero Azzurro, un sentier à flanc de falaise permettant de relier les cinq villages entre eux. De Monterosso à Riomaggiore en passant par Vernazza, Corniglia et Manarola, le spectacle est enchanteur. 

©

Le Parc national des Whitsunday Islands en Australie, un archipel paradisiaque

L'archipel des Whitsunday est composé de 74 îles, inhabitées pour la plupart, le long de la grande barrière de corail australienne. Un décor de carte postale préservé où la végétation tropicale est dense, les sentiers de randonnée nombreux et les plages splendides à l'image de Whitehaven Beach réputée pour son sable d'une blancheur incomparable grâce à sa haute teneur en silice. 
©

Le Parc national de Tayrona en Colombie, beauté caribéenne

Au nord de Santa Marta, sur la côte caribéenne, le parc national de Tayrona est l'un des trésors naturels de la Colombie. Il abrite une forêt tropicale luxuriante et des plages paradisiaques aux eaux turquoise comme celle de Cabo San Juan. Territoire sacré, le parc tire son nom d'une civilisation précolombienne dont on trouve encore des témoignages, notamment dans le Pueblito, un village Tayrona où l'architecture traditionnelle a été conservée. 

©

Le Parc national des Calanques en France, trésor de Provence

De Cassis à Marseille, ces criques étroites et vertigineuses se découvrent en bateau ou à pied lors d'une randonnée. Les falaises plongent à pic dans une mer turquoise, formant un paysage idyllique. Parmi les plus suggestives, les calanques d'En Vau valent leur détour malgré leur accès quelque peu difficile. En période estivale, préférez y aller tôt le matin car la petite plage de galets est très prisée par les baigneurs ! 

©

Le Parc national de la Forêt-Noire, l'Allemagne en altitude

Outre le célèbre gâteau au chocolat, la Forêt-Noire c'est aussi et surtout un massif montagneux au bord du Rhin en Allemagne ! La nature y est encore à l'état sauvage, protégée sur plus de 10 000 hectares grâce au statut de parc national que le site a obtenu en 2014. De nombreux chemins de randonnées permettent de découvrir ce paysage où cohabitent landes, marais et hauts sommets. 

©

Le Parc national du volcan Arenal au Costa Rica, à l'ombre d'un géant

Le Costa Rica jouit de l'une des plus grandes biodiversités au monde et le Parc national du volcan Arenal est à son image. Sa forêt tropicale abrite un grand nombre d'espèces animales comme le tapir, le paresseux ou le coati. Mais la particularité de ce parc est son volcan monumental. L'ascension est interdite : ce grand impétueux a causé de sérieux dégâts en 1968 ! Toutefois, on l'admire très bien depuis la ville de La Fortuna avant de s'immerger dans le parc. 

©

Le Parc national Los Roques au Venezuela, paradis des plongeurs

À 160 km de Caracas, cet archipel vénézuélien de 50 îles est protégé par une barrière de corail de 24 km. Un environnement aquatique exceptionnel où s'est développé un écosystème marin unique et protégé. Plus de 300 espèces de poissons ainsi que la totalité des types de coraux caribéens sont répertoriés dans ses eaux dont la température oscille entre 24° et 28° tout au long de l'année. 

©

Le Parc national de Jiuzhaigou en Chine, pandas et eaux émeraude

Classée réserve de biosphère par l'Unesco, le Parc national de Jiuzhaigou est l'un des plus beaux de Chine. Au nord du Sichuan, il est réputé pour ses chutes d'eau exceptionnelles comme celles de Nuorilang, ses lacs de montagne couleur émeraude, ses forêts vierges et ses sommets enneigés. C'est aussi ici que vivent les pandas géants et d'autres espèces menacées comme le takin du Sichuan. 

©

Le Parc national Fiordland en Nouvelle-Zélande, au pays des fjords

Non, Fiordland n'est pas le nom d'un parc d'attraction mais bien celui d'un parc national en Nouvelle-Zélande ! Il s'agit d'ailleurs de l'un des plus grands parcs nationaux au monde puisque sa surface totale dépasse le 12 000 km2. Son nom a le mérite d'être clair : ici, vous verrez des fjords... mais pas seulement ! Des forêts profondes et des sommets enneigés complètent le décor. Pour les amateurs, le Milford Track qui passe au milieu des montagnes du parc est l'un des treks les plus réputés de Nouvelle-Zélande. 

©