La vie après l'architecture est la première grande monographie en France consacrée à l'oeuvre de Superstudio. L'exposition présente les projets les plus significatifs de ce groupe italien dans l'ensemble des espaces du Frac Centre-Val de Loire, à Orléans. Fondé en 1966 à Florence, Superstudio fut un des groupes architecturaux les plus influents de la scène radicale mondiale (1966-1978). Les chapitres de l'exposition empruntent les chemins conceptuels du groupe afin de donner à voir autant la chronologie de l'oeuvre qu'une transversalité intellectuelle pour comprendre l'impact de cette pensée sur les fondements de l'architecture. L'exposition présente de manière exhaustive, les formes fictionnelles d'écriture de l'architecture. De salle en salle, l'oeuvre de Superstudio invite à vivre une poésie de l'errance. Il est aussi question de découvrir les tentatives répétées d'agir directement sur le métier d'architecte et sur les typologies du bâti avec la présentation, pour la première fois, des catalogues de villas et la production de nouvelles maquettes avec la collaboration des membres du groupe. Pour mettre au jour l'importance conceptuelle de Superstudio, un étage entier est consacré à un paysage européen de l'architecture radicale à partir de la collection du Frac Centre-Val de Loire. Ce dialogue est d'une part, une mise en contextualisation historique, d'autre part, une mise en question révélatrice de l'oeuvre de Superstudio dans la scène architecturale contemporaine.

Plus d'informations