Au sud de la Côte d'Ivoire, au bord du golfe de Guinée et baignée par la lagune Ébrié, Abidjan est une ville moderne, avec ses gratte-ciel et ses quartiers populaires. Capitale économique et culturelle de la Côte d'Ivoire, c'est une métropole africaine de 4,7 millions d'habitants, édifiée sous le "règne" de Félix Houphouët-Boigny (1905-1993). Connue pour ces hôtels modernes tels le Golf Hôtel ou l'emblématique Hôtel Ivoire, Abidjan est une ville très fréquentée pour le tourisme d'affaires. Abidjan offre ses plages, ses palmiers et ses cocotiers, sur la bande lagunaire du quartier de Vridi, très fréquentée le week-end par la classe aisée, les touristes et les petites vendeuses d'ananas et de noix de coco. Abidjan connaît une vie nocturne trépidante, autour des Milles Maquis, de la Zone 4 à Marcory, des II-Plateaux et Angre à Cocody, sans oublier la rue Princesse et Niangon à Yopougon. Et toute la journée, on se régale dans les maquis de la ville, particulièrement dans le quartier des ambassades. Abidjan abrite plusieurs édifices remarquables dont la mosquée de Treichville, celle de Cocody et celle du Plateau, la cathédrale Saint-Paul, le Sanctuaire Marial (Attecoube). On visite le musée d'Art contemporain de Cocody, le Musée national riche d'une collection d'art ivoirien, sans oublier le Centre artisanal de la ville d'Abidjan (CAVA) à Treicheville où faire provision de boubous et souvenirs. On peut découvrir aussi le Parc national du Banco, ancien " bois sacré ", aux portes de la ville, vestige de la forêt primaire qui entourait autrefois toute la lagune.

À voir / À faire à ABIDJAN

Quand partir à ABIDJAN ?

Quand partir en Côte d'Ivoire et séjourner à Abidjan ? Comme dans de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest, la saison touristique s'étend de décembre à avril (grande saison sèche). Hormis quelques variations régionales, pendant ces 5 mois, le climat est sec et agréable, les températures oscillant entre 25 °C et 30 °C. D'avril à juillet, c'est la grande saison des pluies, qui voit une hausse des températures et d'abondantes précipitations ; cette période est donc plutôt à proscrire, car les averses, souvent torrentielles, rendent les pistes peu praticables, pénalisant ainsi le tourisme dans certaines parties du pays (en particulier dans le nord et l'ouest). La période climatique idéale pour entreprendre un voyage reste donc celle qui recouvre les mois de décembre à avril ; cependant, la période allant de juillet à septembre, plus équilibrée au niveau des températures et des précipitations, sera recommandée pour découvrir un autre visage, vert et humide, des régions sahéliennes du pays (nord, est). A cette époque de l'année, les paysages sont en effet d'une grande beauté, car la terre, après la grande saison des pluies, se retrouve couverte d'un manteau de végétation luxuriante qui contraste singulièrement avec la sécheresse poussiéreuse en vigueur le reste du temps.

Abidjan attire les cinéphiles en programmant plusieurs festivals : le Festival Clap-Ivoire, le Festival du film espagnol, le FESNACI, le Festival du court-métrage (FICA), le Festival du cinéma israélien d'Abidjan, etc.

Comment partir à ABIDJAN ? Nos conseils & astuces

De nombreux séjours organisés sont proposés pour découvrir la Côte d'Ivoire : découverte de la nature ivoirienne, observation d'éléphants et de chimpanzés, séjours solidaires, séjours écotouristiques, séjours balnéaires, combinés, circuits en 4x4, séjours en immersion avec les populations locales... L'offre est variée !

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Vous pouvez tout à fait partir seul en Côte d'Ivoire. Il est conseillé de réserver vos billets d'avion et hébergements à l'avance. Cela vous facilitera grandement le voyage. Si la Côte d'Ivoire est globalement un pays sûr, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un pays relativement pauvre et où vos richesses peuvent attirer la convoitise : soyez vigilant. Être accompagné d'un guide local peut s'avérer utile, notamment pour " affronter " les pistes africaines.

La découverte du pays se fait essentiellement en véhicule privé (standard ou 4x4) ou par le biais des transports en commun (bus, gbaka, taxi-brousse). Localement, on peut aussi utiliser les deux-roues, motorisés ou non (et malgré tout plutôt déconseillés si l'on tient compte de l'état des routes et de la manière de conduire de nombreux Ivoiriens), la pinasse, la pirogue, ou tout simplement à pied.

Organiser son voyage à ABIDJAN

Photos d'ABIDJAN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CÔTE D'IVOIRE

Guide CÔTE D'IVOIRE

CÔTE D'IVOIRE 2018/2019

19.95 €
2018-04-25
552 pages
Avis