Après les invasions barbares au IXe siècle, les habitants de Durinum (Saint-Georges de Montaigu) se sont réfugiés sur un site plus facilement défendable, un mons acutus, c'est-à-dire un mont acéré. Au cours du Moyen Age, les fortifications défensives du château de Montaigu sont passées du bois à la pierre. Parallèlement, la ville s'est étendue à proximité immédiate des défenses du château. L'urbanisme concentré de la vieille ville avec ses rues étroites et ses ruelles irrégulières s'est formé progressivement au cours du Moyen Age. A la fin du XVe siècle, le roi Louis XI craignant les forces bretonnes incita son cousin et seigneur de Montaigu, Louis de Belleville, à fortifier la ville. Devant la situation géographique stratégique, à la frontière de la Bretagne et sur la route royale nord-sud de Saint-Malo à Saintes, le roi Louis XI rachète en 1473 le château et la ville de Montaigu, qui devient ville royale. Sur ordre du roi, de massifs travaux de défense furent déployés : nettoyage du fossé du château, refortification des remparts du château, creusement des douves de la ville, construction de la monumentale (et fameuse) digue en pierre... Pendant la Révolution, la ville fut un des foyers des idées révolutionnaires dans une région fortement royaliste et catholique. Plusieurs Montacutains se sont distingués à cette époque. Le XIXe siècle fut une période charnière de développement industriel de la ville qui est aujourd'hui un pôle économique majeur de Vendée.

À voir / À faire à Montaigu

Comment partir à Montaigu ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Montaigu

Photos de Montaigu

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-06-06
432 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis