Environ deux milliers de spécimens Cedrus Brevifolia, cousin endogène à Chypre du cèdre du Liban : voilà ce que vous propose la réserve naturelle appelée " vallée des Cèdres ", qui s'étire le long d'une bande de faible largeur (1 petit km). On peut supposer que cette variété occupait naguère un territoire plus étendu (on en trouve, ça et là, des exemplaires uniques), mais on ne peut que saluer l'initiative visant à les préserver aujourd'hui dans cette zone. A cet égard, le fait qu'aucune route " facile " n'y conduise est sans doute un gage de longévité. On décrit souvent cette vallée comme une destination presque mythique, chargée d'une aura particulière, une sorte d'aboutissement, comme le cimetière des éléphants ou la mer des Sargasses. En toute franchise, le chemin qui y mène est aussi intéressant que son but : on circule à travers la forêt, sur une piste assez facile lorsqu'on vient de Panayia, et plus problématique en venant de Stavros ou Tsakistra. On appréciera la fraîcheur fournie par de grands pins d'Alep et des cyprès et le déroulement, une fois abandonné le bitume, de 11 km de piste avant de parvenir à ce site convoité : une allée de cèdres d'environ 800 m, au milieu de cette forêt de pins. C'est fort joli, il y a une fontaine pour se désaltérer et une aire de pique-nique. On fera le tour de la vallée en un gros quart d'heure (2 km environ). Vous trouverez également un panneau explicatif sur le cèdre de Chypre : la principale information, outre les dimensions et les origines, tient à la période de floraison : septembre, octobre, qui sont également d'excellentes périodes, en ce qui concerne le climat et la fréquentation, pour choisir cette destination. L'île compte environ 230 000 cèdres.

À voir / À faire à la VALLÉE DES CÈDRES

Organiser son voyage à la VALLÉE DES CÈDRES

Photos de la VALLÉE DES CÈDRES

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2018-06-06
480 pages
Ailleurs sur le web
Avis