Les premières traces de civilisation sur le territoire de Roeselare datent de 6 000 ans avant Jésus-Christ, comme le prouvent les découvertes d'outils en silex et les vestiges de palafittes trouvés sur les rives du Mandel. L'arrivée des Romains, vers 27 avant Jésus-Christ, entraîne la construction de via ou voies pavées et c'est précisément au croisement de deux de ces voies qu'est né Roeselare dont la plus vieille mention remonte à 843 sous le nom de Roslar, qui signifie " lieu humide, ouvert, couvert de roseaux, dans le bois ". Cette même année, l'empire franc est divisé et la région de Flandre tombe aux mains de ce qui sera plus tard la France. Une légende veut qu'à Rumbeke - section de Roeselare - se trouve le berceau du comté de Flandre. Quelques siècles plus tard, en 1250, la ville reçut ses premières libertés municipales. A cette époque on construit également le beffroi et les halles, qui étaient alors le symbole de l'activité économique, principalement drapière, mais également un symbole du pouvoir législatif. Au XIXe siècle, la ville connaît une forte croissance et grâce à la construction de routes en pierres et de la ligne de chemin de fer Brugge-Roeselare-Kortrijk en 1847, la ville s'ouvre au reste du pays. Peu de temps après, en 1872, est ouvert le canal Roeselare-Leie, creusé entre autres sur l'initiative de Alexander Rodenbach, renommé brasseur. Cette ouverture facilite alors l'accélération de l'industrialisation de la ville, ce qui a favorisé l'emploi et l'accroissement rapide de la population. En 1875 éclate à Roeselare la " groote stooringhe " - le grand dérangement -, révolte d'étudiants flamands sous la direction de Albrecht Rodenbach contre l'usage obligatoire du français dans l'enseignement. Au début du XXe siècle, la ville changea de nouveau d'aspect avec l'apparition du vélocipède et du train à vapeur. Très vite sont fondées diverses associations de vélocipédistes. Aussi Roeselare a-t-elle produit un certain nombre de coureurs qui ont marqué l'histoire du sport cycliste. Pendant les années de crise de l'entre-deux-guerres, une méthode émerge, en vue de transformer les déchets de légumes et de céréales en aliments pour bétail. Cela eut pour conséquence de partiellement pallier le chômage local. Encore aujourd'hui, la ville compte de nombreuses entreprises qui produisent des aliments pour bétail. Les " roeselaarse batjes " - la grande braderie - datent également de cette époque. Le fil conducteur, autour duquel s'est tissée l'histoire de la ville de Roeselare, est sans aucun doute la volonté de fer, le dynamisme et la persévérance de sa population. En effet, Roeselare qui était au départ une petite communauté néolithique sur les bords du Mandelbeek devint un centre moderne prêt à affronter les défis du XXIe siècle. La ville est aujourd'hui connue pour son dynamisme.

À voir / À faire à Roulers

Adresses Futées de Roulers

Organiser son voyage à Roulers

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de Roulers

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-04-03
312 pages
Avis