À l'époque où Rebecca Horn contracte une maladie pulmonaire, elle décide de faire du corps son terrain artistique. L'oeuvre de cette grande figure arbore des thèmes issus de la mythologie et des contes. Elle mélange ainsi le corps à la machine, l'humain à l'animal ou bien encore le désir à la violence. Il en résulte des oeuvres étonnantes qui constituent un voyage au coeur d'associations paradoxales. On sent aussi au cours de cette exposition l'influence certaine qu'ont eu certains grands noms de l'art moderne sur son oeuvre. On pense à marcel Duchamp, à Max Ernst et à Man Ray. On devine aussi que sa pratique cinématographique n'est pas étrangère à ses créations. Une exposition très singulière à découvrir à Metz. Plus d'informations sur le site internet du Centre Pompidou-Metz.