Capitale touristique de l'île, Saint-Gilles-les-Bains ressemble à une station balnéaire de la Côte d'Azur. Bien qu'actuellement à fin 2017, on ne puisse plus s'y baigner, un comble pour une station balnéaire ! Hormis quelques jolies villas créoles dans le centre-ville, son architecture est sans charme, mais à taille humaine. Ceux qui préfèrent éviter son ambiance " zoreille " peuvent aller du côté de l'Ermitage, où les plages sont plus belles et plus familiales.

Qu'on l'aime ou qu'on la déteste, Saint-Gilles reste un passage obligé pour tout touriste fraîchement débarqué. D'abord, c'est ici que se trouvent la plupart des prestataires touristiques (plongée, pêche sportive, organisateurs de randonnées, agences de voyage), l'excellent office de tourisme de Saint-Paul, et beaucoup d'hôtels familiaux. De plus, vous ne trouverez nulle part ailleurs une telle concentration d'activités : port de pêche et de plaisance, aquarium (une superbe réalisation comparable aux aquariums de La Rochelle ou de Monaco), centres de plongée, excursions en mer, plages, restos, boîtes... Et aux alentours : plusieurs jardins botaniques, ou encore le domaine de Villèle, qui méritent largement un détour.

Bref, bien qu'embouteillée et chère, l'incontournable Saint-Gilles est une petite ville plutôt agréable. Mais attention, elle n'est pas représentative de la vie réunionnaise, et il serait vraiment dommage d'y passer tout son séjour.

La ville s'organise autour de l'avenue du Général-de-Gaulle, animée de commerces, restaurants, bars à la mode et quelques discothèques (les autres sont plus loin, à l'Ermitage). A 200 m, la plage en arc des Roches Noires, fréquentée par les familles, bénéficie d'une agréable promenade. Mais depuis 2013, on ne peut plus s'y baigner en raison de l'arrêté préfectoral pris suite aux attaques de requins. Des filets anti-requins ont été posés mais ont été arrachés par la houle, réparés puis détruits de nouveau et sont abandonnés depuis plusieurs mois, rendant impossible toute baignade et pratique des sports de glisse. Un véritable traumatisme pour ce haut lieu du surf qui faisait vivre toute une communauté et rassemblait les écoles de surf autour d'une vague facile et régulière. Tout le reste du littoral de Saint-Gilles est interdit de baignade, mais souvent parce que c'est simplement impossible avec la houle qui se fracasse directement sur le platier corallien. On peut tout de même y faire bronzette, bâtir des châteaux de sable et admirer les couchers de soleil. Pour nager vraiment, il faudra aller dans le lagon de l'Ermitage ou la Saline-les-Bains.

Un peu à l'écart, la place du Marché vous invite à flâner autour des magasins de vêtements et d'artisanat et, après le pont piétonnier, vous arrivez au port de plaisance. On y déambule de brasserie en restaurant, bercé par le ballet incessant des bateaux. Après le port, la grande plage des Brisants accueille les familles avec quelques snacks, tandis que de l'autre côté, en direction de Boucan-Canot, le littoral de Grand-Fond recèle des plages plus étroites, mais aussi plus sauvages et moins fréquentées.

Les lieux incontournables de SAINT-GILLES-LES-BAINS

Préparer son voyage à SAINT-GILLES-LES-BAINS

Photos de SAINT-GILLES-LES-BAINS

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LA RÉUNION

Guide LA RÉUNION

LA RÉUNION 2018

La Réunion est bien plus qu'une île, elle est un continent à elle toute seule ! La Réunion abrite 180 microclimats et possède une telle ...

Extrait gratuit
Acheter le guide
12.95 €
552 pages
À découvrir sur le Petit Futé
Ailleurs sur le web
Avis