Guide de Macédoine : Les personnalités célèbres : Macédoine

Mère Teresa

Canonisée en 2016, la catholique albanaise sainte Teresa de Calcutta est la personnalité du pays la plus connue dans le monde. Et, pourtant, Anjezë Gonxhe Bojaxhiu, dite mère Teresa (1910-1997), ne fait pas l'unanimité auprès des habitants de République de Macédoine. Si elle est bien née et a bien passé toute son enfance à Skopje, elle-même se disait de nationalité albanaise. Fille de commerçants du Kosovo appartenant à la toute petite minorité albanaise catholique, elle envisage dès l'âge de 12 ans de s'engager dans les ordres. En 1927, lors d'une retraite à l'église de la Mère-de-Dieu-de-Letnica, au Kosovo, elle décide d'entrer dans les ordres. L'année suivante, alors qu'elle vient d'avoir 18 ans, elle part pour l'Irlande rejoindre la congrégation des soeurs de Lorette. À partir de 1929, elle est envoyée en mission en Inde. Enseignante, elle consacre son temps libre à aider les nécessiteux des bidonvilles. En 1937, elle prononce ses voeux définitifs à Calcutta et se choisit le nouveau nom de Teresa en l'honneur de la sainte française Thérèse de Lisieux (1873-1897). En 1950, elle fonde son propre ordre, les Missionnaires de la charité, qui intervient en Inde, puis à travers le monde entier. Teresa reviendra quatre fois dans son pays natal, notamment en 1963, après le tremblement de terre qui a détruit sa ville. Dans les dernières années de sa vie, la religieuse est vivement critiquée aussi bien pour ses positions fondamentalistes que pour l'état sanitaire des mouroirs indiens qui lui ont valu sa célébrité. Elle est pourtant béatifiée dès 2003, seulement six ans après sa mort. En Albanie, un jour férié lui est consacré (le 19 octobre, jour de sa béatification) et plusieurs bâtiments, dont l'aéroport de Tirana, portent son nom. L'aéroport et la nouvelle cathédrale catholique de Pristina, au Kosovo, ont aussi été nommés en son honneur. Et, à Skopje, à l'occasion du centenaire de sa naissance, un mémorial a été inauguré à l'endroit même où elle avait été baptisée.

Venko Andonovski

Né le 30 mai 1964 à Kumanovo, cet écrivain slavo-macédonien est docteur en sciences philologiques, dramaturge, poète, critique littéraire, professeur et théoricien de la littérature. Un seul de ses romans a été traduit en français : Sorcière ? (2006), édité en Belgique en 2014 par la maison d'édition Kantoken. C'est l'un des écrivains les plus aimés du public local, où son roman Le Nombril du monde (2000) a inspiré le scénario du film Prevrteno (2007).

Petre M. Andreevski

Poète, romancier, auteur de nouvelles et dramaturge de langue slavo-macédonienne, Petre Mito Andreevski (1934-2006) a été traduit dans plusieurs langues et plusieurs fois récompensé par des prix littéraires. En 1992, l'éditeur français Maison de la Poésie a publié Maison éternelle en version bilingue.

Kiro Gligorov

Né à Štip, Kiro Gligorov (1917-2012) a été le premier président de la République de Macédoine indépendante, en 1991. Membre de la communauté slavo-macédonienne, cet ancien apparatchik socialiste est surnommé le " renard des Balkans " pour avoir su imposer l'indépendance de son pays sans trop de heurts dans une Yougoslavie alors en guerre.

Svetozar Janevski

Né en 1947, cet hommes d'affaires slavo-macédonien dirige les deux fleurons du pays : la brasserie Pivara Skopje et la cave à vin Tikveš. C'est également lui qui gère les licences locales de Coca-Cola et de Heineken.

Trifun Kostovski

Né à Skopje en 1946, ce politicien et homme d'affaires slavo-macédonien a été maire de la capitale (2005-2009), mais aussi fondateur du groupe métallurgique autrichien Kometal Trade en 1991 (aujourd'hui coréen), député indépendant (2002-2005), philantrope, propriétaire du plus grand club de football du pays, le FK Vardar, et brièvement chanteur romantique.

Milco Mančevski

Né à Skopje en 1969, ce réalisateur slavo-macédonien est connu internationalement pour son film Before the Rain (1994), tourné dans le pays avec l'acteur français Grégoire Colin, et traitant des conflits entre chrétiens et musulmans dans les Balkans. Il poursuit sa carrière entre la République de Macédoine et les États-Unis. Sorti en 2017, Bikini Moon est son cinquième long-métrage.

Kole Manev

Né en 1941 à Bapčor (aujourd'hui Pimeniko, près de Kastoria, en Grèce), cet artiste fait partie de la minorité slavo-macédonienne/bulgare de Grèce qui fut expulsée lors de la guerre civile grecque (1946-1949). Autrefois réalisateur pour le cinéma et la télévision yougoslave, ce francophone et francophile se consacre à la peinture depuis 1984, avec une prédilection pour le nu.

Jordan Plevneš

Né en 1953 à Sloještica, près de Demir Hisar, ce romancier et dramaturge de langue slavo-macédonienne vit à Paris où il est diplomate auprès de l'Unesco. Ancien ambassadeur de la République de Macédoine en France (2001-2005), il a été traducteur de Camus, Sartre, Artaud et Genet. Fondateur à Paris et à Berlin du South East European Film Festival en 2006, il a été fait officier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2008. Plusieurs de ses ouvrages sont parus en français, notamment La Huitième Merveille du monde (2005, Gallimard), Le Roman du livre secret (2011, Le Temps des Cerises) et Théâtre choisi (préface de Jacques Lacarrière, 2017, Le Temps des Cerises).

Toše Proeski

Mort à 26 ans dans un accident de voiture lors d'une tournée en Croatie, le chanteur pop Todor " Toše " Proeski (1981-2007) fait l'objet d'une étrange vénération dans le pays, au point d'être surnommé " l'ange venu du ciel ". Originaire de Kruševo et membre de la minorité aroumaine, il avait acquis une petite notoriété au sein des anciennes républiques yougoslaves grâce à sa participation à l'Eurovision 2004 et à son répertoire en langues slavo-macédonienne et serbo-croate. Réputé gentil garçon, patriote, fervent orthodoxe et philanthrope, il est également admiré pour avoir évité les récupérations politiques. Un musée lui est dédié à Kruševo et de nombreuses rues et places du pays ont été renommées en son honneur.

Esma Redžepova

Réputée pour son vibrato incomparable et qualifiée de " reine de la musique gitane ", Esma Redžepova-Teodosievska (1943-2016) est l'autre célébrité internationale du pays avec mère Teresa. Née et morte à Skopje, cette chanteuse de la minorité rom fut la première femme à chanter en langue romani à la radio et à la télévision yougoslaves. Repérée à l'âge de 13 ans par l'accordéoniste et compositeur slavo-macédonien Stevo Teodosievski (1924-1997), elle épousera celui-ci en 1968. Ensemble, ils ont adopté 47 enfants et porté la musique rom aux quatre coins du monde. Elle-même a donné 22 000 concerts durant sa carrière et fut une grande militante des droits de la minorité rom. En 2008, elle a fait l'objet du documentaire Le Chant des Rroms par le réalisateur suisse Louis Mouchet. Celui-ci avait suivi la diva de Šuto Orizari, quartier de Skopje passant pour la plus grande ville rom d'Europe, à Kannauj, dans l'Uttar Pradesh, berceau de la langue rom, en Inde.

Luan Starova

Né en 1941, à Podgradec (Albanie), au sud du lac d'Ohrid, cet écrivain albanophone est professeur de littérature française à l'université de Skopje et traducteur de plusieurs auteurs français. Il a été le premier ambassadeur de la République de Macédoine en France. Maîtrisant l'albanais comme le slavo-macédonien, il s'exprime dans ces deux langues dans ses poésies, romans ou essais. Il est aussi le premier écrivain albanais à être entré à l'Académie de la République de Macédoine. Cinq de ses ouvrages sont traduits en français : Les Livres de mon père (1998), Le Temps des chèvres (1997) et Le Musée de l'Athéisme (1999) sont disponibles chez Fayard. Les éditions de l'Aube ont également publié Rivage de l'exil (2003). Et en 2009, les éditions des Syrtes ont traduit Le Chemin des anguilles. En 1945, les parents de Luan Starova et lui-même ont franchi la frontière pour s'installer à Ohrid. Luan Starova n'avait alors que 4 ans. Une histoire familiale qui alimente son oeuvre puisque, dans tous ses écrits, il tente de mieux faire comprendre les Balkans et la question épineuse des frontières. L'écriture étant à ses yeux un moyen de nier ces barrières, ou du moins de les réconcilier par les mots. Ainsi, il n'hésite pas à dire : " Les Balkans demeureront maudits tant que les frontières ne seront pas oubliées. "

Vlatko Stefanovski

Né à Prilep en 1957, ce guitariste slavo-macédonien de jazz fusion est considéré comme l'inventeur de " l'ethno-rock ", un style où se mêlent rock et musiques traditionnelles. Utilisant des gammes et des mesures inhabituelles, il a appartenu à Leb i Sol (" pain et sel "), l'un des plus importants groupes rock du pays, avec lequel il a sorti 13 albums entre 1978 et 1991. Désormais compositeur pour le cinéma et le théâtre, il collabore régulièrement avec de grands artistes internationaux comme Goran Bregović et Manu Katché ou avec des guitaristes virtuoses comme le Serbe Miroslav Tadić ou l'Australien Tommy Emmanuel. Vlatko Stefanovski est le frère de Goran Stefanovski (lire ci-après).

Goran Stefanovski

Né en 1952 à Bitola, Goran Stefanovski est un dramaturge et scénariste slavo-macédonien vivant au Royaume-Uni. Frère du guitariste Vlatko Stefanovski (lire-ci-avant), il est une des grandes figures du théâtre contemporain international. Sa pièce Le Démon de Debarmaalo, qui se déroule dans le quartier de Debar Maalo, à Skopje, a été adaptée en France par Dominique Dolmieu en 2012.

Boris Trajanov

Né en 1959 à Ljubljana (Slovénie), ce chanteur baryton slavo-macédonien est le plus célèbre artiste d'opéra du pays. Formé à Skopje, Belgrade et Milan, Boris Trajanov a entamé une carrière internationale en 1991. Il est considéré comme le meilleur interprète du rôle du baron Scarpia dans Tosca de Puccini. En République de Macédoine, il est à l'origine de la journée de l'Arbre (12 mars) qui vise à la reforestation du pays.

Simon Trpčevski

Né à Skopje en 1979, ce pianiste classique slavo-macédonien a entamé une carrière internationale dès l'âge de 16 ans. Simon Trpčevski collabore avec de prestigieuses formations comme l'Orchestre symphonique de Londres ou l'Orchestre symphonique de Singapour. En tant que soliste, il interprète les plus grands classiques, de Bach à Beethoven, de Liszt à Ravel. Ses interprétations de Camille Saint-Saëns sont particulièrement remarquées.

Adresses Futées de Macédoine

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche