Imaginez un petit coin de paradis où le maquis parfumé flirte avec les eaux turquoises. Imaginez une île où les habitants ont l'accueil sincère des populations rurales... Encore mystérieuse, l'île d'Elbe offre une autre approche de la Toscane, entre le passé métallifère de ce bout de terre et l'extraordinaire variété de ses paysages.

Une montagne perdue dans la mer

Il y a une île en Méditerranée où la mer cristalline, ornée de mille nuances, côtoie des falaises escarpées et le sommet acéré du Monte Capanne culminant à 1 019 m. Cette " petite Corse " italienne, riche de couleurs et de parfums, surgit des profondeurs pour former une perle précieuse et authentique de l'archipel toscan.

Malgré son image d'exilée, l'Elbe est la plus grande, la plus développée et la plus touristique des îles toscanes. Longue de 29 km et large de 18,5 km, elle étire ses 147 km de côtes découpées et offre des coins naturels fantastiques : maquis sauvage, garrigue aromatique, forêts de pins, de chênes verts et de châtaigniers, cultures en terrasses, carrières de granit, criques de galets ou plages de sable fin... Une découverte qui peut devenir révélation !

Une histoire riche, des Etrusques à Napoléon

Sa position stratégique dans la mer Tyrrhénienne, la richesse en minerais de son sous-sol, sa beauté et son climat particulièrement favorable ont toujours pesé sur le destin de l'Elbe. Des Liguriens aux Médicis, des Grecs jusqu'à l'exil de Napoléon, dont les empreintes sont encore fortes, l'île est riche en témoignages de son histoire passée. Un lambeau de terre, en pleine mer, qui peut donc se vanter d'une histoire aussi riche que tourmentée.

Aujourd'hui encore, l'île d'Elbe continue de surfer sur la vague contagieuse et imparable du bicentenaire napoléonien, dont le " premier voyage " a commencé le 3 mai 1814 jusqu'au 26 février 1815. Napoléon vibre dans l'air et dans les eaux de l'île qui, grâce à l'Empereur français, fut modernisée, stimulée et surtout unie pour la première fois de son histoire.

Métissage culinaire

Tant sur le plan linguistique, culturel, économique, que gastronomique, l'île d'Elbe peut être subdivisée en trois territoires distincts : la région centrale de Portoferraio, le versant oriental et celui occidental.

Au centre tout d'abord, les plats à base de produits de la mer sont légion ; " la meilleure viande, c'est le poisson " comme dit un dicton elbois. Citons le calmar aux blettes, le polpo all'elbana (poulpe aux pommes de terre), le risotto à l'encre de seiche, les spaghetti alla margherita (appellation locale de l'araignée de mer), les sardines farcies...

Les spécialités de la région orientale se caractérisent, quant à elles, par des plats nécessitant une préparation longue, à l'image du stoccafisso alla riese (soupe de poisson d'origine ibéro-mauresque accompagnée d'anchois, oignons, tomates, basilic, persil, poivrons verts, olives noires, pignons et câpres), ou du gurguglione (ragoût de légumes).

Tandis qu'à l'ouest, la partie occidentale se distingue par ses hautes collines aux versants recouverts de châtaigneraies. Il est donc tout naturel de retrouver des plats à base de châtaignes, comme le castagnaccio (gâteau traditionnel à la farine de châtaigne), les beignets de châtaigne, et les châtaignes cuites aromatisées aux graines de fenouil sauvage.

Un musée minéralogique à ciel ouvert

L'Elbe - l'île fumeuse et étincelante, comme l'appelaient les Grecs et les Romains - détient l'un des gisements minéralogiques les plus importants au monde. L'UNESCO a classé l'île d'Elbe dans la listedes sites d'intérêt géologique. Particulièrement abondants,les minerais de fer ont influencé pendant des siècles la vie et les évènements historiques des insulaires.

Trois voyages en un !

Et comme les vacances sont précieuses, autant les savourer pleinement sur une île qui, selon nous, réunit un paysage corse, un climat crétois et la (précieuse) convivialité italienne ! Pour un séjour sans compromis.

 

Infos futées

Quand ? Il est conseillé de visiter l'île d'Elbe au printemps et à la fin de l'été : les mois les plus agréables sont les mois d'avril, mai, juin et septembre (surtout si vous prévoyez de faire du trekking). Au climat doux du littoral toute l'année, s'oppose le climat rigoureux des hivers en montagne. Même en été, le soleil plombant des côtes contraste avec la fraîcheur, bien agréable en cas de fortes chaleurs, en altitude.

S'y rendre en bateau. Liaison Toscane - île d'Elbe : l'île est située à environ 10 km de la péninsule italienne. Les bateaux partent tous du port de Piombino (Livourne), où 4 compagnies - Moby, Toremar, Blu Navy et Corsica Ferries - relient le continent à Portoferraio (70 min), Rio Marina (45 min) et Cavo (35 min). Liaison Corse - île d'Elbe : l'île est distante d'une cinquantaine de kilomètres de la Corse. En été, la compagnie Corsica Ferries propose une ligne reliant Portoferraio à Bastia (1h30).

S'y rendre en avion. L'île d'Elbe est desservie par un petit aéroport, situé à environ 2 km de Marina di Campo. La compagnie Silver Air relie directement l'île aux aéroports de Pise, Florence, Milan Linate et, en été, Lugano (Suisse). Tandis que les compagnies InterSky et Sky Work connectent l'île avec l'Allemagne (Munich) et la Suisse (Zurich et Berne).

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Préparez au mieux votre voyage - Office du tourisme de l'île d'Elbe

Découvrez notre guide ÎLE D'ELBE 2016 fraîchement sorti, l'unique dédié à cette superbe île de Toscane.