Une route défile entre les roches creusées par la Pîque, qui court se jeter dans la Garonne sous le regard hautain des Pyrénées... Et là-bas, à cent-quarante kilomètres de Toulouse, Luchon, la Reine des Pyrénées ! Louis-Napoléon, Lamartine, Flaubert, Dumas et Rostand se pressaient pour y prendre les eaux. Luchon demeure aujourd'hui la première station thermale d'Europe pour les affections ORL et la rhumatologie. Il faut suivre l'allée d'Etigny bordée de tilleuls et d'hôtels du XIXe siècle, gagner le parc des Quinconces, voir le bel édifice des thermes Chambert et le Vaporarium (cet extraordinaire hammam naturel unique en Europe), flâner dans les parcs ou dans les ruelles escarpées des vieux quartiers. Parmi les monuments de la ville, le château Lassus Nestier qui abrite l'office de tourisme et le musée du Pays de Luchon, construit en 1772 par le baron Marc de Lassus. Le casino, aujourd'hui fermé, a été dessiné en 1880 par l'architecte Castex, puis transformé dans les années 1930 par l'architecte Martin. Son théâtre d'inspiration Napoléon III a vu se succéder les artistes les plus en vue du siècle : Sydney Bechet, Sacha Guitry, Dario Moreno, Charles Trenet, Charles Dumont, Stéphane Grapelli... Les romantiques n'oublieront pas de pousser la balade jusqu'à la villa Julia, dans laquelle Edmond Rostand passa les vingt-deux premiers étés de sa vie. Il y écrivit les poèmes Les Musardises et le balcon, dit-on, lui inspira la fameuse scène de Cyrano. Les amateurs de randonnées, retiendront que les environs de Luchon ne possèdent pas moins de deux-cent cinquante kilomètres de sentiers balisés. L'hiver, des télécabines mènent directement à la petite station de ski familiale de Superbagnères.

À voir / À faire à Bagnères-de-Luchon

Organiser son voyage à Bagnères-de-Luchon

Photos de Bagnères-de-Luchon

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

5.95 €
2019-05-28
256 pages
Avis