La Province du Kasaï Occidental est située au centre / sud du Congo. Elle est délimitée au nord par la province de l'Equateur, à l'est par le Kasaï Oriental, à l'ouest par le Bandundu, et au sud par le Katanga et l'Angola. Elle s'étend sur une superficie de 154 742 km² soit 6,6% du territoire national. Le relief est dessiné par le plateau du Kasaï qui couvre près des trois quarts de la province et qui forme le pourtour de la cuvette centrale congolaise dominé par de faibles altitudes (500 à 1 000 mètres). La température moyenne annuelle est de 24°C.

La végétation naturelle se présente sous trois types : une forêt dense humide au nord (forêt équatoriale avec la partie sud du Parc National de la Salonga à cheval sur la province de l'Equateur) ; une forêt dense humide semi décidue (subéquatoriale) alternant avec des zones de savane ; de vastes étendues de savanes entrecoupées de forêts galeries couvrant la partie sud-ouest et le reste de la province. Le Kasaï Occidental dispose de quatre cours d'eau navigables, à savoir le Kasaï, le Sankuru, la Lulua, et la Lukenie, exploités par l'Office National de Transport (ONATRA) et les armateurs privés. Ilebo constitue le principal port de la province et fait la jonction de la voie ferrée et la voie fluviale, du Katanga à Kinshasa et vice versa.

La Province du Kasaï Occidental est issue du "Grand Kasaï", découpé en deux lors de la réforme administrative et territoriale de 1966 consécutive à l'exode des Luba vers Mbuji-Mayi à la suite des conflits récurrents entre les deux groupes ethniques majeurs (Luba et Lulua). Les origines de la province remontent à la découverte en 1881 de la rivière Kasaï, le deuxième affluent du fleuve Congo après l'Ubangi, par les explorateurs allemands Pogge et Wissmann.

Le mot Kasaï est une simplification du mot "Kasayi" usité jadis pour nommer cette région. Toutefois, les plus anciens l'appellent encore du nom de "Nzadi". L'histoire retiendra aussi que la capitale du pays a bien failli être installée à Kananga, aujourd'hui chef-lieu de la province, de par sa position centrale à mi-distance des grandes agglomérations (Kinshasa, Lubumbashi, Bukavu, Kisangani)... A l'indépendance, la région a connu de nombreux troubles lorsque le Sud-Kasaï (délimitation de l'époque) est entré en sécession sous la houlette de Kalonji Mulopwe. L'importance stratégique de cette région à l'époque s'explique aussi par la présence dans son sous-sol de diamants concentrés en grande partie dans la région de Tshikapa. La population du Kasaï Occidental est estimée à environ 7 000 000 d'habitants. Le tshiluba, l'une des quatre langues nationales, est parlée par la majorité des habitants en plus du français.

Adresses Futées du Centre

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage dans le Centre

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
  • Location de moto
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos du Centre

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez 2 séjours de prestige pour 2 personnes à Pornic !

Une escapade bien méritée à Pornic avec l'Office de Tourisme Intercommunal de Pornic .

2 séjours de prestige à remporter (2 gagnants) !