Le guide touristique LE CAP du Petit Futé

Welcome to Cape Town !

Le Cap, un bout d'Europe au bout de l'Afrique... Tel sera votre premier constat en débarquant sur la plage de Camps Bay à votre arrivée. Des villas de milliardaires, une eau turquoise (mais néanmoins glaciale) bordée de sable blanc, une promenade hollywoodienne ou encore les surfeurs aux têtes blondes rappellent davantage la Californie que l'Afrique. De quoi déstabiliser le touriste venu chercher le dépaysement de la savane avec ses boubous colorés et ses animaux sauvages ! Car Cape Town est une ville d'avant garde sophistiquée. La nouvelle génération arc-en-ciel, chère à Nelson Mandela et Desmond Tutu, est issue d'horizons divers et s'investit dans les arts, le design, la production audiovisuelle, comme en témoigne le quartier d'usines désaffectées transformées en galeries d'art de Woodstock et les multiples start up dédiées à l'économie créative. Si la turbulente Longstreet a longtemps été l'épicentre de la nuit capetonienne, des restaurants et bars sophistiqués ont ouvert un peu partout, notamment sur Bree Street, à Gardens mais aussi à Sea Point et Green Point, créant une véritable " petite Brooklyn ", ultra branchée. Reste les millions d'habitants déshérités des townships, les " coloureds " du Cap, qui ont développé une culture urbaine remarquable, et les Xhosas venus de zones rurales de l'Eastern Cape, qui ont gardé des traditions tribales vivaces. Ces classes moyennes et populaires venues de ces banlieues se pressent dans le " city bowl " pour travailler, où se trouvent tous les bureaux administratifs. Un vrai patchwork social et culturel qu'il faut visiter pour en comprendre toute la problématique.
Mais Cape Town est avant tout l'une des plus belles villes du continent : vibrante, ensoleillée, verte, branchée, " fun & cool " comme elle aime se définir. Elle est des plus agréables à visiter, notamment ses rues piétonnes et son parc central enchanteur. Son architecture mêlant bâtisses coloniales et édifices art déco est remarquable. On prend plaisir à pique-niquer à l'ombre d'un arbre et observer la ville et la mer à l'infini depuis les 1 000 mètres de hauteur de l'imposante Table Mountain, mais aussi depuis Lion's Head ou encore Signal Hill. En s'éloignant de la ville, on découvre une nature exubérante. Sur la seule péninsule du Cap de Bonne Espérance, on peut observer des pingouins, lions de mer, baleines, requins blancs, dauphins, mais aussi babouins, autruches... On peut se perdre sur les routes de campagnes de la route des vins, qui offre des paysages de vignobles, de montagnes et de bâtisses coloniales sublimes. En poussant plus loin la visite, on découvre un paysages minéral du Petit Karoo et la côte entre forêt et étangs de la Garden Route. Une palette de paysages tempérés inattendus à découvrir à la belle saison.

REMERCIEMENT. Merci à Lisa de Ashanti Lodge, Romi et Patricjya de O'On Kloof Hotel, à Marco de Villa Belle Ombre, au loueur Around About Car et à tous les Capetoniens pour leur sens de l'hospitalité.

Galerie photo LE CAP

Idées de séjour LE CAP

Séjour courtHaut de page

Jour 1. Visite du centre historique (City Bowl et Bo-Kaap). Passez devant l'imposant City Hall et visitez le Castle of Good hope, le principal comptoir de la compagnie hollandaise des Indes orientales puis arpentez les rues animées du CBD. Visitez le Slave Lodge Museum, jetez un oeil à la cathédrale Saint George, et admirez l'architecture " Cape Dutch " des vieux bâtiments avant d'entrer dans le Company's Garden où sont regroupés de nombreux musées, dont le South African National Gallery et le South African Museum. L'après-midi, balade dans les rues colorées de Bo-Kaap, le quartier des malais et du très touristique W&A Waterfront. Vous découvrirez une partie de l'ancien port transformé en centre commercial. Puis direction les quartiers résidentiels de Gardens pour dîner dans un restaurant sur Kloof Street ou les rues environnantes et goûtez à votre première nuit capetonienne dans un des nombreux cafés concerts de Long Street.

Jour 2. Table Mountain et Camps Bay. Consacrez au moins une demi-journée à la visite de la Table Mountain. Montez par le téléphérique et baladez-vous en suivant le tour du plateau qui passe par le point culminant de la montagne Maclear's Beacon. Les plus sportifs peuvent redescendre par le parc de Kirstenbosch, un des plus beaux jardins botaniques du monde. Une fois redescendu, partez à la visite de quartier huppé de Camps Bay. Apéritif sur la terrasse d'un bar branché et dégustation de poissons dans les nombreux restaurants du coin.

Jour 3. Robben Island et Lion's Head. Rendez-vous sur le W&A Waterfront pour prendre le bateau qui mène à Robben Island, l'île où vous visiterez la prison où Nelson Mandela a passé 18 ans de sa vie. L'excursion dure environ 3 heures. Déjeunez sur le Waterfront et passez par le marché où de nombreux stands mêlent design et artisanat africain. L'après-midi, baladez-vous dans les petites rues pentues de Green Point et sur les magnifiques promenades qui bordent l'océan à Mouille Point et à Sea Point. Vous passerez près du beau stade de la ville construit pour la Coupe du monde de 2010. Attablez-vous dans un sushi bar du coin puis, en fin de journée, escaladez le sommet de Lion's Head ou allez en voiture jusqu'à Signal Hill pour y prendre l'apéro devant le coucher du soleil.

Jour 4. District Six, Woodstock et Obs'. Visite le matin du Musée du District Six, pour connaître l'histoire de ce quartier symbole du cosmopolitisme du Cap qui a été rasé durant les années noires de l'apartheid. Les anciens habitants peuvent vous accompagner durant la visite du quartier. Prenez un taxi et rejoignez Woodstock pour découvrir la transformation actuelle de cet ancien quartier industriel en quartier artistique. Visitez les surprenantes galeries d'arts et de design, notamment l'Old Biscuit Mall et What if the World, déjeunez au Woodstock Exchange ou au marché gastronomique (le samedi uniquement). Continuez votre visite vers Obs' le quartier étudiant avec ses boutiques de vinyles et d'objets vintages. Pour ceux qui veulent faire du shopping, direction Century City, le plus grand centre commercial d'Afrique. Retour à Long Street ou à Kloof Street pour dîner.

Jour 5. Consacrez une journée à la visite de la péninsule du cap de Bonne-Espérance. Le mieux est d'en faire le tour dans le sens du soleil. Ne manquez pas Muizenberg et ses surfeurs, Hout Bay et ses otaries, Simon's Town et ses pingouins, et, en saison, ses baleines et ses dauphins. Le point fort de l'excursion est, bien sûr, la réserve naturelle du cap de Bonne-Espérance, son phare sur la pointe rocheuse face à l'Antarctique, ses chemins de randonnées propices à l'observation des animaux. Rentrez au Cap par Scaborough, Kommetjie, Nordhoek et la Chapman's Peak Drive, une route de corniche vertigineuse qui offre de magnifiques couchers de soleil sur l'océan. Allez dîner à Hout Bay et mangez du poisson frais.

Jour 6. La région des vins. Partez à la découverte des fameux vignobles sud-africains. La route des vins permet de s'arrêter dans des domaines pour goûter les meilleurs productions du pays tout en découvrant de somptueux paysages. Pour les plus pressés, une halte à Costantia s'impose. Pour ceux qui disposent d'une journée complète, visitez deux ou trois propriétés et optez pour Stellenbosch et son architecture Cape Dutch, ou la ville huguenot de Franschhoek pour ses restaurants gastronomiques.

Jour 7. Township. Un séjour au Cap serait incomplet sans une visite d'un des nombreux townships de la région. Symbole de l'apartheid durant plusieurs années, aujourd'hui les townships sont devenus de véritables villes avec une vie culturelle intéressante. Programmez un tour organisé dans les townships d'une demi-journée qui comprend la visite des townships noirs du Cap, Gugulethu, Langa et Khayelitsha. Profitez-en pour goûter les plats africains traditionnels dans les B&B tenus par des mamas des townships ou allez chez Mzoli's à Gugulethu, une institution au Cap. Le soir, organisez (avec une agence) une sortie dans les townships pour des soirées thématiques : soirée jazz, reggae, hip-hop... Contrairement au tour organisé du matin, historique mais très académique, vous découvrirez le véritable esprit des townships en vous rendant dans plusieurs endroits très animés dans la même soirée. Inoubliable. Enfin pour les plus aventuriers d'entre-vous, une plongée en cage pour apercevoir le grand requin blanc peut marquer avec éclat la fin de votre séjour au Cap.

Séjour longHaut de page

Jours 1 à 5. Même programme du séjour court mais avec une visite approfondie de la région des vins.

Jour 6. Stellenbosch. Partez à la découverte de la région des vins et l'Overberg en voiture. Commencez par visiter le jardin botanique de Kirstenbosch, les domaines de Groot et Klein Constantia, dans la banlieue sud du Cap, puis prenez la N2 qui vous mènera jusqu'à Stellenbosch à travers une campagne verte et montagneuse. Déjeunez dans les rues pittoresques de la ville, avec leurs maisons blanches, leurs églises et leurs allées de chênes. L'après-midi, repartez à la découverte des vignobles du coin, de style traditionnel " Cape Dutch ", tels Simonsberg et Ruestenberg, ou ultramodernes avec vues panoramiques sur la vallée, tels Delaire ou Tokara. Faites-vous plaisir en vous offrant un restaurant gastronomique dans un domaine puis buvez un verre dans cette ville étudiante très animée. Posez vos valises dans le centre ou les environs.

Jour 7. Paarl et Franschhoek. Le matin, visitez Paarl, ou plus précisément l'artère principale de la ville et son église Strooidakkerk, dite huguenote. De magnifiques domaines Grande Roche, Spices Route ou Villiera produisent des vins blancs doux ou de " dessert ", la spécialité locale à goûter absolument. Passez par la ferme à fromages Fairview avant de mettre les voiles sur Franschhoek. Ce charmant petit village, construit par les Français huguenots et enserré dans les montagnes, ressemble étrangement à l'arrière-pays provençal. D'ailleurs les domaines s'appellent " Basse Provence ", " Chamonix "... Franschhoek offre des paysages harmonieux de vignes, chênes et bosquets de lavande autour de domaines tout blancs. Ne manquez pas les vignobles de Boschendal et La Motte. Visitez le musée des Huguenots, testez un des nombreux restaurants du village et relaxez-vous dans un cottage ou un domaine des environs.

Jour 8. Wellington, Tulbagh, Ceres. Le matin, reprenez la route de Paarl et dépassez la ville pour vous rendre à Wellington. Offrez-vous le vertige d'une des plus belles routes du pays, le début de la route des vins. Découvrez ce terroir de rouge et de viognier, achetez des fruits, du pain et du biltong pour faire un pique-nique en plein air. Deux trajets mènent à Ceres. Vers le sud, empruntez la R303, qui traverse l'Elandskloofberge par le superbe col de Bain Kloof entre Wolseley et Wellington, une des routes les plus escarpées du pays. L'entrée par le sud, après le franchissement du Bain's Kloof et du Michell's Pass, est inoubliable. Par le nord, les paysages sont magnifiques mais moins spectaculaires. Prenez la R44 jusqu'à Gouda puis la R46 vers Tulbagh. Ce charmant hameau compte une trentaine de monuments historiques. Faites un petit détour par Wolseley avant d'arriver à Ceres. Passez la nuit dans ce joli village.

Jours 9 et 10. Route 62, Worcester, Robertson, Mc Gregor. Repassez par Wolseley pour rejoindre Worcester par la R43. Prenez ensuite la R60, qui passe par les villes sans intérêt de Worcester et Robertson. En revanche, les paysages le long de la route sont magnifiques. Faites un crochet par le petit village oublié de Mc Gregor, au bout d'une piste dans le Riviersonderend. Idéal pour un week-end écolo-vélo-dodo. Plusieurs de ses bâtiments sont classés monuments historiques. Faites une halte là pour la nuit.

Jour 11. Route 60, Bonneviale, Montagu. Bonneviale et Montagu sont réputés pour leurs fromages, surtout le gouda, leur muscat sucré, leurs sources chaudes naturelles et leurs milliers de fleurs qui éclosent au printemps. C'est le début du Petit Karoo, une région montagneuse qui fait la frontière entre la côte et les plaines désertiques du Grand Karoo. A Montagu, il est possible de faire du vélo et des randonnées sur le Lover's Lane Trail, entre des canyons profonds, dans des eaux vives, puis, à la nuit tombée, prendre un bain dans un " spa " naturel aménagé dans les sources chaudes de la ville.

Jours 12 et 13. Route 62, Ladysmith, Calitzdorp, Oudtshoorn. Prenez la route 62, l'une des plus belles du pays, en passant par Ladysmith, Calitzdorp et le col de Seweweekspoort jusqu'à Oudtshoorn. Calitzdorp est un charmant village, avec son église, ses maisons modestes, des rues d'une propreté tout helvétique, un musée de poche, quelques auberges fleuries, une réserve naturelle abritant des rares zèbres de montagne et des grappes sucrées qui produisent le meilleur vin de liqueur du pays dans le style du porto. Vous arriverez ensuite à Oudtshoorn, la capitale du Karoo mais aussi de l'autruche, écrasée par le soleil et étalée dans une grande plaine aux reflets cuivrés. En venant de la côte, il faut négocier le col Outeniqua pour l'apercevoir enfin, dans un paysage digne du Colorado. Visitez une ferme d'élevage d'autruches, si vous aimez ces bêtes. Leur viande est succulente. Si vous aimez le rodéo, vous pouvez même les monter ou assister à une course d'autruches montées par des jockeys.

Jour 14. Prince Albert, Outshoorm, Wilderness. Depuis Outshoorm, partez vers le Nord et visitez les Cango Cave's si vous aimez la spéléologie. En continuant sur la route, vous arriverez dans la vallée de l'enfer. Une piste frissonnante au bord d'un ravin qui offre des paysages sublimes. Sueurs froides garanties. Vous passerez ensuite par le col du Swartberg et arriverez enfin à Prince Albert. Au retour prenez l'autre route qui mène à Outshoorm, plus facile à conduire en passant par le col de De Rust. Déjeunez à Outshoorm puis descendez sur la côte par la N12, spectaculaire lorsque les montagnes laissent place à la grande plaine littorale. C'est le début de la fameuse " Garden Route ", une bande de forêt et de marécages le long de la côte entre Mossel Bay et les monts Tsitsikamma. Au hasard des criques et des estuaires, on découvre des plages magnifiques bordées de dunes ou de forêts ressemblant aux forêts européennes et non à une jungle, une rareté en Afrique. Vous arriverez dans la ville de George, qui n'a pas grand intérêt. En revanche, tout à côté, Wilderness est une petite station très agréable, au bord d'une immense plage de sable fin. Posez-vous dans ce havre de verdure pour la nuit.

Jours 15 et 16. Garden Route : Wilderness, Knysna. A Victoria Bay, la crique voisine, il est possible de piquer une tête sans trop de courant. La Garden Route est une région très touristique qui a perdu de son charme avec l'émergence de stations balnéaires commerciales, mais la création de nombreuses réserves naturelles a permis de protéger le caractère sauvage et marécageux du littoral. Les lacs formés par la rivière Touw constituent le parc national de Wilderness que des chemins de randonnée au coeur de la forêt permettent de visiter - il est possible de pique-niquer en route. Dans l'après-midi, pour gagner Knysna, laissez la N2 et empruntez The Seven Passes Road, une piste qui se rétrécit en passant par les cols Homtini et Phantom. Dommage que Knysna affiche les travers d'une station balnéaire lambda, pleine de retraités et des touristes. En ville et sur le Waterfront, les magasins attrape-touristes sont trop nombreux... mais les paysages aux alentours sont sublimes.

Jours 17 et 18. Plettenberg Bay. Rendez-vous à la Robberg Nature & Marine Reserve, un endroit incontournable sur la Garden Route. Promenez-vous sur cette péninsule recouverte de fynbos et de petits arbustes gorgés de sel. Un sentier balisé de 10 km (4 heures) permet de faire la boucle en passant par le Cape Seal et ses phoques le long de la splendide côte rocheuse. A Plettenberg Bay, prélassez-vous sur la plage et faites une sortie en bateau dans la baie, des dauphins y vivent en permanence et suivront probablement votre embarcation. En saison hivernale, les baleines seront aussi au rendez-vous.

Jours 19 et 20. Hermanus, Gansbaai et Gordon's Bay. Depuis Swellendam, prendre la N2 direction Gansbaai et Hermanus, surtout si vous visitez la région pendant la saison de migration des baleines. Si l'envie vous prend, offrez-vous le grand frisson dans une cage d'acier au milieu des requins, à n'importe quel moment de l'année. Prenez la route de corniche R44, avec vue panoramique sur la False Bay jusqu'à Kogel Bay, puis prenez la N2 jusqu'au Cap le soir même.

Jours 21 et 22. Retour au Cap, souvenirs. Pour votre dernier jour dans la " cité mère ", prenez le téléphérique pour revoir une dernière fois la ville d'en haut ou si vous ne l'avez pas encore fait, promenez-vous dans les jardins botaniques de Kirstenbosch. Achetez vos souvenirs sur Long Street, Green Market Square ou sur le Waterfront puis faites une balade sur la plage de Camps Bay. Prenez un dernier verre devant le soleil couchant.

Séjours thématiquesHaut de page
Route des vinsHaut de page

Il existe différents terroirs pour différents vins. Ainsi le terreau et le climat de Constantia sont plus propices à la production de vins de " dessert ", des vins blancs sucrés fabriqués avec du muscat de Frontignan. De même, Paarl est situé dans une plaine chaude qui favorise, là encore, la production de vins blancs et de vins de dessert, tandis que Franschhoek et Stellenbosch, enserrés dans les montagnes, bénéficient d'un climat plus tempéré permettant la production de vins rouges de garde et de blancs secs.

C'est dans cette région que sont aussi produits bon nombre de vins pétillants et brandy. La route des vins classique se prolonge ensuite sur la R60 et la R62, de Worcester à Calitzdorp. Dans ces régions montagneuses du Petit Karoo, où le climat est, là encore, plus tempéré que dans les plaines, des domaines moins connus et moins touristiques produisent de très bons crus blancs comme rouges et des vins liquoreux semblables au porto.

Les meilleurs crus sont probablement les moins connus : entre Caledon et Hermanus, une région montagneuse au terroir très riche où les domaines recherchent la qualité. D'autres petites productions de qualité se trouvent dans les montagnes du Swartland, qui commencent à Tulbagh, Ceres, et qui se prolongent vers Citrusdal.

Safari marinHaut de page

La région du Cap est l'un des meilleurs endroits au monde pour observer le grand requin blanc. C'est surtout à Gansbaai que l'on a le plus de chances de le croiser. Attiré par les nombreuses colonies d'otaries, le requin blanc se laisse facilement apercevoir ; les plus téméraires peuvent plonger en cage pour croiser son regard sous l'eau, mais on peut également le voir depuis le bateau. Si vous avez de la chance, vous le verrez faire de grands bonds et/ou ouvrir sa mâchoire pour attraper sa proie. Plusieurs agences organisent cette excursion à partir du Cap. Outre le grand requin blanc, on peut également faire des safaris marins pour apercevoir des baleines, qui sont très nombreuses entre juillet et octobre, ainsi que des otaries.

Escapade en NamibieHaut de page

De nombreux touristes profitent de leur séjour au Cap pour visiter le sud de la Namibie. Une semaine à 10 jours suffisent pour découvrir quelques parcs nationaux parmi les plus beaux du monde. Traversez la West Coast et le Namaqualand en Afrique du Sud par la N7 et passez une soirée (coucher de soleil indispensable) et une journée, au niveau de la frontière, dans le Parc national de Fish River Canyon, un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Remontez jusqu'à Sesriem, la principale porte du Namib Naukluft Park où vous pouvez passer un à deux jours. Ne manquez pas le lever du soleil depuis le haut de la dune 45 ni d'effectuer une randonnée à Sossuvlei dans le désert de Namibie, inoubliable. Lorsque vous louez une voiture au Cap, une surtaxe de 100 € vous sera généralement demandée pour passer la frontière, aucun visa n'est demandé pour les touristes européens.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses LE CAP

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté