Situé au pied de l'Atlas Tellien, Blida, qui signifie " petite ville ", bénéficie d'un air pur et d'un environnement de qualité. Protégée des vents secs du sud par les contreforts de l'Atlas, la ville bénéficie d'un climat et d'une hydrographie propices aux cultures de céréales, de fleurs, de fruits et de légumes, qui ont fait la richesse de la région. Mais c'est surtout sa position sur la route naturelle qui s'enfonce de la plaine alluvionnaire de la Mitidja vers le sud qui lui a permis de se développer.

La ville est fondée en 1553 par Ahmed El Kebir puis développée par Kheir Eddine Barberousse pour des musulmans originaires d'Andalousie qui s'installent en y important la culture des arbres fruitiers, notamment des orangers, et leur savoir-faire en matière d'irrigation. La ville, alors entourée de rosiers, fut surnommée Ourdia, " la petite rose ". Les janissaires et les raïs enrichis profitent de l'abondance de cette ville proche de leur capitale pour en faire une cité des plaisirs qu'ils surnomment " la prostituée ".
Les Français occupent définitivement Blida en 1839, quatorze ans après le terrible tremblement de terre qui détruisit la ville et entraîna la mort de plus de la moitié de ses habitants. La ville est relevée de ses ruines selon un plan moderne de rues à angles droits, avec des bâtiments peu élevés afin d'atténuer l'effet d'éventuelles nouvelles secousses. Blida devient ensuite un centre agroalimentaire florissant et l'une des premières bases militaires d'Afrique du Nord.
L'époque où la ville, entourée de rosiers, organisait à chaque printemps la bataille des fleurs paraît révolue mais Blida reste une ville très agréable, ombragée de ficus et d'orangers, où il fait bon se promener et faire du shopping, malgré les douloureux souvenirs d'une histoire récente qui fit d'elle l'un des sommets du " triangle de mort " pendant la décennie noire.

À voir / À faire à BLIDA

Organiser son voyage à BLIDA

Photos de BLIDA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2016-05-25
240 pages
Ailleurs sur le web
Avis