Lorsque l'on arrive à Vilankulo, la route principale fend l'ovale de la ville en deux, allant presque jusqu'à se jeter dans l'océan. Au bout de cette route, des pancartes en pagaille se disputent la place. Tous les hôtels y sont indiqués ainsi que quelques restaurants. A droite, au bout de la rue goudronnée, c'est l'artère commerciale, là où tout le monde vient s'approvisionner, au marché municipal notamment. A gauche, se trouvent les lodges et un peu plus loin le port. Ici, ne cherchez pas la place centrale, il n'y en a pas. Plutôt étendue, de plus en plus d'hôteliers s'y installent, quelques villas neuves ou anciennes et quelques bâtisses coloniales occupent l'espace.

Mais Vilankulo, c'est avant tout une baie. Des cocotiers, des filaos, une plage qui n'en finit pas, le sable fin et le mouvement des marées découvrant d'énormes bancs de sable laissant les jolis dhows colorés sur le sable. Ses pêcheurs qui reviennent les bras chargés, ses parties de foot au coucher du soleil, et puis ses îles, au large. Juste en face, l'archipel de Bazaruto pointe. Le soleil brille sur la baie. Immense, ambitieuse, sauvage, impressionnante et unique.

Vilankulo est un vrai village africain. On se balade à travers les cases en roseau posées sur la terre battue, prêtes à s'envoler au premier cyclone venu, avec ses petites cultures de subsistance de manioc ou de patates douces, poussant à l'ombre des bananiers et des baobabs. On s'amuse avec ses enfants qui font rouler des conserves, jouent à cache-cache ou à la bagarre. Vilankulo, c'est son marché. Celui que l'on arpente à travers de petites ruelles. Ici les oranges, là les oignons et les tomates, plus loin, la canissa (roseaux tressés, vendu au mètre pour construire les maisons). Puis là-bas, les couturiers qui tapent sur la pédale de leur Singer. Couleurs et chahut se mêlent sous les morceaux de taule et chacun y va de son coffre pour attirer le client. Ici, si le tourisme disparaissait, la ville et la vie continueraient leur petit bonhomme de chemin.

Les lieux incontournables de VILANKULO

Préparer son voyage à VILANKULO

Photos de VILANKULO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MOZAMBIQUE (+SWAZILAND)

Guide MOZAMBIQUE (+SWAZILAND)

MOZAMBIQUE (+SWAZILAND) 2018/2019

16.95 €
2017-12-06
360 pages
Ailleurs sur le web
Avis