Tantôt adulée, tantôt décriée, Tel-Aviv, la ville blanche, n'a que faire du qu'en-dira-t-on. Orientale, cosmopolite, pieuse, laïque, pleine de douceur, insolente et bordélique, elle n'aspire qu'à vivre de tout son soûl, cumulant les paradoxes sans s'encombrer de complexes. Il faut dire que ses atouts son nombreux, à commencer par son soleil quasi permanent, les 14 km de plages qui la bordent et laissent pénétrer un vent méditerranéen apaisant à l'intérieur de la ville. Bien que rattachée à un pays en guerre, la ville cultive une légèreté et un profond sens de la tolérance, une insouciance même, qui pousse ses habitants à la flânerie, à la séduction et à la fête, portés par une bouillonnante énergie créative qui ne dort jamais et qui se retrouve dans l'art, la mode et le cinéma. Le guide touristique de Tel-Aviv emmènera le voyageur de la vieille Jaffa au nouveau port, de la bohème de Neve Tzedek aux frivolités de Sheinkin, des ambitions commerçantes de Dizengoff aux aspirations artistiques de Florentine. Autant d'ambiances que de quartiers. Mais en définitive, Tel-Aviv doit surtout son caractère unique à ses habitants, beaux et d'un naturel désarmant.

Les lieux incontournables de TEL AVIV

Quand partir à TEL AVIV ?

Quand partir à Tel-Aviv ? La meilleure période pour visiter Tel-Aviv dépendra de vos intérêts, selon que vous souhaitiez participer aux fêtes religieuses, que vous vouliez profiter de la plage, que vous vouliez éviter les foules d'estivants... Bref, l'été s'étire entre mars et octobre, idéal pour bronzer et se baigner entre mai et septembre. Attention, juillet et août sont des mois très chargés, les prix augmentent, les touristes (dont beaucoup de Français) sont partout. Mieux vaut éviter les périodes de fêtes juives, pendant lesquelles la plupart des commerces sont fermés, les transports publics plus que limités et les prix des hôtels augmentés. En hiver, le Sud est plus agréable que le Nord, pluvieux, alors qu'il risque de sembler trop chaud en été. Quand partir à Tel-Aviv donc ? Toute l'année.

Comment partir à TEL AVIV ? Nos conseils & astuces

Des tour-opérateurs spécialistes de la région proposent de vous organiser des séjours all inclusive (tout compris), que ce soit pour des vacances en famille, un voyage de noces, un autotour, mais également des voyages à la carte ou des voyages en groupe et pourquoi pas un circuit en Israël. Les packs incluant vol et hôtel sont souvent assez intéressants. Tout dépend de ce que vous recherchez, en définitive.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Le prix d'un vol aller-retour France-Tel-Aviv fluctue selon les saisons et le calendrier des fêtes juives. Avec les compagnies aériennes low cost, vous pouvez trouver un vol direct à partir de 150 €. Mais le prix peut atteindre les 1 000 € durant juillet et août. Évitez donc les séjours de dernière minute ! Le prix dépend de la période, de la compagnie empruntée, mais, surtout, du délai de réservation. Pour un billet d'avion pas cher, il est indispensable de vous y prendre très en avance !

L'aéroport principal d'Israël est l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv. Le moyen le plus simple et le plus rapide pour se rendre au centre de la ville est le train. Attention, en raison du shabbat, il n'y a pas de train entre 16h le vendredi et 22h le samedi.Sur place, les sherut (taxis collectifs) représentent un moyen de transport à ne pas négliger : leurs prix sont quasiment identiques à ceux des bus, ils sont plus confortables. Vous pourrez aussi louer des vélos.

Organiser son voyage à TEL AVIV

Les circuits touristiques à TEL AVIV

De Jérusalem à Tel Aviv, une semaine en Terre sainte

Si vous disposez d'une semaine pour découvrir Israël, consacrez au moins trois jours de visite à Jérusalem, ville éternelle avec ses murailles légendaires et ses lieux historiques, son atmosphère bibl...

Les quatre mers d'Israël

Quatre mers baignent la terre d'Israël : la Méditerranée et la mer Rouge, ainsi que deux mers intérieures, la mer de Galilée ou lac de Tibériade (il s'agit en fait bien d'un lac) et la mer Morte. Voic...

Photos de TEL AVIV

Découvrir TEL AVIV

Les plus de Tel Aviv

La vie, et encore la vie.

Bouillonnante, bordélique, curieuse, tourbillonnante, audacieuse, tolérante et parfois candide... Tel Aviv est un hymne à la vie. C'est véritablement un ovni en terre d'Israël qui, sur de nombreux points, reste délicate. Tel Aviv fait du rentre-dedans à la liberté d'être et de penser, elle se revendique laïque, pour ne pas dire libertaire, et accepte toutes les manières d'être et de vivre.

Sous le soleil, la plage

Une belle urbaine qui compte en prime des kilomètres de plage sous le soleil méditerranéen : que demander de plus ? une glace au loukoum ? Vous l'aurez ! Plage familiale, plage religieuse, plage m'as-tu-vu comme je bronze bien, plage musicale, plage touristique (très française en été), plage gay... ici, à chacun son tapis doré : même les chiens en ont un attitré ! Infrastructures de loisirs, salle de sport en plein air comme à L.A, bars et restaurants les pieds dans l'eau : un cocktail balnéaire qu'on partage avec les habitants qui ont véritablement la plage dans le sang. Cerise sur le touilleur : la promenade qui longe le front de mer fait escale dans d'agréables parcs verdoyants.

Que la fête n’en finisse pas

Une des grandes pratiques culturelles " Made in Tel Aviv " est de ne point se coucher tant que la fête n'est pas terminée... Prévoyez du ginseng ! Bars à ambiance, à vin, à thèmes ; clubs électro, roofs trendy, soirées sur la plage, before, discothèques, after : tout, mais vraiment tout y est pour vivre une fête non-stop entre deux pitas, trois sushis, quelque tapas et antipastis. Mention spéciale pour l'ouverture d'esprit de la ville qui compte autant de lieux gay friendly que de lieux de vie !

La création dans tous ses états

Légère, certes, mais pas superficielle : Tel Aviv est considérée à juste titre comme le centre artistique et culturel du pays. Durant votre séjour, vous pourrez applaudir une pièce dans l'un des théâtres de la ville, voir un ballet de danse contemporaine au centre Suzanne Dellal, visiter moult musées, assister à un festival en plein air au parc Hayarkon, faire le tour de l'art contemporain israélien dans une galerie cotée ou encore ramener bijoux, vêtements et accessoires confectionnés par la jeune génération de créateurs tel aviviens.

Si près, si loin

Israël est un petit pays et Tel Aviv occupe une position centrale côté mer : on peut donc aisément envisager des escapades depuis ses plages. Parmi les immanquables : Jérusalem à moins d'une heure et la Mer morte, mais vous pouvez tout autant vous rendre à Haïfa puis découvrir le Nord ou encore l'historique Acre. Quoi qu'il en soit, voir d'autres aspects du pays est non seulement possible mais nécessaire pour estimer à sa juste valeur le caractère improbable de Tel Aviv.

Ailleurs sur le web
Avis