CORÉE DU SUD - guide touristique du Petit Futé

Bienvenue en Corée du Sud !

Bienvenue au pays du matin calme (ou matin frais) ! Ouverte depuis peu au tourisme international, la Corée du Sud a considérablement diversifié ses activités pour se présenter comme une destination attractive pour tous les âges, attirant à la fois les amateurs de culture, de sport, de shopping et de sensations uniques. Séoul, son immense capitale (où se rassemble la moitié de la population) tournée vers l'avenir, contraste avec des paysages naturels magnifiques et des villages préservés où le temps semble parfois s'être arrêté. Les régions les plus reculées, facilement accessibles grâce à un réseau de transports exceptionnel et très accessible, proposent pour leur part une plongée dans la Corée traditionnelle. Une cuisine raffinée, du shopping pour tous et d'innombrables activités sportives complètent la découverte d'un pays singulier qui attire chaque année un plus grand nombre de visiteurs. Envie d'exotisme dans un pays ultramoderne où les traditions sont vivaces ? Envie d'une Asie décomplexée, confiante en l'avenir et authentique à la fois ? La Corée du Sud est une destination qui vous surprendra et vous séduira. Au-delà du succès planétaire phénoménal de Gangnam Style, nous connaissons encore mal la Corée. Elle a donné en spectacle sa modernité lorsqu'elle ouvrit sa porte au monde pour les Jeux Olympiques de 1988, et fut qualifiée de Dragon pour ce " miracle " économique qui lui fit quitter soudain sa profonde misère d'après-guerre. Nous fîmes connaissance avec elle par les made in Korea qui inondent les marchés mondiaux et font sa richesse. Puis grâce à un autre miracle, celui de ses footballeurs, lors de la Coupe du monde 2002 organisée par le Japon et la Corée, où ils se sont hissés jusqu'en demi-finale, perdue contre l'Allemagne. Aujourd'hui, c'est au tour de la K-Pop de s'exporter, et de faire danser à l'autre bout du monde. D'autres encore se souviennent qu'au nord, de l'autre côté de la frontière la plus gardée du monde, une dictature ubuesque a survécu à la Guerre froide. Nous connaissons mal les Corées. Pluriel nécessaire, car ce tout petit pays coincé géographiquement et culturellement entre la Chine et le Japon présente de multiples facettes, comme tous les pays de carrefour. Derrière cette pluralité se cache un peuple attachant et accueillant, travailleur et fêtard, fier et humble à la fois, peuple de contrastes, comme son pays. Sous la protection bienveillante de ses montagnes augustes et vénérées, il a nourri une culture unique, pétrie de bouddhisme et de confucianisme, de taoïsme et de christianisme, d'extase chamaniste et d'excès occidentaux, une culture encore à découvrir, et toujours en train d'être façonnée. C'est cette vitalité coréenne partout présente, née de la rencontre entre tradition et modernité, que nous vous invitons à découvrir.

L'équipe de rédaction

CORÉE DU SUD : les adresses futées

CORÉE DU SUD : Idées de séjour

La Corée du Sud en une semaineHaut de page

Mieux vaut se réserver 3-4 jours à Séoul, la capitale, car elle donne un bon aperçu du pays. Eviter catégoriquement Jejudo pour un court séjour, malgré la publicité faite autour de cette île.

1er jour : visite de l'un des palais du nord de Séoul (prioritairement Gyeongbokgung, Changdeokgung et Deoksugung), promenade dans Myeong-dong et au marché de Namdaemun (plus petit mais bien plus typique que Dongdaemun).

2e jour : visite de l'un des trois palais principaux non visités. Visite du village folklorique de Namsan. Promenade dans Apgujeong-dong.

3e jour : promenade dans Insadong (de préférence le dimanche lorsque la rue est très animée) et Bukchon. Visite de l'un des palais non visités. Sortie dans les quartiers étudiants de l'ouest.

4e jour : départ pour Andong (environ 4 heures de train), son village folklorique et ses académies confucéennes, notamment Dosan Seowon.

5e jour : journée à Gyeongju (restes du royaume de Silla, temple Bulguksa, grotte Seokguram).

6e jour : fin de la visite de Gyeongju. Départ pour Haïensa, près de Daegu. Il est préférable d'y dormir.

7e jour : retour à Séoul.

La Corée du Sud en trois semainesHaut de page

Trois semaines permettent d'avoir une bonne vision de la Corée, en tout cas pour ceux qui veulent visiter le pays au galop. L'intérêt de ce pays est de s'y promener tranquillement, pour y cerner l'ambiance, l'atmosphère, même si la plupart des villes ne méritent pas que l'on s'y attarde outre mesure. La location d'une voiture peut se révéler très utile : elle ne vous obligera pas à être dépendant des horaires de transport, même si les bus roulent souvent en nombre et fort tard. Après quatre à cinq jours à Séoul, pour visiter et se remettre un peu du décalage horaire, voici un itinéraire type (en partant de Séoul, en se rendant au sud-ouest, au sud-est, au nord-est pour finir à Séoul) :

1er-4e jour : même programme à Séoul que le séjour d'une semaine mais un peu plus étalé.

5e jour : Suwon au sud de Séoul, et sa forteresse, ou Onyang (bains chauds). Visite du village folklorique coréen, dans les environs de la ville.

6e jour : Gongju (ancienne capitale Baekje) et Buyeo (autre capitale Baekje). Visite des différents sites et découverte de deux villes aux dimensions modestes et assez peu développées.

7e-8e jours : Jeonju et Geumsansa, Namwon et le pavillon Gwanghallu. Ballade autour du pavillon et initiation à l'histoire de la Corée.

9e-10e jours : Jirisan et/ou Jogyesan et la forteresse de Nagan. Promenade dans des sites naturels uniques et classés parcs naturels.

11e jour : Mokpo et l'une de ses îles. Dégustations de fruits de mer, ballade dans le port, et petite escapade facile d'accès.

12e-14e jour : pour ceux qui en ont les moyens et le temps, un séjour en ferry ou en avion vers l'île de Jeju, le retour étant possible vers Busan. Sinon, Jinju puis Busan. A Jeju, promenade le long de la côte et découverte des pêcheuses à l'est de l'île.

15e-16e jours : Busan (marché Jagalji, plage Haeundae, Beomeosa) et Tongdosa. Visite de la vibrante deuxième ville du pays, son port et ses plages.

17e jour : départ pour Haïensa, près de Daegu. Y dormir et goûter à la sérenité du temple le plus célèbre du pays, dans un écrin de nature.

18e jour : journée à Gyeongju (restes du royaume de Silla, temple Bulguksa, grotte Seokguram). Visite des tombes royales et des plus beaux temples de la péninsule.

19e jour : Andong, son village folklorique (Hahoe) inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et ses académies confucéennes, notamment Dosan Seowon.

20e jour : mont Taebaek - route de Yeongwol (Jangneung) à Jeongseon - Seoraksan et Naksansa. Promenade dans l'un des plus beaux parcs naturels de Corée, magnifique en toute saison. Promenade dans le port et le marché de Sokcho.

21e jour : fin de cette région et retour à Séoul.

Séjours thématiquesHaut de page
Le programme Templestay

Il s'agit d'une façon intéressante et unique de passer ses vacances. Vous serez logé dans de véritables temples bouddhistes et vivrez comme les moines, suivant leurs règles. De plus, vous y serez initié aux rites et aux traditions ancestrales. Certains temples ont des traducteurs ; d'autres pas. Il existe 72 temples disséminés partout en Corée. Les prix, entre 30 000 et 50 000 wons, comprennent les 3 repas ainsi que l'interprétation, il est préférable de réserver (les prix sont dégressifs selon la durée du séjour). A noter que certains temples proposent des entraînements d'arts martiaux.

Le programme commence très tôt le matin (4h), les moines et les personnes séjournant au temple se réunissent pour la cérémonie du Dharma qui apaise l'esprit et chasse les mauvaises pensées. Cette cérémonie est suivie d'un temps de méditation seon (zen). La suite de la journée dépend des règles de chaque temple, cependant vous pourrez assister à différentes cérémonies bouddhiques et/ou participer à des entraînements d'arts martiaux.

Informations : ✆ +82 2 2011 1972 - Fax : +82 2 732 9928 - www.templestay.com - ts2002@buddhism.or.kr

Patrimoine mondial de l'UNESCO

La Corée du Sud abrite pas moins de 14 sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO (dans les catégories héritage culturel et héritage naturel), auxquels s'ajoutent 10 au patrimoine intangible. Ces sites sont répartis sur l'ensemble du territoire, offrant la possibilité d'un circuit consacré à ces sites exceptionnels.

Les sites historiques et culturels sont l'objet d'un véritable culte en Corée du Sud, et bénéficient d'un fort soutien pour leur restauration et leur mise en valeur. Cela s'explique par le passé récent difficile de ce pays, qui fut confronté à la destruction quasi totale. Les Coréens sont fiers de leurs sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, et les tarifs d'entrée très attractifs permettent de tous les visiter.

La liste de sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO en Corée du Sud : le palais Changdeokgung à Séoul, le sanctuaire de Jongmyo, Jongmyo Jerye et Jongmyo Jeryeak à Séoul, la forteresse Hwaseong à Suwon, les tombes royales de Joseon, les sites de dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa, les villages historiques de Hahoe et Yangdong, le site historique de Gyeongju, le palais de Bulguksa à Gyeongju, la grotte de Seokguram à Gyeongju, le Tripitaka Koreana au temple de Haeinsa, l'île volcanique de Jeju et les tunnels de lave.

Les trésors intangibles font également la fierté des Coréens, parmi lesquels : Hunminjeongeum (la langue coréenne), les Annales de la dynastie Joseon, les protocoles royaux de la dynastie Joseon, l'anthologie des enseignements des moines zen bouddhistes, le pansori (technique de chant), le festival Danoje de Gangneung.

Pour un itinéraire consacré au patrimoine mondial de l'UNESCO, nous conseillons de séjourner à Séoul, afin de visiter les nombreux sites dans la périphérie, puis à Andong pour voir le village de Hahoe, à Gyeongju où sont rassemblés plusieurs sites, dans le temple de Haeinsa (ou à Daegu), et enfin à Gwangju. Ceux qui auront un budget plus large et plus de temps se rendront également à Jeju. Nous vous conseillons également, lors de votre arrivée en Corée, de demander à l'office de tourisme le passeport Unesco (gratuit) et l'excellente brochure qui l'accompagne. Ce passeport n'offre pas de réductions, et reste informatif, mais une fois complété, vous pouvez recevoir un souvenir. L'office de tourisme coréen fait la promotion de son patrimoine inscrit à l'UNESCO, et invite les touristes à le découvrir.

Écotourisme

L'écotourisme se développe à grande vitesse en Corée du Sud, à l'ombre des grandes villes et du dynamisme urbain. Le nombre important de parcs naturels offre des possibilités d'itinéraires, mais les multiples activités liées à la nature sont en soit un véritable circuit dans tout le pays. Circuits à vélo ou à pied, respect des coutumes locales, développement durable ou encore expériences dans des villages traditionnels sont ainsi au programme de séjours qui sortent des sentiers battus, pour une expérience inoubliable.

Quelques lieux d'écotourisme particulièrement intéressants :

Iles de Jeju, pour les randonnées sur la côte (Jeju Olle) : www.jejuolle.com

Baie de Suncheonman, autour de Suncheon, avec une importante réserve d'oiseaux : www.suncheonbay.go.kr

Cittaslow, une de ces " villes lentes ", loin de l'urbanisation sauvage et au contact de la nature : à Changpyeong-Myeon près de Gwangju (www.slowcp.com) dans un village traditionnel ; près de Hadong, à Agyang-Myeon (www.hadong.go.kr) pour les cultures de thé ; dans l'île de Jeungdo (www.sinan.go.kr) pour les fruits de mer ; ou encore à Yesan-gun, au centre du pays (www.yesan.go.kr) pour l'harmonie entre les habitants et la nature. Dans le reste du pays, on compte de plus en plus de lieux où se développe l'écotourisme, à commencer par la DMZ (en particulier à Cheorwon) et dans les parcs naturels, où des sentiers proposent des circuits à thème, avec observation de la nature et visite des sites culturels. Un bon moyen de visiter une autre facette de la Corée du Sud.

Le confucianismeHaut de page

Jour 1. L'Académie nationale Seonggyun-gwan (Munmyo) en plein centre de Séoul, lieu originel de l'apprentissage officiel du confucianisme.

Jour 2. Jongmyo (toujours à Séoul), l'un des rares lieux où il est possible d'assister, le premier dimanche de mai, à un rituel confucianiste tel que le pratiquaient les rois coréens.

Jour 3. Andong, ville autour de laquelle se trouvent de nombreux sites confucianistes : Byeongsan Seowon, l'une des plus belles académies confucianistes du pays, bâtie en 1629 ; Dosan Seowon, un centre confucianiste d'une importance primordiale depuis le XVIe siècle, développée après la mort de son fondateur, Toegye, qui orne les billets de 1 000 wons coréens ; la tombe et village de Toegye ; Sosu Seowon, cette académie confucianiste est importante dans l'histoire coréenne, car elle fut la première à recevoir une autorisation royale.

Jour 4. Oksan Seowon (près de Gyeongju), l'une des plus anciennes académies confucianistes du pays (construite en 1572) et l'une des plus grandes, bâtie en l'honneur d'un célèbre lettré de l'ère Joseon.

Séjour natureHaut de page

Jour 1. Parc national Bukhansan, à la frontière nord de Séoul, de nombreuses promenades dans les collines qui surplombent les vieux quartiers de la capitale.

Jour 2. Parc national Seoraksan (la vallée d'Osaek, Ulsan Baui...), des montagnes coupées au couteau, effilées comme rarement. A voir absolument.

Jour 3. Route de Taebaek à Jeongseon par Yeongwol, une route magnifique dans une région montagneuse reculée riche en grottes.

Jour 4. Parcs nationaux Woraksan et Sobaeksan (8 " merveilles " de Danyang, lac de Chungju), des parcs assez sauvages et peu visités, à la flore luxuriante.

Jour 5. Ile volcanique Ulleungdo, située à 137 km de Donghae, magnifique avec ses montagnes escarpées, couvertes d'une épaisse végétation, qui se jettent dans la mer.

Jour 6. Parc national Jirisan, la plus haute montagne continentale de Corée du Sud, à laquelle se rapportent de nombreuses légendes, mais également l'un de ses plus beaux parcs, avec une flore d'une grande richesse et de nombreux temples bouddhistes.

Jour 7. Parc national maritime Tadohae Haesang, dont l'île volcanique Hongdo, à proximité de Mokpo, un ensemble d'îlots étonnants et dépaysants, notamment pour la vie de quasi-ermites de ses habitants. Phénomène de " Moïse " de Jindo, entre cette ville et l'île de Modo située 3 km : apparaît à marée basse une bande de terre qui les relie.

Vestiges des dynasties royalesHaut de page

Jour 1. A Séoul sont installés tous les palais royaux de la période Joseon, tout comme le beffroi de Jonggak.

Jour 2. La forteresse de Suwon, également de l'époque Joseon.

Jour 3. Le temple d'Haeinsa, dans la banlieue Daegu, où se trouve le célèbre Tripitaka Koreana.

Jour 4. Gyeongju, qui possède la plupart des vestiges de la dynastie Silla. Dans cette ancienne capitale et ses environs, visiter Bulguksa, Seokguram, tombes, Musée national, observatoire Cheomseongdae, bassin Anapji...

Jour 5. Buyeo (forteresse, tombes, temple, Musée national).

Jour 6. Gongju et les vestiges de la dynastie Baekje (forteresse, tombes, Musée national).

Temples et arts bouddhiquesHaut de page

Jour 1. Séoul : musée d'Art bouddhique ; Seunggasa (avec son Bouddha sculpté dans la roche) ; Bongwonsa (pour ses danses bouddhiques) ; le centre zen international de Hwagyesa.

Jour 2. Sinheungsa, au milieu du parc du Seoraksan, le plus vieux temple zen.

Jour 3. Buseoksa, dans le parc national de Sobaeksan, la plus vieille structure en bois de Corée et des peintures datant de Goryeo.

Jour 4. Haeinsa, dans le parc du Gayasan, à ne pas manquer, notamment pour son Tripitaka Koreana, des milliers de tablettes en bois sculptées.

Jour 5. A Gyeongju : le temple de Bulguksa, la grotte de Seokguram. Séjourner une nuit au temple de Golgusa.

Jour 6. Tongdosa, l'un des plus grands temples de Corée, il possède des reliques de Sakyamuni en plus d'un riche Musée bouddhique.

Jour 7. Beomosa, dans la banlieue de Busan, il dispose de la belle porte Iljulmun.

Jour 8. Buyeo, dont le musée national possède de nombreuses oeuvres d'art, dont le célèbre brûle-parfum de Baekje, le trône monumental en forme de lotus, Jeongnimsaji, à proximité de Buyeo, pour sa pagode et sa statue de l'époque Baekje.

Jour 9. Gapsa, dans le parc national du Gyeryongsan.

Jour 10. Magoksa, l'une des perles de Corée, dans la banlieue de Gongju.

Jour 11. Bomunsa et Jeondeungsa sur l'île de Ganghwado.

Voir plus d'idées de séjours

Corée du Sud : Les villes remarquables

GYEONGJU
HAHOE
PANMUNJEOM

CORÉE DU SUD : Galerie photo

Corée du Sud : Actualité et reportage

Les JO d'hiver en Corée du Sud

En 2018, la République de Corée accueille les 23e Jeux olympiques d'hiver, du 9 au 25 février, 30 ans après les Jeux Olympiques d'été de Séoul en 1988. Les cérémonies d'ouverture et de clôture, et la plupart des épreuves des sports de neige se dérouleront à PyeongChang, situé dans la province de Gangwon, tandis que toutes les épreuves...

Les 10 meilleurs événements d'Asie

Déstabilisante par sa grandeur, dépaysante par sa culture, l'Asie attire de nombreux voyageurs venus à la recherche d'authenticité. Pour découvrir au mieux ce continent et s'imprégner de ses coutumes, participer aux différentes festivités qui sont organisées est indispensable ! Il est souvent difficile de choisir tant chaque jour propose son...

Les 10 événements sportifs à voir au moins une fois dans sa vie !

Sportifs du dimanche ou véritable athlète, on s'est tous retrouvés à supporter son équipe préférée pendant un match de foot ou bien à s'émerveiller devant les exploits des champions aux J.O. Regarder ces événements depuis son canapé, c'est bien. Pourtant, l'ambiance est tout autre lorsque l'on se rend sur les lieux ! Des tribunes de Roland-Garros...
Ailleurs sur le web

Liens utiles Corée du Sud

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Corée du Sud