Entre le bras de Cilaos et le bras de La Plaine, la ville de L'Entre-Deux (400 m) mérite le détour, à 20 minutes de la côte. Formant un mini-cirque, elle surplombe la large embouchure de la rivière Saint-Etienne et la grande plaine du Sud. Ce village de 6 600 habitants a gardé une douceur de vivre à la mode créole. La devise de la localité est " deux bras, un coeur ". La ville est à la jonction de deux Réunion, celle des Hauts et celle des Bas, celle de la forêt apaisante et celle de la côte trépidante. L'Entre-Deux sera un lieu de villégiature agréable et facile d'accès, avec seulement un hôtel mais de nombreux gîtes, locations et chambres d'hôte de charme. Le bourg, propret et animé, abrite un ensemble remarquable de vieilles cases, peut-être la concentration la plus forte de l'île.

La spécialité artisanale est la savate de choka (nom local de l'aloès), et l'on peut voir encore quelques femmes gratter la feuille pour en obtenir les fibres. Les jolies savates font un beau souvenir. Elles demandent énormément de travail, et c'est un savoir-faire qui se perd. Le choka a même droit a sa fête annuelle : la 15e édition de la Fête du choka a eu lieu en juillet 2017. Le village vit encore beaucoup de l'artisanat et a su faire revivre mille et un métiers oubliés. Il reste des tailleurs de pierre, qui taillent des pilons ou des dalles de jardin ; les meubles et la réfection des bardeaux des maisons sont faits main avec les bois de tamarin et de cryptomeria de la forêt environnante. Artisans aussi, les fabricants de produits Péi variés sont ici très nombreux (confitures, sirops, achards, pâtés...).

Le village est un bon point de départ pour faire des balades et des randonnées dans les alentours, notamment sur le massif du Dimitile, dont le sommet offre un magnifique panorama sur Cilaos et dans le bras de la Plaine, qui sépare l'Entre-Deux du Tampon.

Histoire. Avec ses gorges, ravins et remparts taillés au scalpel, L'Entre-Deux était au premier temps de la colonisation un haut lieu du marronnage. Les premiers habitants s'installent vers 1724, et la commune est créée en 1882. Le café fait la gloire de cette charmante commune jusqu'en 1900, date de la destruction de tous les caféiers par la maladie Hemileia vastatrix. Jusqu'en 1946, la ville se spécialise dans le géranium et la canne à sucre, qui supplantent la plupart des autres cultures. Depuis 1965, de nombreuses adductions d'eau ont transformé L'Entre-Deux en un immense verger de manguiers, pêchers, avocatiers... Depuis les années 1980, le tabac et le géranium ont été abandonnés.

À voir / À faire à ENTRE-DEUX

Organiser son voyage à ENTRE-DEUX

Photos d'ENTRE-DEUX

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LA RÉUNION

Guide LA RÉUNION

LA RÉUNION 2019

12.95 €
2018-10-17
552 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis