Fidèle à sa réputation, la Toscane ne déçoit jamais les voyageurs. Ici bat le coeur de l'Italie dans un ensemble harmonieux où art et paysage ne font qu'un. Berceau de la Renaissance, terre du grand poète Dante Alighieri, la Toscane recèle de trésors à découvrir. Pour ne rien manquer, Petit Futé vous propose les incontournables de la région... Andiamo !

© Stevan ZZ

Cortona et son charme millénaire

Situé au sud d'Arezzo, dans la région de la Valdicchiana, Cortona est un village intemporel. Ici plus qu'ailleurs, les ruelles et l'ancienne muraille sont des témoins historiques du passé étrusque. Dans le musée archéologique de la ville vous découvrirez d'ailleurs des vestiges impressionnants de cette époque. Mais c'est au museo diocesano que l'on trouve le plus grand trésor de Cortona : l'une des trois Annonciations de Fra Angelico, peintre de la première Renaissance, toscan de naissance.

© Marco Ciannarel

Carrara et sa carrière

Connue dans le monde entier pour son marbre blanc qui compose notamment la célèbre Tour de Pise, Carrara est un lieu hors du temps. La visite de la carrière de marbre à ciel ouvert est immanquable : vous en prendrez plein les yeux. Entre la montagne et la mer, ce site splendide est l'endroit idéal pour une promenade en pleine nature. Pour en savoir plus sur l'artisanat de Carrara, le musée du marbre est très intéressant.  

© Marian Ceccarelli

Lucca, la mystérieuse

Cachée derrière ses remparts du XVIe siècle, Lucca vaut la peine d'être découverte. Fondée par les Étrusques, puis reprise par les Romains avant de devenir lombarde, Lucca a pourtant su conserver sa structure médiévale. C'est une ville pleine d'histoire où se mêlent des monuments et des vestiges de toutes les époques. Elle se découvre à pied mais surtout en vélo, le temps d'une jolie passeggiata.

© MartinM303

L'envoûtante Volterra

Visiter Volterra, c'est plonger dans plus de 3 000 ans de culture toscane. Loin de l'opulence de la Renaissance, la ville est marquée par la simplicité étrusque. Le musée Guarnacci possède d'ailleurs une impressionnante collection de vestiges comme l'Ombra della sera, une statuette du IIIe siècle av. J.-C. Pittoresque à souhait, Volterra, et sa fameuse Piazza dei Priori, a d'ailleurs servi de décor à de nombreux films comme Sandra de Visconti. Volterra, c'est l'Italie comme on l'imagine : simple, fascinante et envoûtante.

© Stevan ZZ

La bien connue île d'Elbe

Si nos manuels d'histoire la mentionnent tous, peu d'entre nous l'ont vraiment visitée... L'île d'Elbe est pourtant l'un des joyaux de l'archipel toscan. La terre d'exil de Napoléon jouit d'une nature préservée et d'un paysage hors du temps. Une escale à Portoferraio s'impose pour goûter au plaisir de la vie insulaire, en dégustant une glace près du port. Les férus d'histoire se rendront, eux, à la Villa dei Mulini, ancienne résidence de l'empereur.

© Stevan ZZ

La vita è bella à Arezzo

Située sur les Apennins, à 296 m d'altitude, Arezzo est une ville tranquille et secrète qui ne fait que rarement partie des itinéraires touristiques... Et quel dommage ! On y découvre une autre Toscane, où la douceur de vivre est tout un art. Ce n'est donc pas étonnant si Roberto Benigni a choisi d'y tourner les scènes les plus heureuses de son chef-d'oeuvre La Vie est belle. Derrière ses remparts, la vieille ville d'Arezzo possède un centre historique somptueux et sa Piazza Grande est considérée comme l'une des plus belles d'Italie. À découvrir sans plus attendre !

© Frank Van Den Bergh

San Gimignano, la perle toscane

Entre Sienne et Florence, San Gimignano est un véritable joyau. Ses ruelles étroites et ses longues tours sont autant de vestiges de la Toscane féodale. C'est entre le XIe et le XIIIe siècle que ces maisons-tours ont été construites comme des symboles de la puissance des nobles et des marchands. Si la ville séduit aujourd'hui de (trop ?) nombreux touristes, elle n'en garde pas moins son charme d'antan.  

© Tadej Zupancic

Pisa, l'immanquable

Ancienne grande puissance maritime, Pise est aujourd'hui l'un des symboles de l'Italie, connue dans le monde entier pour sa fameuse tour penchée. Édifié en 1173, ce campanile a commencé à s'incliner dès sa fondation ! En cause : le sol trop argileux. Sur la même place, dite dei Miracoli, on retrouve aussi la cathédrale, le baptistère et le cimetière monumental. N'hésitez pas à découvrir Pise sous un autre angle en vous éloignant de ce coeur touristique. Cette ville jeune et dynamique a tout pour plaire.

© dmplot

Firenze, la Magnifique

On ne présente plus la capitale toscane tant sa fascination est sans égale. Son architecture et son esthétique sont des références dans le monde entier. Dans ce musée à ciel ouvert, la plupart des grands artistes de la Renaissance ont laissé des traces : du David de Michelangelo à la Vénus de Botticelli dans la galerie des Offices. Florence se laisse aussi admirer depuis le Ponte Vecchio où les bijouteries nous rappellent la grande époque des Médicis. Une ville assurément unique !  

© TT

Siena et ses contrade

Lorsque l'on découvre Sienne, on comprend très vite les raisons de sa rivalité légendaire avec Florence : cette ville est un véritable joyau qui se laisse admirer à chaque coin de rue. Son duomo spectaculaire est certainement l'un des plus particuliers d'Italie. Mais c'est au moment du fameux palio que Sienne vit pleinement. Les dix-sept contrade, qui sont autant de villes dans la ville, s'affrontent lors d'une course de chevaux sur la Piazza del Campo. Inscrite au patrimoine de l'Unesco, cette manifestation est l'une des fiertés de la ville.

© sborisov