Guide du R. D. Congo : Lexique

Traduction du français en lingala et puis en swahili.

Bonjour - Djambo - Mbote


Comment ça va ? - Abari - Boni


Ça va bien - Muzuri - Malamu


Ça va un peu - Muzuri Kidogo - Malamu muke


Au revoir - Mubakie muzuri - Otikala molamu

Bonsoir - Mangaribini - Pokwaelamu

Bonne nuit - Mulale muzuri - Olala malamu

Oui - Ndiyo - Eh !


Non - Apana - Te !


Combien ça coûte ? - Beyi ngapi - Taloboni

Donne-moi de l'eau - Unipe mayi - Pesa ngai mayi


Conduis-moi en ville - Uni peleke - Kende kotika mu ville ngai na ville

C'est bon - Iko muzuri - Ezali kitoko

Comment vont les enfants ? - Abari ya batoto - Boni bana


Comment vont tes (vos) parents ? - Abari ya bazazi - Boni baboti na yo (bino)


Comment vont tes frères et soeurs ? - Abari ya ba nduku - Boni ba ndeko na yo


Donne-moi à manger - Unipatiye tshakula - Pesa ngai biloko ya kolia


J'ai faim - Niko na ndjala - Nazali koyoka nzala


J'ai sommeil - Niko na busingisi - azali koyoka pong


Je voudrais dormir - Nataka kulala - Nalingi na lala


Je veux me laver - Nataka ku - Nalingi na nawa mayi sokola

J'ai chaud - Niko nasikiya - Nazali vutuku koyoka mulunge

Il fait froid - Kuko baridi - Malili ezali


J'ai soif - Amu ya mayi - Posa ya mayi


Papa - Baba - Papa


Maman - Mama - Mama


Enfant - Mutoto (pl.Batoto) - Muana (pl.Bana)


Verre - Kopo - Kopo

Cuillère - Lupao - Lutu


Fourchette - Kania - Kanio


Couteau - Kiso - Mbeli


Voiture - Gari - Mutuka


Chaussure - Viatu - Sapatu


Babouche - Lipapa - Lipapa


Lit - Kitanda - Mbetu


Habit - Manguwo - Elamba


Le Blanc - Muzungu - Mundele


Homme - Muana ume - Mobali


Femme - Muana muke - Mwasi


Feu - Moto - Moto


Pluie - Mvula - Mbula


Vent - Mpep - Mupepe


Arbre - Muti - Nzete


Fruit - Tunda - Mbuma ya sukali

Arachide - Kalanga - Nguba


Banane - Bitika - Bitabe


Banane plantain - Ndizi - Makemba


Poisson - Samaki - Mbisi


Riz - Mutshele - Loso


Pain - Mukati - Mapa


Beignet - Bitumbula - Mikate


Thé - Tshiayi - Ti !


Boisson - Pombe - Masanga


Assiette - Sani - Sani

Expressions

Le Congo et Kinshasa en particulier se distinguent par un registre d'expressions très étoffé, ayant trait au quotidien de la population et mêlant le plus souvent français et lingala (jargon kinois souvent très imagé). En voici un florilège :

Agence Mitelengano : épicurien, personne qui aime faire la fête, sans se soucier du lendemain

Américain : un original, non-conformiste. Ou la personne qui règle la note dans les bars et cafés

Ambianceur : fêtard, celui qui fait l'ambiance, qui vit la nuit. Kinshasa est la capitale de l'ambiance, des quartiers entiers sont animés de 23h à 6h du matin, presque tous les soirs

Activer libumu : " activer l'estomac ", grosse galette de maïs prise le matin avec un " sucré " et qui tient au corps toute la journée

Article 11 : aller à pied

Article 15 : débrouillez-vous !

Anti-nuit : lunettes de soleil portées, le soir, par les sapeurs

Anti-valeurs : caractérise un comportement jugé indigne, contraire à la tradition. Souvent appliqué aux jeunes filles aux attitudes provocantes

Attaque : On te fait une attaque... Malgré elle, il y a peu de violence dans cette expression puisqu'il s'agit simplement de drague en bonne et due forme

Balobi : colporteurs de ragots, sources d'informations non identifiés qui circulent (aussi Tuba Tuba ou Radio Trottoir)

Battre le meeting : tromper les gens, baratiner

Bills : jeunes branchés et baroudeurs des quartiers populaires de Kin, qui parlent l'indubill (argot dérivé du lingala)

Boni : " combien " mais aussi " comment ". Est souvent posé sous forme de question pour s'enquérir des nouvelles ou de la santé (" boni nzoto ? ") de son interlocuteur

Bien signé : le fait de porter des vêtements de grande marque

Bipper : faire un appel un absence, pour avertir de sa présence

Bureau : la maîtresse d'un homme, généralement numérotée (premier, deuxième bureau...)

Casser le bic : ne plus faire d'études

CDF : abréviation de francs congolais (ou FC)

Collation : remise de diplôme universitaire, qui s'accompagne d'un cérémonial et bizutage en ville (farine sur la tête)

Coopération : arrangement, accommodement, transaction

Couloir ya masola : causerie en lingala

Chiklé : chewing-gum

Fula Fula : taxi bus collectif où on s'entasse à quinze ou vingt... Aussi appelé " esprit de mort " vu les nombreux accidents ou " 207 " (Mercedes 207).

Féticheur : personne qui jette des sorts

Gigot : la chikwangue, le pain congolais à base de farine de manioc

Griffé : bien habillé

Honorable : titre honorifique pour les députés

Chômeur américain : personne qui vit bien sans travailler de façon constante

Coop : dérivé du mot " coopération ". Toute négociation donnant lieu à une transaction financière.

En tout cas : locution servant à marquer toutes les nuances de l'admiration, du plaisir, de la surprise, de la stupéfaction, voire de l'autorité

En tout cas mon cher : locution passe-partout dont le sens n'est pas déterminé, mais qui ponctue de façon inattendue la conversation

Esquiveur : rusé, opportuniste capable d'exploiter une situation à son profit

Être éprouvé : être en deuil


Ekonda : insecte qui annonce la saison sèche, et qui créée une plaie si on l'écrase sur la peau (acide sulfurique). Même nom que les Pygmées de l'Equateur (n'y voir aucun lien !)

Fungulateur : décapsuleur

Gazer : partir, aller

Gang : le " crack ", l'as du quartier

Glucose : biscuit, gâteau

Iveco : fille infatigable qui fait le trottoir

Kadhafi : vendeur d'essence au marché noir. Voiture Kadhafi : véhicule déclassé qui sert uniquement à faire le plein d'essence. Par extension : tous les " vieux clous " qui roulent encore

Kala-Kala : très longtemps, " depuis kala-kala "

Kongoliser (kobeta ngol) : sommeiler, faire la sieste

Kuluna : bandit, délinquant, voyou organisé en bandes dans les quartiers populaires de Kin.

Kuluna en cravate : cadre supérieur dans les entreprises publiques, responsable politique, tout ceux qui sont soupçonnés de piocher dans la caisse

Lambert : crédit avec intérêt, dérivé de l'ancienne banque belge Bruxelles Lambert

Ligablo : petit commerce, étal de marchandises en ville, qui permet souvent à la population de joindre les deux bouts et de s'en sortir

Londonienne : prostituée ; en lingala, londe signifie ronde, dans le sens de " une fille fait la ronde ". Rien à voir avec les femmes de Londres

Lotoko : alcool local obtenu par distillation artisanale à partir de manioc ou maïs fermenté

Lutteur : un type qui vit de petits boulots et qui n'a pas de métier fixe


Madesu abana : les haricots pour les enfants. Par extension : le pourboire


Malembe / pole pole : doucement, pas trop vite, cool... s'accompagne en général d'un geste de la main caractéristique

Mafuta : corps gras, graisse. Par extension : une grosse personne


Malewa : cantine populaire bon marché installée à même la rue ou dans des parkings, et où mangent en général les travailleurs congolais à midi

Mama, Papa (suivi du prénom) : titre affectueux et amical, voire honorifique, qui marque le respect

Matabish : pourboire, backchich

Matati matata : palabre, discussion interminable

Matembele : catégorie la plus basse de légumes, et par extension insulte visant une personne considérée comme de basse classe

Mbila : surnom des policiers

Merci mingi : merci beaucoup

Mbongo te (eza mbongo te) : il n'y a pas d'argent (je n'ai pas d'argent)

Moyen te : pas moyen

Moyen te vraiment : absolument impossible

Mputu ou mputuville : littéralement " Europe ville ", soit l'Europe ou Bruxelles par extension

Mupepe (mopepe) : le vent. Par extension, la nouvelle ou l'actualité du moment, qui fait le buzz

Muke / mwa muke : qualificatif signifiant " un peu " ou " un peu bien " (Comment vas-tu ? Un peu bien)

Mystique : bizarre, insolite au sens de suspect

Nganda : lieu de rencontres - bar, parfois restaurant, dancing. Un lieu à la mode, très fréquenté, s'appelle un super nganda

Opi : diminutif transformé " d'eau pure " que les petits marchands vendent en rue dans des sachets en plastique

Oncle (noko) : "Vous êtes nos oncles (banoko) "... Se dit des Belges en général (parfois avec ironie). L'oncle au Congo est une figure familiale respectée

Palais : la maison

Parisien : un sapeur, amateur de beaux vêtements

Pédaler : mourir lentement

Phaseur : personne sans domicile fixe. Ou shégué (pour les enfants des rues)

Pousse-pousseurs : se dit des courageux Congolais qui transportent des marchandises en poussant des remorques à la main. Souvent connoté négativement (classe sociale considérée comme basse).

Poussin : gigolo. Se dit aussi du poulet grillé (poussin grillé)

Poulet bicyclette : poulet élevé localement, dont la viande n'est pas très tendre ni fournie, à force de courir dans la nature et de se nourrir de quelques riens. 100% bio par contre.

Prince : rue macadamisée (la première rue goudronnée à Kinshasa portait le nom d'avenue Prince de Liège)

Pose : photo (" tire-moi une pose "). Photo minute : de nombreux photographes, amateurs le plus souvent, se postent en rue, lors d'événements ou dans les restos et proposent des " poses " (portraits)

Quado : réparateur de pneus et chambres à air, un métier bien congolais. Se dit aussi des journalistes sans grade, reporters de terrain (pour se distinguer des chefs)

Radio-trottoir : circuit d'information parallèle par lequel se répandent à toute allure rumeurs et commérages, le plus souvent déformés ou peu fondés

Rebelle : une prostituée

Retour : la monnaie ; un serveur vous rend le retour ou change. Peut aussi signifier bakchich ou matabish (pourboire) : "opération retour"

Rideaux : les épouses attachées à la maison

SAPE : Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes dont les membres sont les sapeurs

Se soulager : aller aux toilettes

Soda : soldat

Soeur : titre qui marque le respect

Split : climatiseur

Sucré : boisson gazeuse, soda (Coca, Fanta..). Par extension : matabish.

Septante et nonante : eh oui, dans cette partie de l'Afrique on parle français comme... en Belgique. On dit donc septante pour soixante-dix et nonante pour quatre-vingt-dix

Swag : typiquement kinois. Cool, branché, souvent passionné de mode (sapeur)

Tailler le caillou : se débrouiller pour arrondir ses fins de mois (ne pas oublier que le sous-sol congolais recèle des trésors...)

Tantine : employé envers une jeune dame ou maman (forme polie)

Tétanos : vieux taxi brinquebalant et déglingué

Thomson : le bus des étudiants, par extension : tout ce qui n'est pas cher (suite à une campagne publicitaire de la société Thomson qui vantait les bas prix de ses appareils radio)

Ticket, transport : désigne l'argent pour payer son moyen de locomotion, par extension : le même sens que sucré (matabish)

Tiges : cigarettes qu'on vend dans la rue à l'unité ou au paquet

Tracasser ou tracasserie : assez explicite en soi, et bien adapté à la réalité des administrations congolaises...

Tractionner : faire des affaires

Vestonner : avoir trouvé du travail, ainsi on peut se permettre l'achat de nouveaux habits (vestons)

Vidanges : belgicisme qui désigne les bouteilles vides et consignées

Wa dieu : va-t'en

Wax : tissu des pagnes dont les Congolaises sont friandes. Certains de ces pagnes portent des noms évocateurs : " Mon mari est capable ", " Si j'avais su ", " Super de Paris ", " Regard lubrique ", " Cas de divorce "...

Wendo : ringard

Yankee : un aventurier
, baroudeur

Zibulateur : décapsuleur

Et pour terminer, une expression à la poésie et ironie typiquement congolaises, qui résume bien un certain esprit, à méditer : " dans un monde de paresseux, les courageux sont des sorciers ".

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du R. D. Congo

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .