Située à une trentaine de kilomètres au sud d'Amman, Madaba est une halte idéale sur la route des Rois. Elle est surtout célèbre pour les magnifiques pavements en mosaïque byzantine qui ornaient autrefois les églises chrétiennes ainsi que les édifices publics et privés. C'est une petite ville agréable et animée qui enchante tous ceux qui s'y attardent. Elle est en plus située à un véritable carrefour, entre Amman, la mer Morte, la réserve du Wadi Mujib et les sources d'Hammamat Ma'in. Elle dispose d'une offre hôtelière qui satisfera tous les budgets et est choisie par de plus en plus de visiteurs comme camp de base pour rayonner dans la région. Certains choisissent même de s'y rendre directement depuis l'aéroport plutôt que de passer par Amman, car il faut le dire, l'atmosphère de la ville est bien moins étouffante que celle de la capitale jordanienne. Elle est par ailleurs la ville qui abrite la plus importante communauté chrétienne de toute la Jordanie.

Histoire

Surnommée par les touristes la " cité des mosaïques ", cette petite ville est habitée depuis plus de quatre millénaires. Il s'agit très certainement de l'ancienne ville de Madeba mentionnée dans la Bible, et Madaba est également citée sur la célèbre stèle de Mesha (850 av. J.- C.). Madaba connut à ses débuts la domination moabite puis ammonite. Plus tard, le roi Hyrcan Ier d'Israël, qui s'est emparé de la ville vers 110 av. J.-C., le promet aux Nabatéens en échange de leur aide pour remettre la main sur Jérusalem. A la suite de la conquête du royaume nabatéen par l'empereur romain Trajan en 106 ap. J.-C., Madaba et les régions proches furent intégrées à la province romaine d'Arabie. La cité prospéra et s'enrichit comme bon nombre de villes sous domination romaine. Vers la fin du Ier siècle, le christianisme commença à se répandre en Arabie et les chrétiens furent persécutés par les Romains : on recensa alors de nombreux cas de martyrs, dont certains à Madaba. Au IVe siècle, toutefois, après la conversion de l'empereur Constantin au christianisme, cette religion devint majoritaire dans l'Empire romain. Pendant la période byzantine, à partir du Ve siècle, Madaba possédait son propre évêque et la ville devint le lieu de constructions de belles églises pendant deux siècles. Les célèbres mosaïques furent réalisées à cette période et leur réalisation à Madaba dura jusqu'au VIIIe siècle.

Un important mouvement iconoclaste (interdisant toute représentation vivante dans l'art) sévit alors et certaines mosaïques furent remplacées par des fragments de tesselles (morceaux de roche à quatre côtés) blanches. De nombreuses fresques seront irrémédiablement endommagées à cette époque.

Enfin, le grand tremblement de terre de 749 causa la mort de milliers d'individus et détruisit la plus grande partie de la ville, qui sera abandonnée pendant plus de dix siècles.

Pourtant, bien que la ville fût visitée par de nombreux explorateurs aussi illustres que Ulrich Jasper Seetzen et Johann Ludwig Burckhardt, à qui l'on doit respectivement la découverte de Gerasa (Jérash) et de Pétra, aucune fouille sérieuse ne fut entreprise avant la fin du XIXe siècle. A cette époque, suite à un conflit avec les musulmans, environ 2 000 chrétiens quittèrent Kérak, l'ancienne cité croisée, et se réfugièrent sur le site. En reconstruisant les habitations et les lieux saints, ils découvrirent peu à peu de nouveaux vestiges, dont les mosaïques.

La découverte en 1897 de la carte de la Terre sainte a eu un retentissement international assez important. De nombreux savants affluèrent sur le site pour l'étudier.

Mais cette carte n'est pas la seule mosaïque que les chercheurs ont mise au jour. Plusieurs centaines d'oeuvres sont conservées et recensées à Madaba, disséminées sur l'ensemble du site, que ce soit dans les églises ou les maisons.

À voir / À faire à MADABA

Adresses Futées de MADABA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à MADABA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de MADABA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-10-23
312 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .