Situé sur la partie sud-ouest du continent africain, le Mozambique est un pays à découvrir absolument. De sa capitale colorée et cosmopolite en passant par les paysages vallonnés du centre puis par son incontournable littoral où prennent place des plages aux allures paradisiaques, il y a de quoi rendre heureux les voyageurs aux profils variés. Sans oublier les réserves naturelles et les parcs nationaux, dans lesquels on profite d'une faune et d'une flore exceptionnelles et de panoramas enchanteurs. Le Mozambique possède tous les atouts propices au dépaysement, aux heures de farniente sous un soleil généreux et au bord de l'océan Indien, et il ne demande qu'à révéler au grand public son histoire et tout ce qui fait de son territoire une richesse inestimable.  

©

Flâner dans la capitale Maputo 

Maputo est une ville surprenante et qui ne peut laisser indifférent. Elle est marquée à la fois par la colonisation portugaise, puis par le communisme qui y régna juste après. C'est ainsi que l'on repère facilement des notes d'architectures portugaise et qu'on se balade sur de larges avenues qui portent des noms soviétiques. Cependant l'atmosphère reste africaine. On prend le temps au cours de flâneries d'aller voir les principaux monuments comme la gare centrale et la cathédrale Notre-Dame-de-la-Conception, avant de se poser au frais dans le charmant jardin Tunduru. Un autre jour, c'est le quartier de Baïxa qui attend les gourmands, avec la présence de l'incontournable marché central. Puis, on met le cap sur la culture en se rendant au Museum of the Revolution et à l'éclectique Centre Culturel franco-mozambicain. Maputo est une ville bouillonnante et fascinante.

©

Prendre la direction du parc national des Quirimbas

Créé en 2002, le parc national des Quirimbas est un lieu magique où voir des mangroves, des forêts tropicales, des plages paradisiaques et des récifs coralliens de toute beauté. Alors qu'à l'intérieur du parc et sur la terre ferme, on a la possibilité de croiser la route d'éléphants, l'archipel des Quirimbas regroupe des îles réputées pour leur beauté intacte et naturelle. C'est en effet ici que l'on trouve des plages au sable blanc et fin, et des eaux turquoise qui sont l'habitat d'espèces marines variées. Outre les dauphins, les tortues et les baleines à bosse qui aiment y déambuler ici et là, les séances de plongée permettent de partir à la rencontre de splendides poissons tropicaux, qui parcourent les riches récifs de corail de long en large. 

©

Découvrir l'archipel de Bazaruto 

Envie de se mettre dans la peau de Robinson Crusoé le temps d'une escapade? Alors il faut immanquablement rallier le sublime archipel de Bazaruto. Dans ce trésor caché, on découvre 5 îles dont Bazarutro, qui se trouve être la plus vaste. Ici, on ralentit le temps et on profite des paysages, tout n'est que sable blanc et eaux limpides à perte de vue. Pour profiter du calme, on s'assoit alors à l'ombre d'un cocotier et on laisse le regard contempler les couleurs, y compris celles d'embarcations traditionnelles. Au programme ensuite, baignades et poissons grillés pour le repas, le tout dans une atmosphère d'une tranquillité absolue. 

©

Un tour sur l'île de Mozambique 

L'île de Mozambique est un morceau de terre à la forte histoire. Découverte par les Portugais en 1498, on y trouve l'énigmatique chapelle Nossa Senhora de Baluarte, qui date de 1522 et qui est le premier européen qui est apparu dans l'hémisphère sud. Au fil d'une balade, on prend aussi plaisir à contempler les bâtisses à l'architecture coloniale et à s'arrêter au pied d'églises, d'un temple hindou et de mosquées. L'île de Mozambique est une terre de tolérance et de métissage par nature et il y règne une atmosphère mystérieuse qui en fait une contrée fascinante. C'est aussi un territoire où il fait bon croiser la route des habitants qui vivent au rythme des marées. On ne se lasse d'ailleurs jamais d'admirer les eaux turquoise qui entourent les lieux.

©

Un moment de farniente sur la plage de Tofo 

Tofo est un petit village de pêcheurs au charme incontestable. Il faut prendre le temps de s'y balader pour découvrir l'artisanat local avant de rejoindre la praia de Tofo, une magnifique plage préservée. Ici, les amoureux de détente au soleil s'endorment paisiblement sur une chaise longue, les surfeurs s'apprêtent à aller affronter les vagues et les plongeurs partent en loin, à la rencontre des mammifères marins. Dans une ambiance festive et décontractée, on rejoint aussi les nombreuses paillotes qui longent la plage, pour manger un morceau, boire un verre et profiter d'une atmosphère 100 % estivale sous les cocotiers.

©

Le parc national de Gorongosa, paradis d'une faune sauvage 

Si le parc national de Gorongosa a été réduit en cendres lors de la guerre civile des années 1970 aux années 1990, la rencontre entre les autorités du Mozambique et un milliardaire ayant fait fortune dans la Silicon Valley ont permis à cette formidable réserve naturelle de renaître. Peu à peu, le parc a été repeuplé d'animaux, et les visiteurs qui se baladent à pied ou en 4x4 à l'occasion d'un safari peuvent désormais y croiser la route de lions, de zèbres, d'antilopes et d'éléphants qui parcourent les vallées et le plateaux. Au bord des points d'eau, ce sont les hippopotames et les crocodiles qui ont élu domicile. Un safari sur ce territoire exceptionnel permet en outre de longer des rivières, l'inévitable lac Urema et d'écouter le son de cascades naturelles. 

©

Un arrêt à Vilankulo 

Vilankulo est un petit paradis au Mozambique, un lieu qui ravit les amateurs de plages et les gourmands. Le décor paradisiaque est en effet bien là, avec de longues étendues de sable préservées où il fait bon s'installer et se baigner dans les eaux claires pendant des heures. C'est aussi un lieu de prédilection pour des séances de plongée, à la rencontre d'un écosystème marin très divers et de vestiges de bâtiments marins. Lors des heures de la journée les plus fraîches, il est également recommandé de se balader sur les allées du marché central. On y déguste du maquereau que les habitants se font un plaisir de cuisiner pour les visiteurs et c'est aussi le paradis des épices indiennes. 

©

Un tour sur l'île d'Ibo

Sur l'île d'Ibo, il faut commencer par se balader pour contempler l'architecture coloniale d'un lieu qui fut un comptoir pour les Portugais, les Arabes et les Indiens pendant une période de plus de 500 ans. Ici arrive vite l'impression que le temps s'est arrêté avec beaucoup de bâtisses laissées à l'abandon et où la nature a repris ses droits.  Après une visite fort intéressante du fort de l'île, il faut se perdre dans les rues et entrer en interaction avec la population locale, qui vit simplement et de manière authentique. Puis, sur le bord de mer, on pose sa serviette sur une plage de carte postale pour profiter du soleil avant de partir en croisière sur un dhow, un bateau traditionnel, depuis lequel on peut aussi plonger pour aller contempler des fonds marins de toute beauté.

©

Une escapade dans la réserve de Niassa

La réserve de Niassa se situe au nord-ouest du Mozambique. Elle offre la possibilité de parcourir des paysages de savane, des îlots forestiers et des zones humides peuplés d'un large panels d'animaux. On y trouve en effet des éléphants, des antilopes sable, des impalas, des gnous, des léopards, des zèbres, plus de 400 espèces d'oiseaux et un mammifère en voie de disparition : le chien sauvage africain. La réserve de Niassa est donc un véritable paradis pour tous ceux qui souhaitent s'offrir un moment de communion avec une faune comme on a l'occasion d'en voir dans divers endroits d'Afrique, sans oublier de s'attarder sur les matières végétales, les arbres et les arbustes. 

©

Un safari dans la réserve spéciale de Maputo 

La réserve spéciale de Maputo offre un authentique et excitant safari à seulement 1h30 de la belle capitale du Mozambique. Bordée par l'océan Indien à l'est et par le fleuve Maputo à l'ouest, on y croise la route de nombreux animaux dont les incontournables éléphants. Sans oublier les hyènes, les girafes, les singes, les zèbres, les crocodiles et les centaines d'espèces d'oiseaux qui ravissent les ornithologues amateurs et professionnels. Un écosystème d'une rare richesse qui vit dans des plaines, des paysages de brousse, au bord des lacs, dans des dunes ainsi que dans la mer puisque la réserve spéciale de Maputo offre l'expérience inédite de passer de la contemplation d'éléphants à celle de baleines au sein de la même expédition. 

©