Le village est niché au coeur de la vallée verdoyante du Chapeauroux. Ses maisons accrochées à la colline s'appuient sur d'énormes blocs de granit. La place du village a gardé sa halle, avec ses énormes piliers de granit, sa fontaine de granit également porte la statue de Notre Dame de Garonne et sa petite chapelle des Pénitents, qui rappelle que la localité abritait autrefois une confrérie. Un impressionnant cérémonial marquait la procession du jeudi saint. Les pénitents avançaient au rythme lancinant d'un chant funèbre, coiffés d'une cagoule pointue, percée à l'emplacement des yeux. L'un d'eux, vêtu d'une robe rouge et les pieds nus, portait une croix de quatre mètres de haut. L'église du XIe siècle, détruite en 1830, fut reconstruite en 1870. Bien plus récemment, Auroux fut l'un des premiers villages électrifiés de France, ce qu'il doit à l'un de ses habitants frappé par la modernité, Casimir Coze. Cet apiculteur reputé, qui obtint même le premier prix du miel à la foire-exposition de Paris de 1900, découvrit l'électricité au cours d'une des foires auxquelles il participa. il en rapporta le principe dans sa maison. En 1904, il installa une turbine sur le Chapeauroux pour éclairer son rucher et sa scierie et, en 1906, il étendit l'installation à tout le bourg. Les savants Pierre et Marie Curie et leur fille Irène, louaient à Auroux une maison de vacances et vantaient son bel air. Sa situation abritée, la proximité du Chapeauroux attire estivants et pêcheurs.

À voir / À faire à Auroux

Organiser son voyage à Auroux

Photos d'Auroux

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-06-20
240 pages
Avis