Au sein de la mer Méditerranée, à proximité des côtes turques et syriennes, cette île - y compris sa capitale Nicosie - est divisée en deux depuis 1974. Le nord est placé sous domination turque, le sud, à majorité grecque, correspond à la République de Chypre. Les deux zones sont séparées par la ligne-tampon de l'ONU, dite ligne verte. L'île de Chypre est une destination avant tout balnéaire. S'ajoutent la richesse du patrimoine et des possibilités de randonnées dans une nature préservée. Parmi les incontournables citons Nicosie riche en monuments historiques dont on apprécie l'ambiance chaleureuse, et les sites archéologiques de Paphos liés au culte d'Aphrodite. Entre Nicosie et Paphos, les 3 vallées de Marathassa, des Cèdres et de la Pitsilia abritent 9 chapelles byzantines classées au patrimoine mondial. Sur la route de Larnaca, on croise des villages typiques, les monastères de Stavrovouni, de Makhairas et d'Ayios Hérakleidos, le site antique de Tamassos et le site néolithique de Khirokitia. Près de Lacarna, on découvre, le Tekké du sultan Hala, au bord du Lac Salé, lieu de pèlerinage important pour les Chypriotes musulmans. Enfin on ne rate pas le monastère de Kykkos. La nourriture chypriote est l'un des plaisirs de la destination. Elle ressemble à celle de Grèce et s'accompagne de vins locaux. Faites votre marché, tôt le matin, pour profiter d'une multitude de fruits frais. Quant aux souvenirs, l'artisanat local y pourvoit avec dentelle et broderie, vannerie, poterie, gravures sur bois... Et pour mieux organiser vos visites plongez-vous dans votre guide touristique.

Les lieux incontournables de Chypre

Quand partir à Chypre ?

La très haute saison touristique est bien sûr juillet et août, que l'on pourrait presque étendre à juin et septembre. Prix élevés et foule assurée. Le printemps est superbe, car l'île est alors couverte de fleurs. Pour un séjour farniente, plage et bains de soleil, le printemps, de mars à juin, ou l'automne de septembre à fin octobre sont parfaits. L'automne correspondent à la mi-saison, plus calme, et l'hiver, à la basse saison, les prix sont moins élevés, de nombreux établissements tournant au ralenti, voire sont fermés. Hors saison touristique, il y a de très bonnes affaires à faire. Des hôtels de luxe affichent alors des tarifs de 30 à 50% moins élevés qu'en été. Les supermarchés commencent à pousser à la périphérie des grandes villes, mais sans excès pour l'instant. Ne ratez pas les festivités religieuses qui rythment le quotidien des orthodoxes, comme la Pâque orthodoxe, célébrée au mois d'avril et qui dure plusieurs jours. Tout au long du mois de février, le carnaval constitue à lui seul une belle attraction. Parades, bals et nuits déguisées réunissent alors toute la population dans les principales villes de l'île avec, en point d'orgue, la fête clôture à Limassol. A cette occasion, profitez des soirées spéciales que les hôteliers ne manquent pas d'organiser. Ceux qui auront attendu l'automne pour voyager assisteront à la fête du Vin de Limassol, honorant les nombreux vignobles chypriotes (septembre).

Comment partir à Chypre ? Nos conseils & astuces

Les voyages organisés pour Chypre sud sont nombreux, particulièrement dans le domaine balnéaire. Certains mettent l'accent sur les richesses naturelles, d'autres sur les richesses du patrimoine, voire mêlent des deux orientations. Les séjours organisés sont moins nombreux mais existent toutefois pour la partie nord de l'île. Enfin, certains circuits touristiques sur la côte méditerranéenne de la Turquie inclus la visite de Chypre (1h30 en ferry).

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Pas de contre-indication pour voyager seul à Chypre. En dépit du conflit latent entre la Turquie et la Grèce, vous ne risquez rien à séjourner à Chypre, d'un côté ou/et de l'autre. Mais si vous arrivez par le nord vous ne pourrez repartir du sud. Si vous sillonnez l'ile en voiture de location, vous devrez changer de véhicule entre le nord et le sud et réciproquement. Au sud, réservez vos hébergements en haute saison touristique. Si vous séjourner en Turquie, Chypre est reliée par ferry.

L'idéal est de louer un véhicule pour sortir des sentiers battus. Attention : la conduite se fait à gauche à Chypre. Attention bis : les voitures de location ne peuvent pas passer la Ligne verte entre les deux parties de Chypre. Le réseau routier se modernise toujours plus et une autoroute relie les grandes villes. Dans la partie sud de Chypre vous bénéficiez d'un bon réseau de bus de villes en villages. Des minibus privés sillonnent le nord. Les tarifs des taxis sont fixes.

Les circuits touristiques à Chypre

Une semaine au Sud de Chypre

Cette idée de séjour pour une semaine permettra de faire le tour des principales curiosités et attractions de l'île. Ce type de parcours est facilité si l'on a un véhicule ; sans cela, Troodos et cert...

Une semaine au Nord de Chypre

Il peut s'agir d'un séjour de plusieurs jours avec entrée et sortie au Nord de Chypre. Ou d'un séjour de quelques jours depuis le Sud de Chypre. Mais on ne peut pas arriver au Nord de Chypre et repart...

Photos de Chypre

Découvrir Chypre

Les plus de Chypre

Falaise rocheuse d'Agia Napa.
Falaise rocheuse d'Agia Napa.
Du soleil toute l'année

C'est incontestablement l'argument n° 1, celui qui fait venir ces centaines de milliers de Russes et Britannique. Chypre est réellement une destination où le ciel bleu et le soleil sont au rendez-vous, et ce, quelle que soit la saison, 330 jours par an. L'automne, le printemps et même l'hiver se révèlent très agréables. De mai à novembre, la température de l'eau de mer est idyllique. Le reste de l'année, elle est suffisamment élevée pour que ceux qui ont l'habitude de se baigner dans l'Atlantique la trouvent tiède.

Une grande diversité des paysages

S'il est vrai que certains reviennent déçus par la faible quantité de longues plages de sable (sauf dans le nord de l'île), le littoral offre une grande diversité : côtes sablonneuses, rocheuses, falaises blanches (entre Limassol et Paphos), grises (Pomos), plages de galets ou de sables, bondées (un peu partout) ou désertes (Akamas, le Nord), bétonnées ou sauvages. On pourra également parcourir des paysages de plaines fertiles couvertes d'agrumes et d'oliviers, des collines et vallées où pousse la vigne et où s'accrochent des villages pittoresques ou encore des montagnes (dominées par le mont Olympe) aux forêts riches et variées propices aux randonnées et même au ski en hiver.

Un creuset d'histoire et de culture

Chypre possède une histoire ancienne et tourmentée. Les vestiges de grandes périodes historiques y sont concentrés. L'architecture locale a connu de multiples influences dues aux perpétuelles invasions et occupations. On visitera donc des amphithéâtres antiques, des cathédrales gothiques transformées en mosquées, des monastères byzantins, des châteaux forts médiévaux, des palais vénitiens, des caravansérails ottomans ou des immeubles coloniaux britanniques. Et si beaucoup de choses nous rappellent que le pays est aujourd'hui divisé, beaucoup d'autres nous montrent qu'il fut longtemps uni : des petits villages où l'église et la mosquée entourent la place centrale, des villes du Sud où les quartiers turcs ont conservé leur cachet. Ici, il est très facile de ne pas bronzer idiot et de s'échapper quelques heures dans un dédale de vieilles pierres.

L'euro, c'est plus facile pour les touristes

Depuis le 1er janvier 2008, Chypre est passée à l'euro. Dans ce pays où le niveau de vie moyen était déjà plutôt élevé, cela a occasionné, comme ailleurs, des dérapages de prix à la hausse. Mais cela simplifie quand même bien l'existence quand on vient faire du tourisme. D'ailleurs, dans la partie sous occupation turque, bien que la livre turque reste la devise officielle, les euros sont toujours les bienvenus et les prix le plus souvent affichés dans la monnaie européenne.

Des structures d'accueil diverses et de bonne qualité

L'offre est impressionnante dans ce domaine : pensions, maisons d'hôtes, hôtels simples ou incroyablement luxueux, maisons traditionnelles rénovées ou buildings ultramodernes, appartements tout équipés. On regrettera toutefois que le pays ne compte pas plus de campings (cinq seulement dans la partie sud).

Un vaste choix de loisirs, de sports et d'activités

Les sports nautiques et la plongée peuvent être pratiqués sur tout le littoral. On peut aussi s'adonner à l'équitation, à l'ornithologie, au cyclisme, etc. Ces dernières années, l'office de tourisme de Chypre a particulièrement mis l'accent sur la randonnée (chemins bien balisés, itinéraires thématiques...) et sur le golf avec la construction récente d'immenses terrains autour de Paphos et de Limassol.

Plaisirs de la table

Partager un repas avec la famille ou les amis est ici le loisir n° 1. On choisit un village à visiter ou une plage où se baigner en fonction de la qualité des tavernes qu'on y trouvera. Le repas dure longtemps, du midi au soir. On apprend vite ici à apprécier la gastronomie locale qui, dans sa forme, invite à la convivialité. On pioche dans les multiples assiettes de mezzés, on se réunit le soir dans les tavernes, autant pour manger que pour danser et chanter ensemble.

Reportages & actualités de Chypre

Ailleurs sur le web
Avis