Résumé du séjour

  • 15 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Découverte
  • Farniente
  • Détente / Bien être
  • Moyen

Entreprendre un voyage à travers l'Italie du nord peut vite prendre des airs de pèlerinage tant le patrimoine qu'abritent les régions à parcourir est riche et varié. Au départ de la dynamique Milan, cet itinéraire vous amènera d'abord à vers l'ouest, via Turinles Cinq Terres et Bologne, puis vers l'est, avec en destination finale le sensuelle Venise.

Carte, étapes du séjour et photos


Chargement en cours...

Veuillez patientier
Étapes du séjour
  • ROME
  • BOSA
  • GÊNES
  • CINQUE TERRE
  • BOLOGNE
  • FERRARA
  • PARME
  • TURIN
  • BELLAGIO
  • VENISE
  • ALBA
  • PISE - PISA
  • SULMONA
  • ÎLES BORROMÉES
  • NAPLES
  • SCALA
  • TORCELLO
  • VERONE
  • ROTONDA
  • BAROLO
  • PADOUE
  • BURANO
  • SANTA MARIA DI CASTELLABATE
  • LAC MAJEUR
Créer mon guide sur mesure

Vous serez redirigez vers mypetitfute.com, où vous pourrez modifier le parcours dans l’éditeur de guide.

Détail du séjour : L'Italie du Nord, de Turin à Venise - 15 jours

Jour 1 : Milan

Une journée, c'est très court pour voir les incontournables de la capitale lombarde alors pas de temps à perdre, direction le Duomo, troisième plus vaste cathédrale au monde et symbole de la ville. On peut rester dans le centre historique et se balader dans les rues animées environnantes regorgeant de boutiques de mode pour finir devant l'opéra de la Scala, haut lieu de la vie culturelle milanaise. S'il reste un peu de temps et d'énergie, une visite à la pinacothèque Ambrosiana finira la journée en apothéose.

Jour 2 : Les grands lacs - jour 1

Après l'effervescence de la capitale économique d'Italie, rien ne vaut un peu de repos dans la région des Lacs, majestueusement encadrée par les hauts sommets alpins, composant peut-être l'un des plus beaux paysages italiens. En arrivant sur les rives du lac Majeur, ne pas manquer un saut sur les îles Borromées.

Jour 3 : Les grands lacs - jour 2

Consacrer la deuxième journée au lac de Côme et au village de Bellagio où l'on pourra apprécier de magnifiques panoramas.

Jour 4 : Turin et ses délices

La majestueuse capitale de la maison de Savoie fait office de point de départ à la découverte de l'Italie du Nord. Loin des clichés de ville industrielle tristounette, Turin révélera ses beautés, au détour de ses 18â€-km d'arcades. Au menuâ€-: balade le long de la via Pô, pause(s) café, ou plutôt ciocolatta ou bicerin, la spécialité locale, dans l'un des caffè historiques de la capitale de l'unité italienne. L'après-midi, un tour à l'excellent musée du cinéma, abrité dans la Mole Antoneliana, édifice symbole de la cité. On accède au sommet par un ascenseur de verre avec, si le temps est clair, une vue royale sur les sommets alpins. Le soir, un opéra au théâtre Regio, ou une nuit agitée dans les clubs des Murazzi, le long du fleuve Pô.

Jour 5 : Découverte des Langhe

Peut-être mis en éveil par un verre de Barolo goûté la veille à Turin, il est temps de remonter à sa source. A quelques kilomètres au sud, un paysage vert et vallonné accueille dans ses replis quelques-uns des meilleurs nectars d'Italie. Autour d'Alba, fief de la Ferrero, les cascine - grosses fermes piémontaises - offrent repos et bonne chère, dans un cadre encore préservé du tourisme de masse. L'occasion de faire une marche revigorante avant les merveilles piémontaises à déguster, peut-être la fameuse truffe blanche, l'or local.

Jour 6 : Escale à Gênes

Depuis une dizaine d'années, Gênes a pris un coup de jeune décoiffant. Elle abrite le plus grand centre historique chargé de ruelles pittoresques où il fait bon flâner. Dans le port, restauré par le maître Renzo Piano, une visite à l'aquarium, plus grand parc marin d'Europe, comblera les admirateurs de la grande bleue. On pourra ensuite déguster une focaccia ou une farinata dans l'une des nombreuses échoppes autour du port. En remontant vers le centre, on découvre le spectacle de la via San Lorenzo qui mène à la cathédrale du même nom. Puis, finir en beauté la journée par la via Garibaldi et ses douze palais Renaissance.

Jour 7 : Balade dans les Cinq Terres - jour 1

Après la journée animée de la veille, rien ne vaut un moment de flânerie. Entre terre et mer, le parc national des Cinque Terre, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, promet des marches revigorantes avec les eaux turquoise de la Méditerranée en point de mire. Après une journée de balades sur ses promontoires faits de vignes et d'oliviers, le repos chez l'habitant, dans l'un des cinq villages de la zone, est le bienvenu.

Jour 8 : Balade dans les Cinq Terres - jour 2

Seconde journée dans ce superbe et ô combien romantique décor.

Jour 9 : Sous le charme de Parme

L'étape gastronomique paraît évidente dans la ville du jambon et du parmesan. Mais Parme est avant tout une ville d'art à l'atmosphère paisible, où il fait bon flâner dans le centre historique entre la piazza Garibaldi et celle du Duomo. Ne pas manquer une escapade dans les campagnes des alentours, pourquoi pas pour découvrir la fabrication du vinaigre balsamique, des meilleurs fromages et des charcuteries les plus fines.

Jour 10 : Bologne gourmande

Symbole de la tradition de bonne chère de la région de l'Emilie-Romagne, Bologne constitue une destination de choix. Les murs ocre de son magnifique centre historique vibrent de la jeunesse cosmopolite qui peuple son université, la plus ancienne d'Europe. Il est agréable de se promener dans le centre historique et de découvrir les denrées alimentaires qui font la renommée de la ville dite rouge (en raison de la couleur de ses monuments et de ses penchants politiques) au détour d'un marché, et pourquoi pas de garnir son panier pique-nique à celui delle Erbe ouvert tous les jours de la semaine.

Jour 11 : Ferrare en vélo

A une demi-heure de Bologne, bien protégée par ses hautes murailles héritées des guerres entre paladins, Ferrare mérite le détour. Le meilleur moyen d'arpenter ses rues calmes est la bicyclette, à louer sur place. Le château de la famille d'Este et les palais de la Renaissance font de la visite de Ferrare une plongée dans un autre monde. Si l'envie vous prend, dégustez il pasticcio de maccheroni, spécialité locale, dans une trattoria au coeur de la ville.

Jour 12 : La beauté des villas paladiennes

Au coeur de la Vénétie, l'architecte Andrea Palladio (1508 1580) a laissé un élégant héritage. Nichées dans des écrins de verdure délicieux, les villas du maître constituent des visites immanquables, en particulier la fameuse Rotonda. De quoi se prendre pour un seigneur de la Renaissance.

Jour 13 : Padoue sous les arcades

Lovée entre Vérone et Venise, ses deux encombrantes voisines, Padoue est souvent délaissée des circuits touristiques traditionnels, ce qui en fait une bonne raison pour aller goûter à l'ambiance particulière de cette ville étudiante bordée d'arcades. Elle cultive un art de vivre bien à elle, sous la protection de Saint Antoine. En fin d'après-midi, oser la pause au Caffé Pedrocchi, l'institution locale. Ou bien joignez-vous à la horde d'étudiants qui se retrouve pour un spritz à l'heure de l'apéritif. Revigorant.

Jour 14 : Rencontre avec Venise

Difficile d'échapper à la cohue des touristes entre le pont du Rialto et la place Saint-Marc. Venise, qui dévoile son décor de carte postale le long du canal grande, lors d'un trajet en Vaporetto, a des charmes plus mystérieux encore à découvrir, du côté de la Giudecca ou du quartier du Ghetto. Une pause musée est à prendre en compteâ€- : Guggenheim ou Accademia, selon l'envie. A la nuit tombée, la ville prend des reflets nouveaux. Une autre atmosphère nimbée de mystère où il fait bon se perdre.

Jour 15 : Venise côté lagune

Les petites îles de la lagune, joignables en bateau, sont autant de confettis marins à découvrir, propices à la rêverie mélancolique, de Burano et ses maisons colorées à Torcello et ses ruines mystérieuses... Un bon moyen de se ressourcer avant le retour à la maison.

Autres idées de séjour en Italie

Avis