Pour aller à l'Ilet-à-Malheur (800 m), à une demi-heure de marche d'Aurère, il faut franchir un petit pont sur la ravine du Bémale. L'îlet porte ce nom sinistre en mémoire des quelque quarante esclaves en fuite qui furent exterminés en 1829 par un détachement de Blancs commandé par Guichard. Aujourd'hui, ce charmant village, qui symbolise encore la tragédie du marronnage, offre à ses visiteurs le bonheur paisible de sa quiétude, molletonnée d'herbe soyeuse. L'ambiance est accueillante et sympathique autour de sa petite église, son école et son gîte.

À voir / À faire à l'ÎLET-À-MALHEUR

Organiser son voyage à l'ÎLET-À-MALHEUR

Photos de l'ÎLET-À-MALHEUR

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LA RÉUNION

Guide LA RÉUNION

LA RÉUNION 2020

12.95 €
2019-10-09
552 pages
Avis