Le parc national des Quirimbas a été créé en 2002, afin de protéger la faune et la flore sous-marines, mais aussi terrestres, puisque le parc inclut non seulement 12 îles sur les 32 de l'archipel des Quirimbas, mais aussi une bien plus importante portion continentale, qui s'étend de Metuge (juste au-dessus de la baie de Pemba) jusqu'à Mucojo, sur le littoral, et encore plus profondément à l'intérieur des terres, sur un peu moins de 150 km.

L'Agence Française de Développement en partenariat avec le World Wild Fund for Nature (WWF), du Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM) et du gouvernement mozambicain, a contribué au développement du parc de 2004 à 2009 (co-gestion, réduction de l'exploitation illégale des ressources, accroissement des rendements agricoles et halieutiques, augmentation des bénéfices du tourisme). Le Parc national de Quirimbas poursuit le projet de consolidation avec pour objectifs l'amélioration des conditions socio-économiques locales à travers la conservation des ressources du parc. Pour plus d'informations consulter le site Internet de l'AFD et du WWF. Sur le continent, lions, oiseaux, singes, éléphants (au grand dam des paysans). Dans la mer, d'autres " gros gibiers ". Sur le continent, on pénètre au nord le territoire des irréductibles Makondé (guerriers, chasseurs, sculpteurs : des êtres indépendants) et au sud celui des Macua (fermiers et commerçants), deux blocs ethniques puissants. La côte est davantage volatile, métissée de différentes influences : africaines, mais aussi arabes et portugaises. D'ailleurs, on ne parle pas la même langue : ici on parle le kimwani, un cousine du swahili (mélange d'arabe et de bantou). Entre terre et mer, une dense mangrove les sépare.

Sur terre quasiment aucune initiative n'a été prise pour développer le tourisme : quelques guides ont été formés pour des randonnées à la rencontre des éléphants, singes et autres lézards géants qui dépassent allègrement le mètre étalon ou alors ils promeuvent l'escalade sur les inselberg.

Ici aussi, le gouvernement mozambicain poursuit sa politique de développement touristique basée sur la vente de larges terrains à des compagnies privées, qui misent sur le haut de gamme. Si Ibo reste accessible au grand nombre, d'autres petits bijoux sont réservés aux portefeuilles les plus lourds. La vingtaine d'îles qui forment le reste de l'archipel est toujours accessible par voie de mer pour une excursion à organiser à partir d'Ibo, en s'adressant aux centres de loisirs nautiques, aux hôtels ou bien aux agences de voyage.

Adresses Futées du PARC NATIONAL DES QUIRIMBAS

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage au PARC NATIONAL DES QUIRIMBAS

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
Hébergements & séjours
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos du PARC NATIONAL DES QUIRIMBAS

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MOZAMBIQUE / ESWATINI

Guide MOZAMBIQUE / ESWATINI

MOZAMBIQUE / ESWATINI 2020/2021

16.95 €
2020-07-08
324 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.