Melting-pot de cultures, Maurice est une destination prisée des vacanciers. Et pour cause, une fois la douane passée, un dodo tamponné sur le passeport, la joie de vivre mauricienne a tôt fait de gagner le visiteur. D'une gentillesse parfois déroutante, les Mauriciens ont le sourire et la parole facile. Ici on prend le temps d'apprécier les rencontres, de se délecter de la chaleur qui défie les saisons et de partager les traditionnels pique-niques du dimanche sur le bord de la plage, toujours accompagnés d'une guitare et de danseurs endiablés. Nul ne peut rester impassible devant l'odeur enivrante des marmites créoles ou indiennes. Le coeur comblé et l'estomac repu, ce guide touristique deviendra votre allié pour partir à la recherche des trésors naturels et culturels de Maurice : marchés, musées, demeures anciennes, forêts tropicales, plantations de thé, réserves naturelles etc. A l'ouest, la mode est au Kitesurf, à la nage avec les dauphins et à l'ascension du Morne Brabant depuis lequel on pourra apprécier une vue à 360° sur l'île et l'océan. Au nord de Port-Louis, capitale historique et trépidante, les plages de Trou-aux-Biches et Mont-Choisy comptent parmi les plus belles du pays. A l'intérieur des terres, les immenses champs de canne à sucre sont parsemés de temples indiens colorés. Ne manquez pas les cérémonies annuelles qui s'y déroulent et une visite du village de Chamarel, connu pour ses terres de couleurs, et riche de sanctuaires écologiques et autres curiosités. La côte est, plus sauvage est réputée pour ses îlots paradisiaques telle l'île aux Cerfs, accessible en quelques minutes de bateau sur une mer aux infinis dégradés de bleu. N'attendez plus, faites vos valises.

Les lieux incontournables de Maurice

Quand partir à Maurice ?

Comme beaucoup de destinations dans le monde, Maurice connait plusieurs saisons touristiques annuelles, déterminantes en matière de prix.

La très haute saison court de mi-décembre (autour du 20) à mi-janvier.

La haute saison s'étend d'octobre à début décembre et de mi-janvier à fin avril.

La moyenne saison va de début août à fin septembre, et la basse saison de début mai à fin juillet. C'est durant ces derniers mois que l'on peut bénéficier des meilleures offres (rabais pour les familles, les jeunes mariés, seconde semaine offerte, packages intéressants...). Quoi qu'il en soit, garder à l'esprit que les vols sont souvent complets une bonne partie de l'année et que, à moins de partir seul sans contrainte temporelle impérative, il est préférable de réserver son séjour plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l'avance.

Comment partir à Maurice ? Nos conseils & astuces

De nombreux voyagistes proposent des séjours à Maurice de type all inclusive avec des activités et excursions organisées à partir de l'hôtel. D'autres séjours, plus thématiques, comprendront un séjour à Rodrigues ou à La Réunion. Enfin, l'île Maurice est une destination recherchée pour les lunes de miel, des offres spéciales sont prévues pour les jeunes mariés.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Il est très aisé de partir seul à Maurice et de s'y déplacer, les Mauriciens étant nombreux à parler français. L'offre de logements, d'activités et de restaurants est très variée. Les baroudeurs pourront programmer au jour le jour, en se rappelant toutefois qu'une adresse est à fournir à l'arrivée. 

Il est très facile de se déplacer à Maurice, l'île étant peu étendue les distances sont courtes.

En taxi. Ils sont partout sur l'île et leur prix se marchande. Ils n'hésitent pas à faire le tour de l'île.

En bus. C'est de très loin le moyen le plus économique de se déplacer et ils couvrent tout le pays.

En voiture. Le réseau routier est bien développé et dessert toutes les agglomérations et points stratégiques de l'île. Attention on roule à gauche.

Les circuits touristiques à Maurice

Le tour de l'île Maurice en 9 jours

Ce circuit s'adresse à ceux qui ne viennent pas exclusivement pour la plage, mais s'intéressent aux patrimoines culturel et naturel de Maurice. Il conviendra aux personnes aimant bouger, visiter et vo...

L'île Maurice en 15 jours

Un circuit actif mais classique, alternant loisirs balnéaires et découverte des terres intérieures, pour un tour complet de l'île et de ses principales curiosités. Nécessité de changer d'hôtel, de bun...

Photos de Maurice

Découvrir la Maurice

Les plus de Maurice

Marché central de Port Louis.
Marché central de Port Louis.
Une population accueillante

C'est la magie des quatre S : on vient pour le Sable, le Soleil et le Service... et l'on reçoit le Sourire en prime ! Naturellement doux et hospitaliers, les Mauriciens sont la première richesse de l'île Maurice. A la fois discrets et ouverts, ils accueillent le voyageur avec respect et sympathie et font tout pour optimiser son séjour. Si l'industrie touristique est l'un des piliers de l'économie, ce comportement n'en est pas une conséquence directe. Car les Mauriciens, en raison sans doute de leurs origines africaines et indiennes, sont naturellement zen, fatalistes et avenants - attachants même, par cette spontanéité simple et sincère qui les caractérise. En découlent l'un des meilleurs services hôteliers et touristiques du monde et une atmosphère de nonchalance littéralement contagieuse !

Le brassage culturel

Une nation plurielle, telle est Maurice. Successivement occupée par les Hollandais, les Français puis les Anglais, l'île, au temps de ses colonisations, s'est peuplée d'Africains et d'Indiens. Plus tard, à la fin de l'esclavage, des Chinois sont arrivés pour ouvrir de petits commerces...

Maurice conserve ces empreintes et exhale ce melting-pot dans chacune de ses artères. Dans la moiteur éclectique des marchés, les jeans se frottent aux saris, des mèches blondes croisent des chevelures de jais, les couleurs de peaux se métissent... Si les mariages interethniques demeurent assez peu répandus, il n'empêche que l'on se côtoie avec tolérance et que l'on brandit son " mauricianisme " comme le meilleur des antidotes au racisme et à l'instabilité civile. Terre sage et pacifique.

La douceur de vivre

Douceur du climat d'abord : jamais trop chaud (alizés sur le littoral) ni trop froid (température " hivernale " de 20°C en moyenne) et rarement violent, même en période cyclonique - en général, les tempêtes passent au large !

Douceur des paysages ensuite, où la beauté légendaire des plages le dispute au charme plus discret des terres intérieures. A Maurice, pas de hauts sommets ni de pics vertigineux : l'île s'arrondit en collines verdoyantes, creusées de vallées polychromes et arrosées de cascades... Du haut des mornes, le regard plonge sur des langues de sable blanc bordées de fonds turquoise. Et, du bas des plages, les yeux se perdent dans de petites chaînes montagneuses dessinant des dentelles de roche et de verdure sur le bleu du ciel...

Pas de panoramas époustouflants ni grandioses, mais un patrimoine naturel qui exalte les sens et suscite souvent l'émotion.

Une destination facile à appréhender

Depuis la France, c'est l'une des grandes destinations idéales et faciles ! Pas de gros décalage horaire (3 heures en hiver et 2 heures en été), une météo idéale, des infrastructures de qualité, un accueil 5-étoiles, un contexte politique stable, une faune inoffensive et des normes d'hygiène globalement satisfaisantes... Les moustiques, insectes les plus gênants (rien à voir avec bien d'autres destinations où ils prolifèrent, ce qui n'est pas le cas à Maurice) ne sont guère porteurs de paludisme... Côté conditions sanitaires, rien à redire : l'île est assez propre dans son ensemble et, à part dans quelques bouis-bouis, on ne risque rien à découvrir la cuisine locale. Maurice est également pourvue de bonnes cliniques privées à même de dispenser des soins de première urgence ou de panser de vilains bobos. On peut y partir en famille sans appréhension aucune : les pharmacies sont bien approvisionnées, les nounous exemplaires et la majorité des hôtels dotés de très bons clubs. En outre, la délinquance reste limitée et l'atmosphère générale respire les vacances ! Comble du bonheur : on y parle un français des plus classiques pimenté de savoureuses formules anciennes (" pamphlets " pour brochures, " littérature " pour magazines, " plume " pour stylo...). L'anglais a beau s'imposer dans les administrations, les écoles et les tribunaux, c'est la langue de Molière qui prévaut dans les cours de récréation et la presse. Le créole, dialecte commun à tous les habitants de l'île, est d'ailleurs un dérivé direct de notre langue à laquelle il emprunte la majorité de ses vocables.

La mer, la plage... mais aussi la nature et la culture

Une température agréable toute l'année, un lagon immense protégé par une barrière de corail, du sable blanc et chaud bordé de cocotiers... Maurice possède de solides arguments pour les amateurs de loisirs balnéaires ! En 30 ans, c'est d'ailleurs la beauté réelle de ses plages qui a contribué à séduire des millions de touristes et à rendre la destination séduisante et compétitive. Ce patrimoine maritime naturel, qui s'est suffi à lui-même pendant des années, s'est enrichi récemment d'un développement prometteur et justifié des tourismes vert et culturel : découverte de la forêt primaire à pied, à cheval ou à VTT, randonnées guidées jusqu'aux sommets des mornes, " survol " de ravins et cascades en tyrolienne, flânerie culturelle dans les maisons de planteurs transformées en musées... En découle une offre touristique différente et de plus en plus variée, via une découverte de l'île par l'intérieur et non plus seulement par ses côtes. D'antiques bâtisses se transforment en chambres d'hôtes, d'adorables maisonnettes rustiques surgissent de la végétation luxuriante, des " cabanes " de luxe viennent se planter face à des chutes d'eau... comme autant de promesses de moments exclusifs " loin " des plages, et d'expériences complémentaires à un séjour uniquement balnéaire...

Une hôtellerie hors pair

De réputation et de sources incontestables, l'une des meilleures du monde ! Outre un excellent service dispensé par une armée d'employés formés à bonne école, l'île possède des fleurons de l'hôtellerie internationale. Beaucoup plus jet-set que les Seychelles qui pourtant recèlent un patrimoine naturel plus édénique et plus riche, Maurice dispose d'infrastructures de très haut standing, où la discrétion des majordomes n'a d'égal que le raffinement des Spas. Prince Maurice, Touessrok, Royal Palm, Saint Géran, Oberoï, Four Seasons... ces établissements à l'architecture exceptionnelle accueillent stars et hommes d'affaires célèbres, auxquels sont prodiguées une avalanche d'attentions.

Dans les établissements un peu moins étoilés et même dans les pensions et petites structures, on bénéficie tout autant d'un service de qualité et de bien meilleures prestations globales que dans les autres îles de l'océan Indien.

Une délicieuse cuisine métissée

C'est l'un des atouts de l'île, et non des moindres ! Puisant son inspiration dans les traditions culinaires indienne, française et chinoise, la gastronomie mauricienne est une cuisine fusion qui sait mettre en valeur les produits du terroir. Riche en poissons et fruits de mer, Maurice possède aussi de bonnes terres maraîchères qui l'approvisionnent en fruits et légumes frais. A vos fourchettes !

Reportages & actualités de Maurice

Ailleurs sur le web
Avis