Vue du ciel, Maputo la belle, Maputo la nouvelle, est une ville nappée de blanc, parsemée de vert, bordée de bleu. Une ville dont on ne se lasse pas ; l'ouverture sur l'océan Indien, les longues et larges avenues bordées d'arbres, l'architecture portugaise dans toute sa splendeur, les promenades qui longent la côte, les vues plongeantes sur la baie ou sur la baixa, tout incite à la flânerie. Ceux qui la connaissent bien disent que c'est l'une des plus belles capitales du continent noir. Certains l'appellent même " la New York de l'Afrique ", ce qui est difficile à comprendre lorsque l'on déambule le long de ses rues, mais c'est en la contemplant de la mer que l'on comprend l'allusion. Ça et là, de hauts immeubles, clin d'oeil du XXe siècle qui, bien que souvent un peu décrépis, se dressent majestueusement. En hauteur, les beaux bâtiments construits par l'empire colonial pour y loger ses officiels, rappellent les temps funestes de la domination portugaise ; un grand espace vert et, en bas près de la mer, la ville basse, grouillante de monde. Maputo est une grande ville, moderne.

La capitale se tourne résolument vers l'océan Indien et vers l'avenir. Maputo est aussi une baie qui, chaque jour engloutit des cargos au long cours. Cette baie constitue, avec la région de tête et le port en eau profonde de Nacala, le poumon économique du pays. Depuis les accords de paix en 1992, elle n'a pas cessé de se moderniser. Et de nombreux bas de laine lentement amassés lors de la période communiste et de la guerre refont surface. Les étoiles fleurissent au fronton des hôtels ; de grands centres commerciaux se multiplient...

Cependant, les quartiers périphériques, plus peuplés, n'ont pas bénéficié de l'essor économique ; la vie est toujours très difficile dans les bairros qui entourent la capitale. Maputo est dynamique, et est très appréciée dans la région pour le calme qui y règne, la sécurité bien installée (en comparaison avec sa voisine, la terrible Johannesburg).

Capitale du pays, Maputo est pourtant totalement excentrée, coincée dans ce petit bout de terre de l'extrême Sud du pays. Là, l'influence du puissant voisin sud-africain est palpable. De la longue période coloniale, les Portugais ont laissé de beaux bâtiments en centre-ville, une ville bien organisée, des routes qui se coupent à angles droits, suffisamment larges pour permettre à la ville de respirer et rendre les promenades agréables, notamment sur les hauteurs. La modernité se manifeste par les grands immeubles érigés au centre-ville ; l'essor économique, par les belles voitures, les magasins de micro-informatique, les centres commerciaux. A pied, en voiture, en taxis collectifs ou en minibus dits chapas, on découvre la ville avec plaisir. Le centre de Maputo appartient à une élite et donc à une minorité. Mais il n'est pas pour autant coupé de la périphérie, très étendue, notamment la ville voisine...

Les lieux incontournables de MAPUTO

Organiser son voyage à MAPUTO

Photos de MAPUTO

MOZAMBIQUE (+SWAZILAND)

Guide MOZAMBIQUE (+SWAZILAND)

MOZAMBIQUE (+SWAZILAND) 2018/2019

16.95 €
2017-12-06
360 pages
Avis