Dans un paysage montagnard qui est déjà celui du Massif Central, La Salvetat-sur-Agoût campe sur un promontoire cerné par une rivière. Son nom résume à lui seul la double origine du village. La Salvetat, c'est la sauveté médiévale. Un espace protégé par l'église qui y attire des paysans défricheurs autour d'une abbaye ou d'un monastère en garantissant une sécurité et une liberté que n'assure plus le monde violent de la féodalité. L'Agoût, c'est en langue d'oc l'eau indispensable à la vie. Foi et eau ont marqué le destin du village. La foi est celle des moines défrichant la montagne ou celle des pèlerins interrompant leur marche vers Compostelle pour adorer une Vierge noire. L'eau est celle des rus et des moulins avant de devenir celle des lacs ou celle qui, mise désormais en bouteilles, est l'avenir de La Salvetat. Son passé s'offre au visiteur avec l'église paroissiale de 1868, le Christ en bois polychrome, l'église Saint-Etienne-de-Cavall ou d'Entraygues (XIIe et XVIe siècles). Pour le farniente, le lac de la Raviège offre ses eaux poissonneuses aux pêcheurs, aux amateurs de sports nautiques et de balade.

À voir / À faire à La Salvetat-sur-Agout

Organiser son voyage à La Salvetat-sur-Agout

Photos de La Salvetat-sur-Agout

9.95 €
2018-11-14
360 pages
Avis