Guide de Bavière : Les personnalités célèbres : Allemagne

Herbert Achternbusch (1938)

C'est l'empêcheur de tourner en rond de la culture allemande. Poète, peintre, auteur dramatique, scénariste, cinéaste, acteur, producteur, Achternbusch produit depuis la fin des années 1960 une oeuvre extravagante, multiforme, haute en couleur. Elle tourne autour de la Bavière (qu'il ne cesse de tourner en dérision pour mieux lui déclarer sa flamme), de l'Allemagne (qu'il tient en peu d'estime), de l'artiste et de son entourage (qu'il aime et châtie avec délice), du génocide, auquel il consacre régulièrement un film, comme Le Dernier Trou (1991) ou Hadès (1994). Il vit à Munich.

Franz Beckenbauer (1945)

Le Kaiser, né à Munich, est considéré comme le 3e meilleur joueur de football du XXe siècle, après une carrière exemplaire. Il a gagné toutes les compétitions qui se présentaient, du championnat d'Allemagne à la Coupe du monde. Sa valeur footballistique ne s'arrête pas là. De 1984 à 1990, il occupa le poste d'entraîneur de l'équipe de la RFA qui remporta la Coupe du monde 1990 puis, après un passage à l'Olympique de Marseille, il prit en charge l'entraînement du Bayern de Munich et est actuellement le président d'honneur de ce club. Respecté par toute la profession, il obtint le Ballon d'or du meilleur joueur de football en 1972 et 1976, et le titre d'entraîneur de l'année en 1990.

Hans Magnus Enzensberger (1929)

L'intelligence étincelante, le non-conformisme, l'ironie mordante, l'inspiration poétique, l'engagement et la générosité sont les caractéristiques de Hans Magnus Enzensberger, jadis très engagé dans le mai 68 allemand. Hostile à la télévision, qu'il appelle "  le média zéro  ", il publie depuis 1957 romans et essais, poèmes et pièces de théâtre, et intervient dans les grands débats agitant l'Allemagne. Ses derniers ouvrages parus en français sont Requiem pour une femme romantique, Europe, Europe, L'Europe en ruine, La Grande Migration, Médiocrité et Folie. Il vit à Munich.

Roman Herzog (1934 - 2017)

Né à Landshut en Basse-Bavière, Roman Herzog fut le septième président de la République fédérale d'Allemagne, de 1994 à 1999. Après ses études en droit, il enseigna dans plusieurs universités allemandes, avant de commencer sa carrière politique, et de devenir vice-président, puis président de la Cour constitutionnelle fédérale respectivement de 1983 à 1987 et de 1987 à 1994. C'est à l'initiative de Roman Herzog que le 27 janvier, jour de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en 1945, devint une journée de commémoration en Allemagne en 1996. En 2005, les Nations unies déclarèrent le 27 janvier comme journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste.

Franz Moritz Wilhelm Marc (1880 - 1916)

Né à Munich en 1880 et célèbre pour ses représentations d'animaux, Franz Marc est considéré comme l'un des artistes les plus importants de l'expressionnisme allemand. En 1911, il a cofondé le groupe d'artistes Der blaue Reiter (" Le Cavalier bleu ") avec Vassily Kandinsky. Impressionné par les oeuvres de Paul Gauguin et Vincent van Gogh qu'il découvrit lors de son séjour à Paris en 1907, Franz Marc s'est tourné vers le post-impressionnisme. Puis, entre 1910 et 1914, des éléments du fauvisme, cubisme, futurisme et orphisme entrèrent dans son travail. Pendent cette période-là, il créa de fameuses oeuvres comme Destins d'animaux ou La Tour des chevaux bleus. Franz Marc décéda au cours de la Première Guerre mondiale, près de Verdun, en 1916, à l'âge de seulement 36 ans.

Patrick Süskind (1949)

Patrick Süskind est écrivain et scénariste. Il est né le 26 mars 1949 à Ambach-en-Bavière. Il a étudié à Munich (histoire moderne) et à Aix-en-Provence. Son oeuvre la plus connue est le roman intitulé Le Parfum. Publié en 1985, il devient rapidement un succès mondial, fut traduit en plus de 20 langues et fit la réputation de son auteur. Patrick Süskind a en outre participé à la réalisation de différents scénarios pour des téléfilms. Il ne donne que peu d'interviews.

Friedrich Rückert (1788-1866)

Né à Schweinfurt, ce poète féru d'orientalisme passa ses années d'études dans les grandes universités du sud de l'Allemagne, à Heidelberg et Würzburg. Il fut ensuite professeur dans les universités de Erlangen-Nuremberg puis celle de Berlin. Il excella en tant que traducteur chevronné, notamment en matière de poésie orientale. Plusieurs de ses propres oeuvres seront mises en musique par des compositeurs de renom tels Schubert, Brahms ou encore Mahler.

Adresses Futées de Bavière

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis