Terre de contrastes, la Manche est multiple, et il vous faudrait des semaines pour bien arpenter cette incroyable diversité. Jugez plutôt : des falaises, des marais, des îles paradisiaques, des villes petites et grandes, des collines escarpées, des rivières et des plages de sable qui s'étirent sur plusieurs kilomètres... la liste pourrait continuer, mais on vous laissera la possibilité de choisir vous-même vos propres endroits favoris. Car la Manche, c'est tout cela à la fois : un ensemble géographique tout en longueur, de Cherbourg au Mont-Saint-Michel, et qui étale partout ses merveilles. Naturelles bien sûr, mais également patrimoniales : impossible de recenser les châteaux, les manoirs, les demeures anciennes, les églises et autres vestiges. Merveilles de mémoire également car ici, l'histoire est longue, depuis Guillaume le Conquérant jusqu'au débarquement du 6 juin 1944, qui s'est en partie déroulé ici, et qui se retrace sans fin le long des plages historiques ou de muséographies toujours plus audacieuses. Merveilles humaines enfin, car c'est un territoire de traditions, où des gens habituellement en retenue s'ouvrent à vous pour vous faire partager leur coin. Car disons-le : vous ne trouverez pas un seul Manchois (ou Manchot, comme on le dit ici), qui ne trouvera pas son département splendide, et qu'il ne le quitterait pour rien au monde, et il a raison. Si vous voulez l'agacer, parlez-lui du temps, et il vous répondra qu'il ne pleut pas ici plus qu'ailleurs, ce qui est vrai. Et puis la Manche, ce sont ces dizaines de bourgs et de petites villes bien réparties, dont la capitale incontestable, Cherbourg, trône sur la presqu'île du Cotentin, sans pour autant éclipser les autres centres à visiter : Coutances, Granville, Saint-Lô ou Mortain ne manquent pas d'atouts. Terre de sport enfin, la Manche est un lieu de pratique de surf, d'équitation, de vélo (le département a été primé encore récemment) et de mille autres possibilités. Territoire ou tout est possible, facilement accessible, la Manche est fière d'arborer sur son logo le majestueux Mont-Saint-Michel qui, pour quelques mètres, basculait chez les voisins et amis bretons. Restaurants, hôtels, idées pratiques, bons plans, festivals : tout est dans ce guide, que l'équipe du Petit Futé a, une nouvelle fois, eu un immense plaisir à élaborer. Bienvenue dans la Manche !

Les lieux incontournables de la Manche

Comment partir dans la Manche ? Nos conseils & astuces

Photos de la Manche

Découvrir la Manche

Les immanquables

Drapeau – blason

Le blason de la Manche se décrit tel un " parti ondé d'azur et de gueules à deux léopards d'or armés et lampassés d'azur l'un sur l'autre brochant sur la partition ". La partie azur (bleu) à gauche, celle " gueules " (rouge) à droite et les deux léopards dorés sont au milieu du blason. Le logo du département, de son côté, n'a que peu varié depuis sa création il y a plus de 20 ans : le Mont-Saint-Michel en bleu, surmonté d'une double oriflamme verte et jaune, l'ensemble rappelant les racines agricoles d'un département bordé par la mer et très tourné vers la terre.

Carte d'identité

Numéro du département : 50.

Population : les habitants du département de la Manche sont appelés les Manchois, parfois, ou les Manchots, principalement par les plus anciens.

Démographie : au dernier recensement de la population, les plus de 500 communes de la Manche totalisent une population globale qui est repassée, pour la première fois depuis la fin du XIXe siècle, les 500 000 habitants. Si certaines communes ne comptent qu'une trentaine d'habitants, Cherbourg-en-Cotentin, la ville issue de la fusion de l'ensemble des communes de l'ancienne communauté urbaine, est, et de loin, la plus peuplée avec 83 000 habitants, soit près de 17 % de la population départementale. Aujourd'hui, outre le bassin cherbourgeois, une large bande côtière allant de Coutances à Avranches est démographiquement très dynamique, principalement grâce au solde migratoire. En revanche, le sud-est du département, très enclavé, continue de perdre des habitants.

Densité : la Manche est un département majoritairement rural avec environ la moitié de la population habitant en campagne. A titre de comparaison, en France, seulement 20 % de la population française réside en milieu rural. Cette proportion reste stable pour le département de la Manche puisqu'il est constitué de petites villes et gros bourgs qui permettent une répartition homogène de la population au sein du territoire. Avec 500 000 habitants sur 5 938 km², la densité de population s'élève à 84,2 habitants par km² sur le département. Un rapport population-densité qui se trouve en dessous dans la moyenne française.

Superficie : le département de la Manche s'étire sur 5 938 km². Presque trois fois plus long que large, le département s'étend sur 138 km du nord au sud et 59 km de l'est à l'ouest. Les deux villes les plus éloignées de la Manche, à savoir Auderville au cap de la Hague et Le Teilleul, à la limite de la Mayenne, sont séparées par une distance de 157 km. A noter que la plus petite commune de la Manche est Barfleur, avec 0,60 km².

Préfecture et sous-préfectures : le département de la Manche est divisé en quatre arrondissements, le nombre de cantons, suite au redécoupage territorial, passant de 52 à 27. De même, le nombre de communes, autrefois de 601, a perdu quelques dizaines d'unités au 1er janvier 2016. La préfecture est Saint-Lô. Avranches, Cherbourg-en-Cotentin et Coutances sont les chefs-lieux d'arrondissement ou sous-préfectures.

Région d'appartenance - départements la composant : avec la Seine-Maritime, l'Eure, l'Orne et le Calvados, la Manche est un des cinq départements appartenant à la nouvelle région Normandie, qui compte 3,35 millions d'habitants.

Point culminant : la commune la plus basse de la Manche est Vierville, située à 2 mètres d'altitude. de manière générale, la Manche compte des dizaines de communes côtières. Chaulieu est la plus haute, puisqu'elle est située à 367 mètres d'altitude.

La Cité de la Mer et le Redoutable

Depuis 15 ans maintenant, c'est un lieu magique, qui fait l'unanimité et est désormais l'un des emblèmes de la ville, connu à l'international. La Cité de la Mer, c'est tout d'abord un lieu unique : la gare maritime de Cherbourg, monumentale, sublime dans son style Art déco et qui vu passer des centaines de milliers de passagers vers les États-Unis jusqu'à la fin du trafic transatlantique, dans les années 1970. Menacée de destruction, elle est sauvée, rénovée et c'est par celle-ci que vous accéderez à la Cité. Outre les plus hauts aquariums d'Europe, incroyables, vous y découvrirez des salons transatlantiques reconstitués, l'attraction " On a marché sous la mer ", la mise en scène " Titanic, retour à Cherbourg " (émotions garantie) et, évidemment, le Redoutable. Premier sous-marin nucléaire français, désarmé en 1991, celui-ci a rejoint une cale sèche spécialement édifiée pour l'accueillir dans la Cité. Incroyable, gigantesque, le sous-marin se visite. Une journée pleine n'est pas de trop pour parcourir les merveilles de la Cité de la Mer, qui a accueilli depuis son lancement plus de 3 millions de visiteurs.

www.citedelamer.com

Allée du Président Menut, 50100 Cherbourg-Octeville

Tél : 02 33 20 26 69

L'Abbaye du Mont-Saint-Michel

Classée au titre des Monuments historiques dès 1862, puis au patrimoine mondial de l'Unesco en 1979, c'est un lieu magique. L'abbaye du Mont trône sur la merveille, à près d'une centaine de mètres au-dessus de la mer, depuis plus de treize siècles. Plus qu'une abbaye, c'est une succession de merveilles architecturales, face auxquelles on reste ébahi, impressionné et ému lorsque l'on songe à l'incroyable travail qu'une telle édification représente. Divisée en deux parties distinctes, l'abbatiale et la merveille (cette dernière partie étant l'endroit où habitaient les moines), l'abbaye comprend un cloître, de nombreuses salles et, évidemment, une église dont le choeur gothique est l'un des plus imposants de l'ouest français. L'ensemble, surmonté d'un archange culminant à 156 mètres, est fréquenté par plus de 1,3 million de personnes chaque année, principalement en été. Sur le site internet, découvrez les nombreuses activités proposées tout au long de l'année et les expositions.

La traversée de la baie à pied

Le paysage est sublime, que le temps soit beau, brumeux, pluvieux. C'est aussi un exercice physique, qu'il convient de ne pas aborder seul, sans avoir de personne qualifiée à vos côtés. Vous l'aurez compris, il s'agit bien évidemment de la traversée de la baie du Mont-Saint-Michel. Si la légende, un peu exagérée, dit que la mer y remonte à la vitesse d'un cheval au galop, le décor est toutefois dressé : prenez garde ! Si les lieux de départs, entre Granville et Avranches, sont assez nombreux, vous avez en main le guide qui vous permettra de choisir le bon guide !

Le Débarquement et ses musées

Plusieurs dizaines de kilomètres de rivages, sur la côte est du Cotentin, ont été le théâtre des plus intenses combats de la libération du continent européen. Le 6 juin 1944, l'armada alliée arriva dans la Manche à Utah-Beach, mais aussi à Sainte-Mère-Église, Sainte-Marie-du-Mont par la mer, mais aussi par les airs. Objectif premier : la prise du port de Cherbourg, ce qui sera chose faite trois semaines plus tard. Occasionnant des combats terribles, coûteux en vies humaines, ce débarquement marque le début de la libération du joug nazi. Aujourd'hui, de nombreux musées, espaces dédiés, cimetières, monuments, commémorent ces moments historiques. De manière exhaustive, votre guide vous donnera toutes les informations nécessaires.

Le carnaval de Granville et son histoire

C'est le seul événement du département classé par l'Unesco au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Le carnaval de Granville a été lancé en février 1875 et se déroule les cinq jours qui précèdent Mardi Gras, et regroupe pas moins de 150 000 personnes. Nécessitant pas moins de 6 mois de préparation, les chars sont le symbole d'une incroyable cavalcade. En amont, le vendredi, c'est concerts aux quatre coins de la ville, et le samedi, c'est le bal des enfants. Le lendemain de la cavalcade en question, un autre bal festif, puis une dernière cavalcade le mardi et une célèbre bataille de confettis pour clôturer cet incroyable épisode. Nul besoin d'être un habitué pour venir, ici, tout le monde est bienvenu ! En 2019, notez bien, ce sera du 1er au 5 mars !

Saint-Hilaire, label Famille Plus

Cette chouette petite ville du sud du département dispose des atouts nécessaires pour en faire un lieu de passage ou de villégiature hors pair. En effet, Saint-Hilaire-du-Harcouët c'est une situation géographique idéale, à proximité des grands axes et du Mont-Saint-Michel, très proche également des grands axes. Joli endroit, le lieu compte de très nombreux commerces et activités. Et preuve de l'accent mis ici sur l'accueil et les qualités des gens d'ici, ce label Famille Plus, accordé à la collectivité, l'une des très rares de Normandie. Concrètement, cela signifie que les hébergements vous réservent un accueil personnalisé (et ça, on aime au Petit Futé !), des tarifs hors pair chez les prestataires, le patrimoine mis en valeur, des enfants qui sont à l'honneur. Bref, rien ne manque !

www.st-hilaire.fr

Un trésor au bout du monde, au manoir du Tourp

Quelle claque ! Depuis octobre dernier, le Manoir du Tourp, ce magnifique écrin de pierre et de verdure de La Hague, vous propose de découvrir le spectacle unique "Un trésor au bout du monde". Le principe en est simple, mais aidé par une muséographie et une scénographie qui n'ont rien à envier aux meilleures productions en la matière. Le long de ce parcours, qui comprend cinq salles, vous partirez à la découverte de La Hague via un spectacle immersif, avec objets, films, bruitages, sur les traces d'un goubelin (ces elfes de la mythologie scandinave, bien connus ici). Le climat, les premiers peuplements, l'agriculture, la pêche, la contrebande, rien ne manque, permettant de garder un fil rouge : la splendeur de ce petit morceau de terre.

Tarif : 7 € par adulte, 5 € par enfant de 7 à 18 ans, gratuit pour les moins de 7 ans. Groupe : 4 € par personne. Pass famille : 20 €.

Du 25 septembre au 5 novembre hors vacances scolaires : du lundi au samedi de 14h à 18h, dimanches, jours fériés et vacances scolaires de 10h30 à 18h, séance chaque demi-heure. Du 6 novembre au 7 janvier hors vacances scolaires : du lundi au samedi à 14h30, 16h et 17h, dimanches et vacances scolaires de 14h à 18h, séance chaque demi-heure.

Durée du parcours : 1 heure.

Nos bons plans séjours

  • Punta Cana : Hôtel Grand Sirenis Cocotal Beach Resort Casino & Aquagames 5*

    Destination idéale tout au long de l'année au c½ur des Caraïbes, la République Dominicaine est célèbre pour ses kilomètres de plages. Au sud de l'île,...
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1299 TTC/pers.
  • Punta Cana : Hôtel Riu Republica 5*

    Destination idéale tout au long de l'année au c½ur des Caraïbes, la République Dominicaine est célèbre pour ses kilomètres de plages. Bordée par l'océ...
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1119 TTC/pers.
  • Punta Cana : Hôtel Barcelo Bavaro Beach 5*

    Destination idéale tout au long de l'année au c½ur des Caraïbes, la République Dominicaine est célèbre pour ses kilomètres de plages. Au sud de l'île,...
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1499 TTC/pers.

Reportages & actualités de la Manche

Ailleurs sur le web
Avis