Le guide touristique MILAN / LOMBARDIE du Petit Futé

Benvenuti a Milano !

Au moment où le Duomo se dressera devant vous, vous réaliserez à quel point Milan est une ville qui a toujours pensé les choses en grand. Léonard de Vinci y vécut longuement et lui laissa la Cène en héritage. Le Teatro alla Scala, temple légendaire de l'opéra lyrique, garde la mémoire de Toscanini, de Verdi et de la Callas. Royaume des plus grands créateurs de mode et du design contemporain, Milan s'affiche au même rang que les grandes capitales internationales pour son dynamisme économique et pour sa capacité à innover dans tous les domaines. Aujourd'hui, les professionnels du monde entier s'y retrouvent à l'occasion de nombreux salons et des fashion weeks. Aucune autre ville italienne ne représente mieux que Milan l'Italie moderne, créative et tendance.

Mais, Milan est aussi un point de départ privilégié pour apprécier la richesse et la variété d'une Lombardie qui offre de grandes possibilités de visite et de loisirs, été (le lac Majeur, le lac de Côme et le lac de Garde) comme hiver (les Alpes). La région révèle des villes au patrimoine artistique hors pair comme Mantoue, Bergame ou Pavie. Etape incontournable pour les bonnes fourchettes, la gamme de saveurs est infinie dans une région où le paysage se transforme en un lent dégradé des Alpes jusqu'à la Plaine du Pô.

Alors à vous le choix ! Couleurs, atmosphères, parcours, savoir-faire, sports et merveilles artistiques n'attendent que vous, selon vos envies de voyager dans le passé ou de vous projeter vers l'avenir.

Marie-Isabelle Corradi

REMERCIEMENTS à Paola Augusta Dalla Valentina de VisitMilano à Milan et à toutes les équipes des offices de tourisme de la Région Lombardie qui ont contribué à cette édition.

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Galerie photo MILAN / LOMBARDIE

Idées de séjour MILAN / LOMBARDIE

Un long week-end à MilanHaut de page

Jour 1 : Promenade découverte. Commencez par la Gare Centrale. L'imposante gare de Milan est un exemple remarquable du Rationalisme italien (1920-1930). Elle se trouve à deux pas d'un des gratte-ciel les plus élégants de l'architecture de l'après-guerre, le gratte-ciel Pirelli (ou Pirellone) construit entre 1956 et 1960 sur les plans de l'architecte Gio Ponti. Poursuivez la visite par la place du Duomo. La cathédrale de Milan est un parfait exemple de gothique flamboyant. Du haut de son toit, vous pourrez vous offrir l'un des plus beaux panoramas de la ville et voir le symbole de Milan, la statue de la Madonnina. Tout près s'étire la galerie Vittorio Emanuele II, surnommée le salotto (salon) de Milan, lieu de rencontre de la bonne société milanaise au XIXe siècle. La découverte de la ville ne serait se faire sans s'attarder un instant place de la Scala. Ici, la statue de Léonard de Vinci regarde ce temple de l'opéra, le Teatro alla Scala, royaume de Verdi. Sur la même place, vous pourrez admirer la façade de l'hôtel de ville, Palazzo Marino, l'un des plus majestueux palais milanais. Autre halte incontournable : le château Sforza et le parc Sempione. Le château est une grande forteresse au centre de Milan abritant plusieurs musées municipaux de la ville et entourée par un vaste parc très apprécié par les Milanais. Terminez par le quartier de Brera, un quartier où l'on respire un air d'antan entre les antiquaires et les liseuses de tarots.

Jour 2 : Promenade spirituelle. Débutez cette journée par une visite de l'église Santa Maria delle Grazie. Cette oeuvre de Bramante est mondialement célèbre pour abriter le chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci : la Cène. Conservé dans le réfectoire de l'église, le tableau ne s'admire que si l'on a pris la peine de réserver à l'avance. Continuez la visite par la basilique Sant'Ambrogio, fondée entre 379 et 386 par saint Ambroise, évêque de Milan ; cette basilique est le plus bel exemple d'art roman italien. Puis découvrez la porte Ticinese et la place Vetra dans un quartier très animé où sont abrités les seuls vestiges du Milan paléochrétien, les seize colonnes de San Lorenzo. Poussez les portes de la basilique San Lorenzo : la première basilique érigée par saint Ambroise et l'une des plus anciennes de Milan. A l'intérieur, la chapelle di Sant'Aquilino (IVe siècle apr. J.-C.) est décorée de magnifiques mosaïques et de fresques d'inspiration byzantine et paléochrétienne. Achevez cette journée par une promenade sur les Navigli : avec ses canaux (Navigli), ses case di ringhiera (cours typiques du Milan populaire) et ses bars branchés, un quartier à ne pas manquer.

Jour 3 : Promenade culturelle et shopping. Le Quadrilatère de la mode est le coeur de la haute couture italienne. Versace, Gucci, Valentino, Prada, etc. ont tous établi leur quartier général entre la via Montenapoleone, la via Sant'Andrea, la via della Spiga et la via Manzoni. Découvrez ensuite la Pinacothèque Ambrosienne. Elle abrite des oeuvres de Botticelli, de Léonard de Vinci, de Raphaël (l'esquisse pour l'Ecole d'Athènes), du Caravage (la fameuse Nature morte) et de Titien. Rendez-vous enfin à la pinacothèque de Brera : ce musée est considéré comme l'un des plus riches d'Italie. Installée dans un ancien collège jésuite du XVIIe siècle la pinacothèque, fondée par Napoléon Ier, conserve plus de 400 oeuvres dont le fameux Christ mort de Mantegna. Dans sa cour, vous pourrez admirer une statue de Napoléon jeune, oeuvre de Canova.

Les essentiels de la LombardieHaut de page

Jour 1 à 3 : commencez votre découverte de la Lombardie par sa capitale Milan.

Jour 4 et 5 : de là, dirigez-vous vers le sud de la région pour une rencontre avec l'histoire. D'abord sur la route de Pavie retrouvez le Moyen Age à travers la visite des abbayes lombardes de Chiaravalle et de Morimondo. Les vastes étendues agricoles qui les entourent remontent bien à cette époque ; c'est le travail assidu des moines qui permit d'assécher les marécages et de les transformer en terres fertiles. La plus belle et la plus majestueuse d'entre elles, la Chartreuse de Pavie, est déjà un chef d'oeuvre de la Renaissance. Une fois à Pavie ne manquez pas de visiter le puissant château fort, forteresse des Visconti, premiers ducs de Milan et siège aujourd'hui des musées municipaux. Une halte chez le pâtissier Vigoni, face à la célèbre université où enseigna Alessandro Volta, vous redonnera de l'énergie pour poursuivre vos visites.

Jour 6 : après avoir fait vos emplettes de bon vin dans les caves de l'Oltrepo' Pavese, rejoignez la région de Mantoue. Merveille de la Renaissance, le fief des Gonzague brille encore aujourd'hui de son aura passée. Le Castel San Giorgio avec les fresques si vivantes de Andrea Mantegna, le Palazzo Té et un peu plus loin Sabbioneta, la ville aux proportions parfaites, sauront vous éblouir. N'omettez pas de goûter aux spécialités locales, les raviolis aux potirons et le gâteau sec sbrisolona.

Jour 7 : remontez à présent vers le centre de la région. Créma et Crémone sur votre passage sauront vous arrêter le temps d'un jour. Le Torrazzo, haute tour de l'époque communale, accueille le visiteur sur une des places les plus belles de la Lombardie, la piazza del Comune de Crémone. C'est alors qu'après avoir visité le fascinant Musée du Violon, on visitera l'un des nombreux ateliers de lutherie, pour découvrir cet artisanat raffiné, dont la tradition remonte au XVe siècle. Le centre de Crema mérite que l'on si promène pour découvrir une série d'hôtels particuliers, élégantes demeures de l'aristocratie locale.

Jour 8 et 9 : poursuivez votre remontée vers le nord de la région et partez à la découverte des Lacs. Sur le passage une halte s'impose à Brescia, la " lionne d'Italie ". Cette appellation lui revient en raison de sa participation héroïque à tous les mouvements de l'indépendance italienne. Visitez les vestiges romains qui sillonnent la ville, avant de faire un tour au Musée de Santa Giulia qui recèle des merveilles. Vous voici enfin sur le lac d'Iseo. Le Monte Isola, l'île qui s'élève en son centre, est la plus grande île lacustre d'Europe. Le joli paysage paisible se prête à de belles randonnées, à moins que vous ne préfériez visiter le Parc des Incisions rupestres de Capo di Ponte à quelques kilomètres du lac, vers les Alpes.

Jour 10 et 11 : vous voici enfin sur le lac de Garde ! Profitez de la beauté de ce paysage si insolite. Presque méditerranéen dans sa partie sud, les cimes des Alpes plongent à pic dans les eaux du lac vers Riva del Garda. Milles activités s'offrent à vous : randonnées, sports aquatiques et découvertes culturelles dont les vestiges romains de la villa du poète Catulle datés du Ier siècle apr. J.-C. et le Vittoriale degli Italiani, retraite exubérante de Gabriele D'Annunzio.

Jour 12 et 13 : profitez de vos derniers jours en Lombardie pour vous rendre sur le lac de Côme. On pourrait y rester des mois, mais quand l'on ne dispose que de peu de temps, on ne manquera pas de visiter les somptueuses villas de Cernobbio et de Tremezzo, avant de s'arrêter à Bellaggio pour siroter un cocktail au bord du lac, dans l'espoir qui sait, d'apercevoir George Clooney, fidèle amateur de la région.

Jour 14 et 15 : changement de décor sur le lac Majeur : empruntez le service de ferry au départ de Angera ou de la rive piémontaise, par Stresa ou Arona, et découvrez le palais Borromeo sur l'Isola Bella, véritable palais flottant aux merveilleux jardins qui vous couperont le souffle.

Il faudra revenir pour découvrir encore ce que la Lombardie a de plus beau à vous offrir !

Séjours thématiquesHaut de page
Sur les pas de Léonard de VinciHaut de page

A Milan. L'église Santa Maria delle Grazie et la Cène : pour admirer l'oeuvre du Maestro la plus connue après La Joconde, pensez à réserver au moins un mois à l'avance. Les écluses des Navigli : en vous baladant le long des deux canaux de Milan, vous pourrez admirer le génie de Léonard qui fut l'architecte de leurs écluses. La Pinacothèque Ambrosienne : elle abrite deux tableaux de Léonard, le Musico et le Portrait de la jeune femme au collier de perles. Dans la bibliothèque est aussi conservé le Codice Atlantico, extraordinaire recueil des notes et de croquis du grand artiste de la Renaissance. La salle des Axes du château Sforza : la voûte et les murs de cette salle ont été décorés de fresques du peintre. Rendez vous ensuite au musée national de la Science et de la Technique : Milan a consacré ce musée à Léonard en tant que scientifique, technicien, inventeur et chercheur. L'hippodrome de San Siro : à l'intérieur de l'hippodrome se trouve une reproduction en bronze du Cheval de Léonard de Vinci, une statue haute de plus de 7 m et pesant 15 t. Il ne reste aujourd'hui aucune trace de l'original, détruit pendant l'occupation française de Louis XII.

Dans les environs de Milan. A Trezzo sull'Adda : la visite de cette charmante ville à quelques kilomètres de Milan constitue une jolie promenade pour les admirateurs de Léonard de Vinci, car ils pourront y reconnaître les paysages de plusieurs tableaux du Maestro. A Vigevano : ne manquez pas de vous y arrêter, car il s'agit d'une des plus belles villes du Milanais. On visitera les impressionnantes écuries du château ducal, dont les proportions parfaites laissent supposer l'intervention de Léonard. La piazza Ducale de cette ville fut également construite sur un projet de cet incroyable génie de la Renaissance.

La France en LombardieHaut de page

Monuments et lieux liés à la bataille de Pavie. La chartreuse de Pavie : dans la province de Pavie. Sa façade en marbre est un chef-d'oeuvre de l'architecture romano-lombarde. A l'intérieur se trouvent des oeuvres de Perugino et du Bergognone. La forteresse de Pizzighettone, dans la province de Crémone, la plus importante du duché de Milan. C'est ici que François Ier fut emprisonné après la bataille de Pavie.

Monuments et lieux liés à Napoléon Bonaparte. Le Foro Bonaparte : cet anneau formant un demi-cercle autour du château Sforza conçu par Napoléon, en 1801, pour marquer la limite entre la ville ancienne et les nouveaux bâtiments napoléoniens. Les Arènes et l'Arc de la Paix : Napoléon a légué à Milan ces deux constructions néoclassiques. Le musée du Risorgimento : dans ce musée sont conservés des documents concernant la campagne d'Italie de Napoléon, prélude à la création de la République italienne et aux guerres pour l'indépendance de l'Italie (Risorgimento).

Sites inscrits au Patrimoine Mondial de l'Humanité en Lombardie

Art rupestre du Val Camonica. Plus de 2 000 incisions rupestres réalisées à l'Age de Fer par la population des Camunni en Val Camonica, entre Sondrio et Brescia.

Santa Maria delle Grazie et La Cène de Léonard e Vinci. La plus célèbre représentation du dernier repas du Christ et de ses apôtres, dans le réféctoire du couvent de Santa Maria delle Grazie, à Milan.

Village industriel de Crespi d'Adda. Le témoignage exceptionnel d'un village ouvrier construit à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Sacro Monte de Varèse (dans le cadre des Monts Sacrés en Lombardie et Piémont). Un parcours religieux le long d'une colline ponctuée de chapelles votives de grande valeur artistique.

Le chemin de fer du petit train du Bernina. Le parcours aux paysages époustouflants du célèbre petit train rouge entre Saint Moritz en Suisse et Tirano.

Centres de pouvoir et de culte à l'époque Lombarde (VIe-VIIIe siècle). Le complexe monastique de San Salvatore - Santa Giulia à Brescia.

Mantoue et Sabbioneta. Le fief des Gonzague et l'une des plus célèbres villes idéales de la Renaissance avec leur ensemble de chefs-d'oeuvre.

Lutherie de Crémone (au patrimoine immatériel). Un savoir-faire traditionnel transmis à travers les siècles, encore indispensable de nos jours à la construction des instruments de musique à cordes.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses MILAN

Sélection Visites - Points d'intérêt MILAN

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté