Climat en Côte d'Ivoire

Des enfants jouent sur la plage et l’orage approche, Grand-Bassam. shutterstock - Roman Yanushevsky.jpg
Plage ensoleillée en Côte d’Ivoire. iStockPhoto.com - dareknie.jpg
La Côte d’Ivoire compte une saison sèche propice à visiter le pays, lorsque les chaleurs ne sont pas trop brûlantes et sèches au nord, et humides et étouffantes au sud. La fenêtre de tir idéale est donc de décembre à février. Mais il est vraiment difficile de donner une saison idéale, car le climat est très contrasté du nord au sud, en passant par le centre et l’est. Ainsi, la côte ouest, vers San Pedro, est plus arrosée en décembre que sur la côte est vers Abidjan et Assinie, mais la période idéale reste tout de même de décembre à février pour la côte et au centre, puis d’août à septembre, car le sud bénéficie d'une courte saison sèche à cette époque. Idem pour le centre autour de Bouaké et Yamoussoukro. Au nord en revanche, les pluies s’intensifient en août-septembre. En fonction de ses envies de voyage, il faudra donc vérifier la saisonnalité de la région visée.

Saison sèche et saison des pluies

Le climat global est marqué par la transition entre un climat équatorial humide et un climat tropical sec. Le rythme des précipitations y est réglé par la lutte entre deux masses d’air.

La mousson africaine. Une masse d'air humide d'origine maritime, qui est un alizé frais et humide de l'hémisphère austral, soufflant du sud-ouest, amenant les pluies d'avril à octobre. Sur la partie côtière, les pluies sont aussi abondantes également en mars et en novembre, et même en décembre à l‘ouest, dans la région de San Pedro.

L’harmattan. Une masse d'air continental sec, qui est un alizé chaud et sec de l'hémisphère boréal, soufflant du nord-est, garantissant la saison sèche.

Trois zones climatiques bien distinctes

Le climat varie considérablement entre la côte au sud autour d’Abidjan et San Pedro, le centre du pays autour de Yamoussoukro, Bouaké et Man, et le nord du pays autour de Korhogo.

La zone subéquatoriale, le long de la région côtière, est caractérisée par des températures d'amplitudes faibles (de 25 à 30 °C), un fort taux d'humidité (de 80 à 90 %), et des précipitations abondantes atteignant en moyenne 1 766 mm/an à Abidjan, et 2 129 mm/an à San Pedro. Cette zone connaît deux saisons sèches : une grande, chaude, entrecoupée de quelques pluies de décembre à avril, et une petite en août et septembre, moins marquée à l'Ouest. Deux saisons des pluies s'y intercalent : de mai à juillet pour la grande, et d'octobre à novembre pour la petite.

La zone tropicale humide couvre la zone forestière, ainsi que le sud de la région des Savanes. On y relève des températures à l'amplitude plus importante que sur la zone côtière, variant de 14 à 33 °C, avec une hygrométrie de 60 à 70 % et des précipitations annuelles allant de 905 mm à Bouaké ou Yamoussoukro, à 1 897 mm à Man. Une grande saison des pluies, de juin à octobre, et une petite de mars à mai alternent avec une grande et une petite saison sèche, respectivement de novembre à mars et de juillet à août.

La zone dite soudanaise, qui s'étend sur la partie sud de la région des Savanes autour de Korhogo, présente des amplitudes thermiques quotidiennes et annuelles relativement importantes (de l'ordre de 20 °C), une humidité nettement inférieure à celle du sud du pays (de 40 à 50 %), et se caractérise par la présence intermittente d'un vent frais et sec, l'harmattan, entre décembre et février. Cette zone de climat ne connaît que deux saisons : une saison sèche, de novembre à juin, avec quelques pluies en avril, et une saison des pluies de juillet à octobre. Les précipitations annuelles sont en moyenne de 1 203 mm à Korhogo et 1 491 mm à Odienné.

Le calendrier saisonnier

Décembre - janvier. Il fait doux toute l’année en Côte d’Ivoire, l’hiver les températures ne descendent pas. À cette époque, il fait entre 30 °C sur la côte et 34 °C à l’intérieur du pays au nord. L’humidité est très élevée sur la côte en raison des averses d’Assainie à Tabou, (surtout à l’Ouest). La mer est alors très chaude. Au contraire, l'humidité est très faible à l’intérieur du pays (centre et nord), il ne pleut pas, mais il peut faire un peu frais quand souffle l’harmattan, le vent venu du désert chargé de sable et de poussière au point de voiler le ciel et créer une brume caractéristique dans la région. Toujours à l’intérieur, il peut faire froid la nuit, les écarts de températures diurnes et nocturnes peuvent être très grands, entre 10 °C la nuit et 38 °C le jour !

Février - mars. Il fait 35 °C en moyenne au nord et au centre du pays, et le thermomètre peut s'affoler jusqu'à 45 °C dans les régions de savane soudanaises les plus septentrionales ! L’air est très sec au nord et au centre, pas de pluie. Sur la côte, il fait plus frais et les températures sont plus stables (dans les 31 °C en moyenne à Abidjan et San Pedro). Mais elles sont ressenties plus durement dans le sud en raison du taux d’humidité de l’air totalement saturé, créant une chaleur étouffante. Mars connaît quelques pluies sur la côte vers Abidjan et Assinie, mais reste assez sec côté San Pedro.

Avril - mai. Les pluies arrivent sur la côte, sous forme d’averses puissantes. C'est la fameuse mousson africaine. Les températures sont assez stables, autour de 32 °C, et les averses alternent avec des temps très ensoleillés. Vers San Pedro, avril connaît des pluies raisonnables (140 mm en moyenne), mais en mai elles s’envolent (400 mm), tandis qu'Abidjan est moins arrosé en mai (235 mm). Au centre et dans le nord, les pluies viennent rafraîchir l’air (140 mm en moyenne), qui commence à être plus respirable, surtout en mai dans le nord.

Juin - juillet. Sur la côte, les pluies atteignent leur paroxysme en juin, spécialement dans l’Ouest (près de 500 mm en moyenne), où elles sont plus marquées qu’à Abidjan (400 mm). Juillet, elles ralentissent nettement (respectivement à 200 mm et 150 mm). Le ciel est alors très nuageux et peu ensoleillé. Idem dans le centre, juin est le plus arrosé (165 mm) par rapport à juillet (100 mm). En revanche, dans le nord c'est l'inverse, les averses alternent avec des moments de franc soleil, en juin, pour forcer en juillet. Il pleut donc plus en juillet (250 mm) par rapport à juin (200 mm).

Août - septembre. La côte et le centre connaissent une intéressante petite saison sèche qui constitue un interlude parfait pour un séjour ensoleillé pas trop mouillé pas trop chaud. En effet, en août, à peine 50 mm de pluie à Abidjan, contre 100 mm à Yamoussoukro et 150 mm à San Pedro, l'Ouest restant plus humide. En septembre, les averses sont plus présentes, mais relatives au centre et à l’est (90 mm à Abidjan, 150 mm à Yamoussoukro). En revanche, la côte ouest se retrouve carrément plus arrosée que le nord (265 mm à San Pedro contre 200 mm à Korhogo).

Octobre - novembre. Les pluies reviennent sur la côte, surtout à l’est, sans être de la même intensité qu'en juin - juillet. Elles restent agréables à Abidjan (entre 100 et 150 mm), un peu plus marquées à l’est vers San Pedro (entre 175 et 200 mm). Le ciel reste très nuageux. À l’inverse, au centre et au nord, les pluies chutent brutalement, le climat est à nouveau plus sec, les températures supportables et le soleil plus fort. À Yamoussoukro, il pleut très peu, tout comme à Korhogo (en moyenne 90 mm en octobre, 25 mm en novembre).